Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 15,21-28

En sortant de là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.

Et voici qu'une femme cananéenne, étant sortie de ce territoire, criait en disant : " Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David : ma fille est fort malmenée par un démon. "

Mais il ne lui répondit pas un mot. Ses disciples, s'approchant, le priaient : " Fais-lui grâce, car elle nous poursuit de ses cris. "

À quoi il répondit : " Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. "

Mais la femme était arrivée et se tenait prosternée devant lui en disant : " Seigneur, viens à mon secours ! "

Il lui répondit : " Il ne sied pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. " -

" Oui, Seigneur ! dit-elle, et justement les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres ! "

Alors Jésus lui répondit : " O femme, grande est ta foi ! Qu'il t'advienne selon ton désir ! " Et de ce moment sa fille fut guérie.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jésus, nous dit Matthieu, quitte la Galilée pour se rendre dans la région de Tyr et Sidon (dans l’actuel Liban), deux anciens ports marchands phéniciens, riches et florissants, mais marqués par l’égoïsme et les injustices, surtout vis-à-vis des pauvres. Déjà les prophètes de l’Ancien Testament avaient annoncé que des malheurs s’abattraient sur ces deux villes. En arrivant dans cette région, Jésus voit venir vers lui une Cananéenne, c’est-à-dire une païenne. Elle a sans doute entendu dire du bien de Jésus, et elle ne veut pas manquer cette occasion pour obtenir la guérison de sa fille. Elle demande à Jésus d’aider sa fille, « tourmentée par un démon ». Et malgré l’attitude peu encourageante de Jésus, elle continue à lui demander son aide. Son insistance provoque l’intervention des disciples. Comme lors de la multiplication des pains, ils voudraient que Jésus la renvoie : « Donne-lui satisfaction, car elle nous poursuit de ses cris », lui suggèrent-ils. Mais Jésus répond en disant que sa mission se limite exclusivement à Israël. Nullement résignée, cette femme revient à la charge avec des paroles essentielles mais fortes, comme l’est le drame de sa fille : « Seigneur, viens à mon secours ! ». Jésus lui répond avec une dureté inhabituelle : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens ». Le mot « chien », dans la tradition biblique et dans la plupart des textes judaïques, sert à désigner les adversaires, les pécheurs, les peuples païens idolâtres. Mais la femme exploite à la lettre cette expression de Jésus et répond (nous pourrions traduire ainsi la phrase) : « C’est vrai, Seigneur ! Mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres ». Les chiens, les exclus, se contentent des miettes quand quelqu’un leur en jette. Cette femme païenne ose résister à Jésus. En un certain sens, elle engage une lutte avec lui. On peut dire que sa confiance dans ce prophète est plus grande que la résistance de celui-ci. C’est pourquoi Jésus lui répond enfin, en utilisant une expression inhabituelle dans les Evangiles : « Ta foi est grande ». Généralement, on y rencontre plutôt celle-ci : « Hommes de peu de foi ». Ce même éloge, Jésus le fera au centurion, lui aussi un païen. Encore une fois, l’Evangile nous montre à quel point la confiance en Dieu est essentielle : elle délivre de l’angoisse de devoir s’en remettre uniquement à soi-même et aux hommes. La foi de cette femme a convaincu Jésus d’opérer la guérison. L’évangéliste écrit : « Jésus répondit : ‘Femme, ta foi est grande, que tout se fasse pour toi comme tu veux. Et à l’heure même, sa fille fut guérie ». À une fois aussi grande, même Dieu ne peut pas résister.


04/08/2010
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri