Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Christ est ressuscité !
Il est vraiment ressuscité !

Alléluia, alléluia, alléluia.

2 Timothée 4,1-8

Je t'adjure devant Dieu et devant le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, au nom de son Apparition et de son Règne :

proclame la parole, insiste à temps et à contretemps, réfute, menace, exhorte, avec une patience inlassable et le souci d'instruire.

Car un temps viendra où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine, mais au contraire, au gré de leurs passions et l'oreille les démangeant, ils se donneront des maîtres en quantité

et détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.

Pour toi, sois prudent en tout, supporte l'épreuve, fais œuvre de prédicateur de l'Évangile, acquitte-toi à la perfection de ton ministère.

Quant à moi, je suis déjà répandu en libation et le moment de mon départ est venu.

J'ai combattu jusqu'au bout le bon combat, j'ai achevé ma course, j'ai gardé la foi.

Et maintenant, voici qu'est préparée pour moi la couronne de justice, qu'en retour le Seigneur me donnera en ce Jour-là, lui, le juste Juge, et non seulement à moi mais à tous ceux qui auront attendu avec amour son Apparition.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Christ est ressuscité !
Il est vraiment ressuscité !

Alléluia, alléluia, alléluia.

À mesure que la lettre approche de sa conclusion, Paul semble se faire plus insistant dans ses recommandations à Timothée. Il est inquiet pour le sort de la communauté et veut que son disciple se montre à la hauteur pour la conduire. Il ne craint pas de lui exposer la gravité de la responsabilité qui l’attend, au point de commencer ses recommandations par une adjuration solennelle (cf. 1 Tm 5, 21) le plaçant devant Dieu et devant le Seigneur Jésus, juge suprême. L’apôtre rappelle à Timothée la sentence éternelle de Jésus Christ, qui jugera « les vivants et les morts », ainsi que son œuvre de pasteur de la communauté. La première œuvre qu’il lui recommande est l’annonce de la « parole ». Aucune considération humaine ne doit conditionner la proclamation de l’Évangile. Il n’importe pas de savoir si cette prédication est acceptée ou non des hommes, si le temps, la manière et les circonstances de la prédication rencontrent ou non la faveur des hommes. Paul lui-même dit de lui : « Annoncer l’Évangile est une nécessité qui m’incombe. Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! » (1 Co 9, 16). Le prédicateur a assurément le devoir de faire parvenir la contribution de l’Évangile jusqu’au cœur des gens. C’est pourquoi il doit montrer une attitude remplie de bienveillance et sans dureté. Il doit faire preuve de cette charité au sujet de laquelle Paul dit : « La charité est longanime, elle n’est pas envieuse, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout » (1 Co 13, 4-7). La communication de l’Évangile est nécessaire car des « moments difficiles » approchent (3, 1), des temps de division et de désarroi. Timothée doit faire preuve de sobriété et présenter le message évangélique avec prudence et clarté, mais aussi avec fermeté. La prédication de la Parole de Dieu comporte son lot de souffrances et d’humiliations, comme la vie même de Paul le démontre. Paul écrit à Timothée alors même qu’il voit la mort s’approcher. Il sait que le moment vient où son sang sera répandu en libation à Dieu dans le martyre, mais il sait aussi que sa mort sera un « retour » au Seigneur. Il jette un regard en arrière sur la course de sa vie : elle a été un « combat », mais il a gardé et conservé la foi dans le Christ. Il a été « serviteur du Christ et intendant des mystères de Dieu » (1 Co 4, l) et a gardé cette fidélité « qu’on demande à des intendants » (1 Co 4, 2). Il peut donc attendre pour lui avec une espérance sûre « la couronne de justice », comme un coureur qui a victorieusement atteint son objectif. « En ce Jour-là », le Seigneur lui remettra la couronne de la victoire comme prix d’une vie vécue au service de Dieu et de son Église. Il sait qu’il ne recevra pas seul la couronne de la victoire, mais avec les disciples qui attendent avec amour son Apparition. Encore une fois, Paul relie la vie du disciple à celle de la communauté en soutenant que la couronne que nous recevrons commence sur la terre par la couronne des frères et des sœurs, véritable famille de Dieu.


14/04/2012
Prière de Pâques


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur