Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Souvenir de Yaguine et Fodé, deux Guinéens de 15 et 14 ans trouvés morts de froid dans le train d’atterrissage d’un avion en 1999, alors qu’ils voulaient aller étudier en Europe,.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 14,13-21

L'ayant appris, Jésus se retira en barque dans un lieu désert, à l'écart ; ce qu'apprenant, les foules partirent à sa suite, venant à pied des villes.

En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié ; et il guérit leurs infirmes.

Le soir venu, les disciples s'approchèrent et lui dirent : " L'endroit est désert et l'heure est déjà passée ; renvoie donc les foules afin qu'elles aillent dans les villages s'acheter de la nourriture. "

Mais Jésus leur dit : " Il n'est pas besoin qu'elles y aillent ; donnez-leur vous-mêmes à manger. " -

" Mais, lui disent-ils, nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons. " Il dit :

" Apportez-les-moi ici. "

Et, ayant donné l'ordre de faire étendre les foules sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, bénit, puis, rompant les pains, il les donna aux disciples, qui les donnèrent aux foules.

Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta le reste des morceaux : douze pleins couffins !

Or ceux qui mangèrent étaient environ cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

En ce mois d’août et pendant la première moitié du mois de septembre, nous nous laisserons guider par la liturgie du jour, dont les lectures sont tirées des Evangiles de Matthieu et de Luc. L’épisode de la multiplication des pains est rapporté six fois dans les Evangiles : deux fois respectivement chez Matthieu et chez Marc, une fois chez Luc et une fois chez Jean, signe qu’il a beaucoup impressionné la communauté des premiers disciples, au point d’être l’une des rares pages commune aux quatre évangélistes. Ces pages présentent en quelque sorte un concentré de la mission de Jésus. Dès le début du récit, nous sommes touchés par la tendresse et la compassion du prophète de Nazareth envers tous ces gens qui continuaient à le suivre. Voyant la direction prise par sa barque, ils se sont rendus sur l’autre rive du lac, à l’endroit où il allait accoster. À son arrivée, Jésus se trouve devant une foule nombreuse qui l’attend. Tous ces hommes et ces femmes las et prostrés sont à la recherche de quelqu’un qui prenne soin d’eux. Le cœur de Jésus est saisi de compassion : d’abord, il guérit les malades, puis il parle à la foule jusqu’au soir. Tous l’écoutent. Ces hommes et ces femmes n’ont pas besoin seulement de pain ; ils ont besoin aussi de paroles vraies sur leur vie. C’est pourquoi ils sont restés là toute la journée à écouter Jésus. Oui, vraiment, « ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (Mt 4,4). Mais le Seigneur sait que l’homme a besoin aussi de pain. Il a dit : « Ne vous faites pas tant de soucis pour votre vie, au sujet de la nourriture […] Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout le reste vous sera donné par-dessus le marché » (Mt 6,25-34). Le miracle de la multiplication des pains en est l’illustration. Le soir venu, les disciples interrompent Jésus, croyant être plus attentifs que lui aux besoins de la foule : « L’endroit est désert et il se fait tard. Renvoie donc la foule : qu’ils aillent dans les villages s’acheter à manger ! ». Mais Jésus leur répond : « Ils n’ont pas besoin de s’en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger ». Le Seigneur n’ignore pas qu’ils ont très peu de nourriture : juste cinq pains et deux poissons. Pourtant, il ne veut pas que les disciples renvoient chacun chez lui, sans avoir répondu à leurs besoins. C’est précisément ainsi que les miracles peuvent naître, de notre faiblesse, déposée avec confiance entre les mains du Seigneur. Jésus la multiplie, changeant notre pauvreté en abondance. C’est Jésus qui accomplit le miracle, mais il a besoin de l’intervention de ses disciples. Le Seigneur a besoin de nos mains pourtant si faibles, de nos ressources pourtant si modestes. Il change notre faiblesse en force et notre pauvreté en richesse. Tel est le sens des douze paniers remplis de pains qui restent à la fin du repas. À chacun des Douze, un de ces paniers est confié pour qu’il distribue autour de lui ce pain que la miséricorde de Dieu a multiplié entre ses mains.


02/08/2010
Prière pour les malades


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri