Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de Joseph d’Arimathie, disciple du Seigneur qui « attendait le royaume de Dieu »


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

1 Timothée 5,1-16

Ne rudoie pas un vieillard ; au contraire, exhorte-le comme un père, les jeunes gens comme des frères,

les femmes âgées comme des mères, les jeunes comme des sœurs, en toute pureté.

Honore les veuves - j'entends les vraies veuves.

Si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, il faut avant tout leur apprendre à pratiquer la piété envers leur propre famille et à payer leurs parents de retour. Voilà ce qui plaît à Dieu.

Mais la vraie veuve, celle qui reste absolument seule, s'en remet à Dieu et consacre ses jours et ses nuits à la prière et à l'oraison.

Quant à celle qui ne pense qu'au plaisir, quoique vivante, elle est morte.

Cela aussi tu le rappelleras, afin qu'elles soient irréprochables.

Si quelqu'un ne prend pas soin des siens, surtout de ceux qui vivent avec lui, il a renié la foi : il est pire qu'un infidèle.

Ne peut être inscrite au groupe des veuves qu'une femme d'au moins soixante ans, ayant été la femme d'un seul mari.

Elle devra produire le témoignage de sa bonne conduite : avoir élevé des enfants, exercé l'hospitalité, lavé les pieds des saints, secouru les affligés, pratiqué toutes les formes de la bienfaisance.

Les jeunes veuves, écarte-les. Dès que des désirs indignes du Christ les assaillent, elles veulent se remarier,

méritant ainsi d'être condamnées pour avoir manqué à leur premier engagement.

Avec cela, n'ayant rien à faire, elles apprennent à courir les maisons ; si encore c'était pour ne rien faire, mais c'est pour bavarder, s'occuper de ce qui ne les regarde pas, parler à tort et à travers.

Je veux donc que les jeunes veuves se remarient, qu'elles aient des enfants, gouvernent leur maison et ne donnent à l'adversaire aucune occasion d'insulte.

Il en est déjà qui se sont fourvoyées à la suite de Satan.

Si une croyante a des veuves dans sa parenté, qu'elle les assiste, afin que l'Église n'en supporte pas la charge, et puisse ainsi secourir les vraies veuves.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

En une seule phrase, Paul montre à Timothée comment se comporter vis-à-vis des différents membres de la communauté. La responsabilité du gouvernement doit être exercée non pas par une froide autorité, mais comme on le ferait d’un service rendu au sein de « la famille de Dieu », c’est-à-dire dans un esprit de fraternité qui pousse le berger à avoir envers ses fidèles la juste attitude selon les besoins de chacun. Jésus lui-même avait appelé ses disciples du nom de « frères, sœurs et mères », leur apprenant à se regarder comme une véritable famille. La première communauté chrétienne avait appris à vivre « d’un seul cœur et d’une même âme » (Ac 4, 32), d’une manière justement fraternelle et dans l’attention mutuelle. S’il faut donc corriger un ancien, on le fera avec révérence, comme avec un père ; s’il s’agit d’une femme âgée, on doit le faire comme avec sa propre mère. De même, Timothée doit agir envers les plus jeunes en voyant en eux des frères et des sœurs ; avec les jeunes filles, il maintiendra une tenue remplie de prudence et de réserve. En élargissant le quatrième commandement, Paul l’exhorte à « honorer » les veuves, reprenant ainsi le droit fil d’une tradition interrompue, venant de l’Ancien Testament qui incluait les veuves parmi les bien-aimés de Dieu, en même temps que les orphelins et les étrangers. Les femmes qui ont des enfants ou des petits-enfants doivent être prises en charge par ceux-ci, sans quoi, dit Paul, ils « renient leur foi », c’est-à-dire qu’ils contreviennent au commandement de l’amour. L’apôtre demande ensuite que l’on soit attentif aux personnes qui ne peuvent pas vivre seules, afin de les aider à mener une vie qui ne soit ni dissipée ni scandaleuse. Un soin particulier doit être apporté aux veuves qui ont choisi de servir la communauté. Inscrites dans « un groupe » officiel, elles doivent avoir dépassé l’âge de soixante ans, n’avoir été mariées qu’une seule fois, être généreuses dans le service de la charité, dans l’éducation des enfants (les orphelins) et dans la pratique de l’hospitalité. Paul leur rappelle en outre de laver les pieds des saints, en évoquant ainsi le geste par lequel Jésus avait voulu montrer aux disciples la nécessité de se faire humbles en se servant les uns les autres. Des indications de l’apôtre, le lien entre l’esprit de fraternité vécu dans la communauté et le service d’amour envers les plus pauvres apparaît très clairement.


17/03/2012
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri