Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 1,26-38

Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,

à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.

Il entra et lui dit : " Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. "

À cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.

Et l'ange lui dit : " Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.

Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ;

il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin. "

Mais Marie dit à l'ange : " Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme ? "

L'ange lui répondit : " L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

Et voici qu'Élisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ;

car rien n'est impossible à Dieu. "

Marie dit alors : " Je suis la servante du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole ! " Et l'ange la quitta.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Même si nous l’avons entendue à de nombreuses reprises, cette page d’Évangile ne va jamais de soi. La Parole de Dieu est toujours nouvelle puisqu’elle accueille en elle cet horizon infini de l’amour de Dieu que nous ne pourrons jamais épuiser par notre petit esprit ou par notre cœur étroit. Écouter cette page d’Évangile à la veille de Noël, c’est une grâce supplémentaire qui nous permet d’accueillir d’autres richesses venant de ce mystère. Pendant ces jours de l’Avent (ainsi que nous avons pu le constater), nous avons été pris par la main et introduits dans la richesse extraordinaire du mystère de la naissance de Jésus. C’est le propre de la Parole de Dieu de revenir sans cesse parler au cœur des croyants en résonnant chaque fois d’une manière nouvelle. C’est que, justement, elle nous pousse à renouveler notre cœur, à le changer, à l’ouvrir à des perspectives nouvelles. Ce qui crée toujours un certain trouble. Pour Marie elle-même, les mots de l’ange ont provoqué un bouleversement en elle. La Parole de Dieu, en effet, provoque toujours un mouvement intérieur. Lorsqu’un ange parle, ce n’est pas pour dire des mots en l’air, il veut toucher notre cœur et le changer. Ce qui procure à chaque fois un « trouble ». Cela est arrivé à Marie et cela ne cesse d’arriver à chacun d’entre nous quand nous écoutons l’Évangile. Mais à la différence de Zacharie, Marie ne s’arrête pas au trouble ; elle n’interrompt pas son dialogue avec l’ange. Cette jeune fille continue d’être à l’écoute de l’ange ; elle n’interrompt pas son dialogue avec lui comme cela nous arrive, très souvent, à nous qui nous dérobons, dès que l’amour se fait plus exigeant et veut nous engager dans un dessein plus haut. Nous préférons nos propres horizons petits et étroits au rêve, bien plus grand, que le Seigneur nous propose. Et nous prenons notre paresse avare pour l’humilité - fausse - de ceux qui ne se croient pas aptes à répondre aux appels de Dieu. Marie savait bien n’être qu’une simple fille d’un village perdu, à la périphérie de l’empire romain. Bien que consciente de sa faiblesse, elle dit son oui à l’invitation de l’ange. Depuis ce jour, l’histoire du monde a changé. Ce petit oui a changé l’histoire des hommes. Plus de deux-mille ans se sont écoulés depuis ce oui, dit à l’ange. Ce jour-là, « la Parole s’est faite chair ». Marie est devenue la première des croyants, la première qui ait accueilli dans son cœur la Parole de Dieu au point que celle-ci a pu devenir la chair de sa chair. Elle se tient devant nous et ne cesse de nous montrer la voie de la foi, celle, justement de l’écoute de la Parole de Dieu. Nos oui de chaque jour continuent de changer nos vies ainsi que la vie du monde. Oui, l’histoire du monde change, chaque fois que nous disons oui au Seigneur qui nous appelle. Laissons-nous accompagner par l’exemple de Marie et disons avec elle : « Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole ».


20/12/2011
Prière avec Marie, mère du Seigneur


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri