Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

1 Thessaloniciens 5,12-28

Nous vous demandons, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui se donnent de la peine au milieu de vous, qui sont à votre tête dans le Seigneur et qui vous reprennent.

Estimez-les avec une extrême charité, en raison de leur travail. Soyez en paix entre vous.

Nous vous y engageons, frères, reprenez les désordonnés, encouragez les craintifs, soutenez les faibles, ayez de la patience envers tous.

Veillez à ce que personne ne rende le mal pour le mal, mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous soit envers tous.

Restez toujours joyeux.

Priez sans cesse.

En toute condition soyez dans l'action de grâces. C'est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus.

N'éteignez pas l'Esprit,

ne dépréciez pas les dons de prophétie ;

mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le ;

gardez-vous de toute espèce de mal.

Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie totalement, et que votre être entier, l'esprit, l'âme et le corps, soit gardé sans reproche à l'Avènement de notre Seigneur Jésus Christ.

Il est fidèle, celui qui vous appelle : c'est encore lui qui fera cela.

Frères, priez vous aussi pour nous.

Saluez tous les frères par un saint baiser.

Je vous en adjure par le Seigneur, que cette lettre soit lue à tous les frères.

Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Après avoir invité les Thessaloniciens à la réciprocité de l’amour, l’apôtre leur demande à présent « d’avoir de la considération pour ceux qui se donnent de la peine » dans la prédication et le gouvernement de la communauté. Peut-être Paul connaissait-il personnellement les responsables de la communauté de Thessalonique qui lui ont succédé après sa fuite. Il demande qu’ils soient aimés et respectés. Il est évident que cette exhortation traverse les siècles et concerne de la même manière les communautés chrétiennes d’aujourd’hui. Le respect à l’égard des responsables, voilà la première manifestation de cette fraternité qui doit régner dans la famille de Dieu dont la vie ne peut être réglée que par l’amour fraternel (cf. 3, 12 ; 4, 9 sq. ; 5, 15). C’est précisément l’amour qui exige un ordre dans la vie fraternelle. La fraternité, en effet, n’annule pas la diversité des ministères, qui ont besoin de responsables pour conduire cette vie fraternelle. Un responsable demeure un frère pour tous, mais en même temps il reçoit du Seigneur la charge de la conduite pastorale. C’est un service pour l’amour et l’unité ; c’est pourquoi on lui doit respect et obéissance. Un climat de paix dans les relations avec les responsables est la condition d’une communion effective. Bien sûr, prendre soin de la fraternité n’est pas la tâche du responsable seulement, mais de tous les membres de l’Église. Paul exhorte chacun à prendre soin de sa fraternité : chacun doit se soucier de l’autre et veiller sur ses frères. La discipline pénitentielle de l’Église elle-même s’insère dans ce contexte de fraternité radicale dans une vie commune. C’est tout le sens de l’exhortation à « reprendre les désordonnés » et les « faibles », car une communauté ne peut laisser s’étendre ces désordres et ces conflits qui en mettent en danger son unité. De même, il est important aussi d’« encourager les craintifs », c’est-à-dire ceux qui se sont relâchés et qui voudraient ralentir la marche commune. Tous doivent prendre un soin particulier des plus faibles : il faut « les soutenir » par un amour constant. L’amour n’est pas mis à l’épreuve seulement par le désordre, la pusillanimité ou la faiblesse, mais aussi par ces vengeances qui nous font « rendre le mal pour le mal ». Dans ce cas, la règle est celle-là même que Paul donne aux Romains : « Ne te laisse pas vaincre par le mal mais sois vainqueur du mal par le bien » (Rm 12, 21). C’est ainsi qu’un chrétien triomphe du mal. Seul l’amour est assez fort pour vaincre le mal à la racine. C’est sur cette base que Paul fonde sa triple exhortation : à la « joie continuelle », à la « prière » ininterrompue et à l’« action de grâces » en toute chose. Voyant la vitalité de cette communauté, il les exhorte tous, notamment ceux qui regardent avec méfiance ou envie une telle richesse de vie, à ne pas « éteindre l’Esprit » et à « ne pas déprécier les dons de prophétie ». Certes, tout doit être examiné avec soin, mais ce qui est bon doit être gardé comme un don du Seigneur. Paul exhorte enfin les Thessaloniciens à se maintenir fermes dans la foi qu’ils ont reçue et à se garder « sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ ».


09/06/2012
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri