Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 6,7-15

" Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter.

N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.

" Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien.

Remets-nous nos dettes comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs.

Et ne nous soumets pas à la tentation ; mais délivre-nous du Mauvais.

" Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements votre Père céleste vous remettra aussi ;

mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jésus est en train de parler de la prière et il exhorte ses disciples à «ne pas rabâcher» comme les païens, pensant ainsi pouvoir convaincre le Seigneur en le oyant sous les requêtes. Sans doute Jésus fait aussi allusion aux formules magiques employées dans les rites ésotériques où les formules étaient de fait plus importantes que l’attitude du cœur. Jésus veut que ses disciples comprennent que l’essence de la prière consiste à placer en Dieu notre confiance, sûrs qu’il ne nous abandonnera pas et qu’il nous donnera ce dont nous avons besoin. Naturellement Jésus peut dire cela parce qu’il connaît bien le «Père qui est au cieux», qu’il sait combien grand est son cœur et qu’en tout cas tout vient de lui. Il explique aux disciples: «Votre Père sait que vous en avez besoin avant même que vous lui demandiez» (v. 8). Et c’est là qu’il offre aux disciples d’hier et d’aujourd’hui cette magnifique prière du «Notre Père». Un ancien sage chrétien - Tertullien – disait que cette prière est en quelque sorte «la synthèse de tout l’évangile». Il a raison. On le saisit dès son premier mot : «Abba» (papa). C’est le terme que Jésus met sur nos lèvres pour nous adresser au créateur du ciel et de la terre. Nos limites ne nous permettent peut-être pas de réaliser quel retournement comporte ce mot, nous introduisant dans une dimension «filiale» à l’égard de Dieu. Oui, le Seigneur est avant tout un Père pour nous. Biensûr, il est le créateur du ciel et de la terre, il est l’Absolu, le Tout-puissant et tant d’autres choses encore. Mais il est d’abord «Père» et il nous a aimés au point de nous envoyer son Fils lui-même. Nous faisons bien, si nous accomplissons sa volonté plutôt que la nôtre comme pourtant nous sommes tout le temps tentés de faire. Il est bon pour nous, bien plus que nous ne pouvons jamais l’être. Il nous invite de même à lui demander notre pain, celui de chaque jour, pour nous faire toucher du doigt combien concret est son amour de Père. Puis il met sur nos lèvres une requête grave : «Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient». C’est dur e pas très réaliste à admettre que le pardon humain soit le modèle («comme nous les avons remises nous-mêmes…») du pardon divin. Mais dans les versets suivants, une telle demande trouve son explication : «Car si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes». Ce langage est incompréhensible pour une société comme la nôtre où le pardon est si rare. C’est peut-être justement à cause de cela que nous avons davantage besoin d’apprendre à prier avec le «Notre Père». Et en pensant aux nombreuses tentations que la vie nous réserve, Jésus – et c’est là que la nouvelle traduction italienne de ce texte est plus claire par rapport à la formule traditionnelle – nous fait insister en demandant: “Et ne nous abandonne pas à la tentation, mais délivre-nous du mal”. Le Seigneur est réellement un Père qui se tient de toute manière à nos côtés. Parfois les amis les plus chers eux-mêmes nous abandonnent. Cela n’arrive jamais avec Dieu.


16/06/2011
Prière pour l’Église


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri