Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

2 Thessaloniciens 2,13-17

Nous devons, quant à nous, rendre grâces à Dieu à tout moment à votre sujet, frères aimés du Seigneur, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour être sauvés par l'Esprit qui sanctifie et la foi en la vérité :

c'est à quoi il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous entriez en possession de la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.

Dès lors, frères, tenez bon, gardez fermement les traditions que vous avez apprises de nous, de vive voix ou par lettre.

Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, ainsi que Dieu notre Père, qui nous a aimés et nous a donné, par grâce, consolation éternelle et heureuse espérance,

consolent vos cœurs et les affermissent en toute bonne œuvre et parole.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Après de sévères descriptions du jugement divin sur les hommes qui se laissent séduire par le Mauvais, l’apôtre rend grâces au Seigneur pour ceux qui sont restés fidèles à l’Évangile. Ce sont eux ces « frères aimés du Seigneur ». L’amour de Dieu, en effet, est ce lien qui unit les membres de l’Église. Paul rappelle aux Thessaloniciens la grâce spéciale qu’ils ont reçue : celle d’être la première ville de Macédoine où l’Évangile a été prêché. Nous pouvons ajouter : la première communauté chrétienne d’Europe. Ils ont répondu à ce privilège en devenant un modèle pour l’Église « de tous côtés » (1 Th 1, 8). Comme ils ont été les premiers à recevoir l’Évangile, ainsi fallait-il qu’ils fussent les premiers à en témoigner. De fait, ils sont devenus un « centre de rayonnement » de la Parole : « De chez vous, en effet, la parole du Seigneur a retenti, et pas seulement en Macédoine et en Achaïe, mais de tous côtés votre foi en Dieu s’est répandue, si bien que nous n’avons plus besoin d’en rien dire » (1 Th 1, 8). Paul voulait que les Thessaloniciens ne cessent de communiquer l’Évangile en sorte que la voix de Dieu puisse résonner dans le cœur des hommes. Dans sa première lettre, l’apôtre rendait grâces déjà au Seigneur : « Voilà pourquoi, de notre côté, nous ne cessons de rendre grâces à Dieu de ce que, une fois reçue la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie, non comme une parole d’hommes, mais comme ce qu’elle est réellement, la parole de Dieu. Et cette parole reste active en vous, les croyants » (1 Th 2, 13). La croissance de la prédication entraîne tout le monde vers ce salut qui consiste à « entrer en possession de la gloire de notre Seigneur Jésus Christ » (2, 14). Mais tout en cheminant sur cette terre en pèlerin, personne ne peut se dire assuré du salut. Dans un temps de luttes et de tentations, les chrétiens sont toujours en danger. Il est toujours possible de rendre vain le don qui nous a été fait, ainsi que le rappelle l’apôtre lui-même. Personne ne doit négliger le commandement de Dieu, car il risquerait de perdre la vie véritable : « Tenez bon, gardez fermement les traditions que vous avez apprises de nous, de vive voix ou par lettre » (2, 15). Paul rappelle aux Philippiens : « Menez seulement une vie digne de l’Évangile du Christ, afin que je constate, si je viens chez vous, ou que j’entende dire, si je reste absent, que vous tenez ferme dans un même esprit, luttant de concert et d’un cœur unanime pour la foi de l’Évangile et nullement effrayés par vos adversaires » (Ph 1, 26-28). Un lien étroit subsiste entre l’Évangile que l’on prêche et la vie de la communauté. Paul l’écrit aussi aux Corinthiens : « Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu et dans lequel vous demeurez fermes, par lequel aussi vous vous sauvez, si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ; sinon, vous auriez cru en vain » (1 Co 15, 1-2). Et il prie le Seigneur de réconforter leurs cœurs en les affermissant « en toute bonne œuvre et parole ». Tout, en effet, vient de l’amour du Père qui donne espoir et réconfort.


14/06/2012
Prière pour l’Église


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri