Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Esdras 4,1-24

Mais lorsque les ennemis de Juda et de Benjamin apprirent que les exilés construisaient un sanctuaire à Yahvé, le Dieu d'Israël,

ils s'en vinrent trouver Zorobabel, Josué et les chefs de famille et leur dirent : "Nous voulons bâtir avec vous, car, comme vous, nous cherchons votre Dieu et lui sacrifions depuis le temps d'Asarhaddon, roi d'Assur, qui nous amena ici."

Zorobabel, Josué et les autres chefs de familles israélites leur répondirent : "Il ne convient point que nous bâtissions, vous et nous, un Temple à notre Dieu : C'est à nous seuls de bâtir pour Yahvé le Dieu d'Israël, comme nous l'a prescrit Cyrus, roi de Perse."

Alors le peuple du pays se mit à décourager les gens de Juda et à les effrayer pour qu'ils ne bâtissent plus;

on soudoya contre eux des conseillers pour faire échouer leur plan, pendant tout le temps de Cyrus, roi de Perse, jusqu'au règne de Darius, roi de Perse.

Sous le règne de Xerxès, au début de son règne, ils rédigèrent une plainte contre les habitants de Juda et de Jérusalem.

Au temps d'Artaxerxès, Mithridate, Tabéel et leurs autres collègues écrivirent contre Jérusalem à Artaxerxès, roi de Perse. Le texte du document était d'écriture araméenne et de langue araméenne.

Puis Rehum, gouverneur, et Shimshaï, secrétaire, écrivirent au roi Artaxerxès, contre Jérusalem, la lettre qui suit

Rehum, le gouverneur, Shimshaï, le secrétaire et leurs autres collègues; les juges et les légats, fonctionnaires perses; les gens d'Uruk, de Babylone et de Suse c'est-à-dire les Elamites

et les autres peuples que le grand et illustre Assurbanipal a déportés et établis dans les villes de Samarie et dans le reste de la Transeuphratène.

Voici la copie de la lettre qu'ils lui envoyèrent "Au roi Artaxerxès, tes serviteurs, les gens de Transeuphratène Maintenant donc

le roi doit être informé que les Juifs, montés de chez toi vers nous, et venus à Jérusalem, sont en train de rebâtir la ville rebelle et perverse; ils commencent à restaurer les remparts et ils creusent les fondations.

Maintenant le roi doit être informé que si cette ville est rebâtie et les remparts restaurés, on ne paiera plus impôts, contributions ni droits de passage, et qu'en fin de compte mon roi sera lésé.

Maintenant, mangeant le sel du palais, il ne nous paraît pas décent de voir cet affront fait au roi; aussi envoyons-nous au roi ces informations

pour qu'on fasse des recherches dans les Mémoriaux de tes pères : dans ces Mémoriaux, tu trouveras et constateras que cette ville est une ville rebelle, néfaste aux rois et aux provinces, et qu'on y a fomenté des séditions depuis les temps anciens. C'est pourquoi cette ville fut détruite.

Nous informons le roi que si cette ville est rebâtie et ses remparts relevés, tu n'auras bientôt plus de territoires en Transeuphratène!"

Le roi envoya cette réponse "À Rehum, gouverneur, à Shimshaï, secrétaire, et à leurs autres collègues, résidant à Samarie et ailleurs, en Transeuphratène, paix! Maintenant donc

le document que vous nous avez envoyé a été, devant moi, lu dans sa traduction.

Sur mon ordre, on a fait des recherches et l'on a trouvé que cette ville s'est soulevée contre les rois depuis les temps anciens et que des révoltes et des séditions s'y produisirent.

Des rois puissants ont régné à Jérusalem, qui dominèrent toute la Transeuphratène : on leur payait impôt, contributions et droits de passage.

Donnez donc l'ordre qu'on interrompe l'entreprise de ces hommes : cette ville ne doit pas être rebâtie tant que je n'aurai rien décidé.

Gardez-vous d'agir avec négligence en cette affaire, de peur que le mal n'empire au préjudice des rois."

Dès que la copie du document du roi Artaxerxès eut été lue devant Rehum, le gouverneur, Shimshaï, le secrétaire, et leurs collègues, ils partirent en toute hâte pour Jérusalem chez les Juifs et, par la force des armes, arrêtèrent leurs travaux.

C'est ainsi qu'avaient été arrêtés les travaux pour le Temple de Dieu à Jérusalem : ils demeurèrent interrompus jusqu'à la deuxième année du règne de Darius, roi de Perse.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le quatrième chapitre du livre d’Esdras nous décrit les obstacles que les rapatriés rencontrent dans la reconstruction du temple. Ceux-ci sont le fait des groupes qui n’ont pas connu la déportation, et qui craignent que la reconstruction du temple ne remette en cause les privilèges qu’ils se sont attribués durant l’exil. Ils voudraient un accord, mais au détriment de la pureté de la foi. Zorobabel, Josué et les autres chefs d’Israël s’opposent, comme de juste, à toute déviation de la foi. Aujourd’hui encore, il peut arriver que la maison de Dieu fasse l’objet de disputes qui n’ont rien à voir avec la fonction qu’elle doit remplir, celle d’être un lieu de prière et de rencontre avec le Seigneur. Certains peuvent être tentés de faire de la maison de Dieu un lieu où trouver des compromis pour défendre leurs intérêts personnels. Or la pureté de la foi et la transparence du charisme ne doivent en aucun cas être remis en question par ces faux compromis. L’ambiguïté de la requête des « ennemis de Juda » se révèle bientôt au grand jour, lorsqu’ils échafaudent un stratagème pour faire échouer la reconstruction du temple. Ils envoient une lettre à Artaxerxés, le roi de Perse, dans laquelle ils présentent Jérusalem comme une ville rebelle et querelleuse, qui s’est toujours soulevée contre les occupants étrangers. La réponse du roi oblige à interrompre les travaux de construction : « Ils partirent en toute hâte pour Jérusalem chez les juifs et, par la force des armes, arrêtèrent leurs travaux ». L’histoire est parsemée d’actes d’hostilité contre la maison de Dieu. En 70 ap. J.-C., le temple de Jérusalem sera détruit par les Romains, et plus jamais reconstruit. Combien d’églises et de lieux de culte ont été détruits par la violence des hommes ! Dans un monde dominé par le matérialisme et la soif de pouvoir, la présence de la maison de Dieu met à nu notre besoin et notre faiblesse. La Parole de Dieu nous met en garde contre la tentation de céder face aux obstacles, et de renoncer à nous occuper des lieux de sa présence parmi nous.


02/12/2009
Pri


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri