Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de saint Philippe Neri (1515-1595), l’“apôtre de Rome”.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jean 15,9-11

Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez en mon amour.

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour.

Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

En prolongeant son discours aux disciples lors de la dernière Cène, Jésus confesse ouvertement la nature de son amour : «Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés». Jésus ne se sent pas diminué, comme nous serions portés à le penser, du fait de confier à ses disciples que son amour pour eux est le fruit d’un amour plus grand. Aveuglés par l’obligation de paraître originels et de ne dépendre de personne, nous avons honte d’admettre que notre bonheur dépend de l’amour de plus grand que nous. Tout, en somme, même l’amour doit être à moi, doit venir de moi. Jésus, au contraire, montre bien que son amour envers ses disciples vient du Père. De cette conviction découle l’invitation qu’il fait aux disciples, afin qu’ils demeurent attachés à lui autant que des sarments, en hommes et femmes humbles. Il faut que nous prenions conscience que si nous sommes seuls, nos sentiments se dessèchent et nos bras tombent jusqu’à ce que nous devenions incapables de nous soucier d’autre chose que de nous-mêmes. C’est un signe d’humilité de savoir nous réjouir de la joie de ceux qui nous sont proches, ainsi que le Seigneur nous invite à le faire avec lui. Ça l’est aussi de ne pas pouvoir être heureux tant que ceux qui vivent à nos côtés se trouvent dans le besoin, dans la détresse, qu’ils sont démunis, affamés ou dans la souffrance. La promesse de Jésus est celle d’une joie pleine, et non de petites satisfactions passagères et individuelles. Et nous l’obtiendrons si nous savons observer le commandement de l’amour que le Seigneur a indiqué à ce jeune homme riche qui lui demandait le chemin vers la vie éternelle: «Si tu veux être parfait, va, vend tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux; puis vient et suis-moi!». Oui, on ne trouve la vraie joie qu’en aimant comme Jésus nous a aimé, c’est à dire gratuitement et sans aucune limite.


26/05/2011
Prière pour l’Église


Calendrier de la semaine
JAN
15
Dimanche 15 janvier
Le jour du Seigneur
JAN
16
Lundi 16 janvier
Prière pour la paix
JAN
17
Mardi 17 janvier
Prière avec Marie, mère du Seigneur
JAN
18
Mercredi 18 janvier
Prière avec les Saints
JAN
19
Jeudi 19 janvier
Prière pour l'Église
JAN
20
Vendredi 20 janvier
Prière de la Sainte Croix
JAN
21
Samedi 21 janvier
Prière de la Vigile
JAN
22
Dimanche 22 janvier
Le jour du Seigneur