Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 5,1-11

Un certain Ananie, d'accord avec Saphire sa femme, vendit une propriété ;

il détourna une partie du prix, de connivence avec sa femme, et apportant le reste, il le déposa aux pieds des apôtres.

" Ananie, lui dit alors Pierre, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, que tu mentes à l'Esprit Saint et détournes une partie du prix du champ ?

Quand tu avais ton bien, n'étais-tu pas libre de le garder, et quand tu l'as vendu, ne pouvais-tu disposer du prix à ton gré ? Comment donc cette décision a-t-elle pu naître dans ton cœur ? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. "

En entendant ces paroles, Ananie tomba et expira. Une grande crainte s'empara alors de tous ceux qui l'apprirent.

Les jeunes gens vinrent envelopper le corps et l'emportèrent pour l'enterrer.

Au bout d'un intervalle d'environ trois heures, sa femme, qui ne savait pas ce qui était arrivé, entra.

Pierre l'interpella : " Dis-moi, le champ que vous avez vendu, c'était tant ? " Elle dit : " Oui, tant. "

Alors Pierre : " Comment donc avez-vous pu vous concerter pour mettre l'Esprit du Seigneur à l'épreuve ? Eh bien ! voici à la porte les pas de ceux qui ont enterré ton mari : ils vont aussi t'emporter. "

À l'instant même elle tomba à ses pieds et expira. Les jeunes gens qui entraient la trouvèrent morte ; ils l'emportèrent et l'enterrèrent auprès de son mari.

Une grande crainte s'empara alors de l'Église entière et de tous ceux qui apprirent ces choses.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le récit de la fraude d’Ananie et de Saphire suscite maintes interrogations, tant du point de vue historique que spirituel. Sa dureté est difficile à accepter. En vérité, il n’est pas rare de trouver dans les Écritures des pages d’une dureté insoutenable. Pourtant, ces pages sont là pour nous enseigner le sérieux de la suite du Christ. D’ailleurs, Jésus n’a pas non plus cherché à adoucir son discours. À la synagogue de Capharnaüm, il a présenté sa chair comme une vraie nourriture, provoquant l’indignation d’une partie des disciples qui se sont éloignés en disant : « Ce qu’il dit là est intolérable. On ne peut pas continuer à l’écouter » (Jn 6,60). Se tournant alors vers les apôtres, il leur a demandé : « Voulez-vous partir, vous aussi ! » (6,67). Il y a en effet dans le message évangélique quelque chose de radical qui ne peut pas être évacué. L’auteur des Actes nous raconte qu’Ananie et Saphire vendirent un terrain, en n’apportant qu’une partie du produit de la vente à la communauté, et en gardant le reste. Le problème n’était pas qu’ils avaient gardé une partie de la somme, mais qu’ils avaient menti à Pierre en disant qu’ils lui avaient tout remis. Ananie et Saphire moururent à l’instant, d’abord l’un, puis l’autre. Cette fin peut sembler excessive au regard du péché qu’ils avaient commis. Mais il ne s’agit pas seulement d’un mensonge. Il y a, dans cette scène, un côté exemplaire dont il faut tenir compte. Par leur mensonge, Ananie et Saphire avaient contredit l’esprit qui animait la communauté, en faisant ainsi mourir en eux la vie nouvelle qui leur avait été donnée et en se coupant de l’Esprit de Dieu. En effet, comme le dit l’auteur, ils avaient menti non seulement aux hommes, mais à l’Esprit même de Dieu. Ce qui revenait inexorablement à se détruire eux-mêmes. Plus qu’un châtiment de Dieu, la mort d’Ananie et de Saphire fut la conséquence du fait qu’ils avaient fait prévaloir leur propre intérêt sur celui des autres. Les Actes ajoutent qu’en voyant ces événements, les gens furent saisis de crainte. Cela ne signifie pas qu’un climat de peur s’était répandu dans la communauté. Bien au contraire, la communion donne la paix, la joie et l’amour, comme Luc le souligne à diverses reprises. C’était plutôt une mise en garde, afin que chacun soit attentif à garder cette communion que le Seigneur lui avait donnée. La fraternité doit être défendue avec soin, en évitant qu’elle ne soit blessée par des comportements égocentriques. Et le fait de persévérer dans la division conduit à la mort.


07/06/2010
Prière pour les malades


Calendrier de la semaine
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
12
Lundi 12 décembre
Prière pour les pauvres
D&E
13
Mardi 13 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
14
Mercredi 14 décembre
Prière avec les Saints
D&E
15
Jeudi 15 décembre
Prière pour l'Église
D&E
16
Vendredi 16 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
17
Samedi 17 décembre
Prière de la Vigile
D&E
18
Dimanche 18 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri