Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Galates 5,13-26

Vous en effet, mes frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement, que cette liberté ne se tourne pas en prétexte pour la chair ; mais par la charité mettez-vous au service les uns des autres.

Car une seule formule contient toute la Loi en sa plénitude : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Mais si vous vous mordez et vous vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous allez vous entre-détruire.

Or je dis : laissez-vous mener par l'Esprit et vous ne risquerez pas de satisfaire la convoitise charnelle.

Car la chair convoite contre l'esprit, et l'esprit contre la chair ; il y a entre eux antagonisme, si bien que vous ne faites pas ce que vous voudriez.

Mais si l'Esprit vous anime, vous n'êtes pas sous la Loi.

Or on sait bien tout ce que produit la chair : fornication, impureté, débauche,

idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, disputes, dissensions, scissions,

sentiments d'envie, orgies, ripailles et choses semblables - et je vous préviens, comme je l'ai déjà fait, que ceux qui commettent ces fautes-là n'hériteront pas du Royaume de Dieu.

- Mais le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres,

douceur, maîtrise de soi : contre de telles choses il n'y a pas de loi.

Or ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.

Puisque l'Esprit est notre vie, que l'Esprit nous fasse agir.

Ne cherchons pas la vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous enviant mutuellement.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Les chrétiens sont « appelés à la liberté », écrit Paul. Cet appel de Dieu les a arrachés au monde mauvais (1, 4) pour les transporter dans la nouvelle création (6, 15). Mais la liberté, si elle est mal comprise, peut se tourner en un prétexte pour la chair. C’est la tentation de ceux qui veulent s’imposer aux autres, de ceux qui veulent que tout se rapporte à eux. Paul affirme au contraire que la liberté nous est donnée pour nous mettre au service les uns des autres : « Mais par la charité mettez-vous au service les uns des autres ». La liberté est donnée « pour aimer ». L’amour est la seule loi du chrétien. Bien plus, l’apôtre écrit avec une incroyable clarté : « Car une seule formule contient toute la Loi en sa plénitude : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (5, 14). Paul exhorte donc les chrétiens de la Galatie à ne pas « s’entre-détruire ». Les disputes conduisent en effet à l’autodestruction et à la destruction de la communauté. La seule voie pour demeurer dans la liberté est précisément l’amour. Cela signifie se laisser « mener par l’Esprit » et s’éloigner de la « convoitise charnelle » (5, 16-18), c’est-à-dire des instincts égocentriques qui poussent à se replier sur soi-même. Celui qui se laisse guider par l’amour pour soi finit par en être l’esclave et donc par faire même ce qu’il ne voudrait pas faire. Paul énumère à titre d’exemple quinze vices parmi les œuvres de la chair : « fornication, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, disputes, dissensions, scissions, sentiments d’envie, orgies, ripailles et choses semblables ». Ces œuvres excluent du Royaume de Dieu car elles s’opposent à l’amour. A l’inverse, « le fruit de l’Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi ». Entre les œuvres de la chair et le « fruit de l’Esprit », on trouve la même opposition qui existe entre les ténèbres et la lumière, entre le chaos et l’ordre, entre la multiplicité et l’unité. Aussi est-il impossible d’accorder les deux plans. Aussi le croyant ne peut-il être déchiré à l’intérieur de lui-même : sa vie doit être un service d’amour. Et les fruits de l’amour sont « joie » (Paul transmettra aux anciens d’Éphèse la parole de Jésus : « il y a plus de joie à donner qu’à recevoir »), « paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi ». Le croyant, qui vit en s’inspirant à l’amour, devient le ferment d’un monde nouveau, celui que Dieu a inauguré avec Jésus. Les chrétiens, en se comportant avec amour, imitent Jésus car ils « ont crucifié la chair » et vivent dans l’Esprit.


10/05/2012
Prière pour l’Église


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri