Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Souvenir de Laurindo et de Madora, jeunes mozambicains morts à cause de la guerre ; avec eux, nous nous souvenons de tous les jeunes morts à la suite des conflits ou des violences des hommes.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance !

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 2,36-40

Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanouel, de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge. Après avoir, depuis sa virginité, vécu sept ans avec son mari,

elle était restée veuve ; parvenue à l'âge de quatre-vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le Temple, servant Dieu nuit et jour dans le jeûne et la prière.

Survenant à cette heure même, elle louait Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Et quand ils eurent accompli tout ce qui était conforme à la Loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.

Cependant l'enfant grandissait, se fortifiait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu était sur lui.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Alléluia, alléluia, alléluia.
Alléluia, alléluia, alléluia.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Après nous avoir donné à contempler la rencontre extraordinaire de Syméon et de l’enfant, l’Évangile de Luc nous présente une autre rencontre qui a eu lieu au temple ce même jour : la rencontre avec la vieille prophétesse Anne. C’est une femme qui a déjà quatre-vingt-quatre ans. Toute sa vie s’est déroulée à l’intérieur du temple. On pourrait dire qu’il n’y a rien d’autre à faire pour elle que de continuer à vivre ses journées de la même manière, jusqu’à sa mort. En réalité, la rencontre avec cet Enfant change sa vie. Si Syméon a chanté son « Nunc dimittis », Anne, pour sa part, reçoit comme une nouvelle énergie, comme une vocation nouvelle. Ses années ne lui sont pas un poids. Elle devient la première « prêcheuse » de l’Évangile. Vraiment, rien n’est impossible à Dieu. Anne devient pour tous un exemple du fait que notre vie peut changer, si nous rencontrons vraiment Jésus. Les années ne comptent plus et peu importe ce que nous avons fait ou pas fait jusqu’à présent ; seul compte le cœur qui se laisse toucher par le Seigneur. Voilà une histoire qui doit nous faire réfléchir. Nos communautés qui, se conformant à une mentalité courante, mettent souvent à l’écart les personnes âgées, sont interpellées par cette page évangélique. On leur propose d’aider leurs aînés à découvrir la tâche que le Seigneur leur confie, ne serait-ce qu’en mettant à profit leur prière ou leur parole. Cette femme « proclamait les louanges de Dieu », c’est-à-dire qu’elle priait, et « parlait de l’enfant », à savoir : elle communiquait aux gens l’Évangile. L’évangéliste clôt cette page sur une phrase qui décrit le retour de Marie, de Joseph et de Jésus à Nazareth. En trois lignes, qui valent pourtant trente ans, il résume la longue « vie cachée » de Jésus. Nous qui sommes malades de protagonisme, nous voudrions savoir pourquoi Jésus n’a pas entrepris plus tôt son action pastorale, avec les signes et les prodiges qui l’accompagnaient. C’est ce qu’ont tenté de raconter autrefois les apocryphes, ces récits de l’enfance de Jésus qui remplissaient de miracles ses toutes premières années. L’Église ne les a jamais tenus pour authentiques. La vérité est autre. Jésus « est devenu semblable aux hommes » comme chante l’hymne de saint Paul aux Philippiens, afin qu’apparaisse clairement que son salut n’est pas étranger à notre vie de tous les jours. A Nazareth, il n’y a pas de miracles, pas de visions ni de foules qui accourent. Cette petite phrase de l’Évangile est, pour ainsi dire, la synthèse des trente années de vie ordinaire de Jésus, comme de la nôtre. Oui, nous aussi, dans l’ordinaire de nos jours, nous devons « grandir et nous fortifier, tout remplis de sagesse » et « la grâce de Dieu » est sur nous, tout comme elle était sur Jésus. Nous allons grandir dans la mesure où, chaque jour, nous lisons l’Évangile, une page après l’autre, en essayant de le mettre en pratique.


30/12/2011
Prière du temps de Noël


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri