Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

1 Chroniques 1,1-28

Adam, Seth, Énosh,

Qénân, Mahalaléel, Yéred,

Hénok, Mathusalem, Lamek,

Noé, Sem, Cham et Japhet.

Fils de Japhet : Gomer, Magog, les Mèdes, Yavân, Tubal, Méshek, Tiras.

Fils de Gomer : Ashkenaz, Riphat, Togarma.

Fils de Yavân : Élisha, Tarshish, les Kittim, les Dananéens.

Fils de Cham : Kush, Miçrayim, Put, Canaan.

Fils de Kush : Séba, Havila, Sabta, Rama, Sabteka. Fils de Rama : Sheba, Dedân.

Kush engendra Nemrod, qui fut le premier potentat sur la terre.

Miçrayim engendra les gens de Lud, de Anam, de Lehab, de Naphtuh,

de Patros, de Kasluh et de Kaphtor d'où sont sortis les Philistins.

Canaan engendra Sidon, son premier-né, puis Hèt,

et le Jébuséen, l'Amorite, le Girgashite,

le Hivvite, l'Arqite, le Sinite,

l'Arvadite, le Çemarite, le Hamatite.

Fils de Sem : Élam, Ashshur, Arpakshad, Lud et Aram. Fils d'Aram : Uç, Hul, Géter et Méshek.

Arpakshad engendra Shélah et Shélah engendra Éber.

À Éber naquirent deux fils : le premier s'appelait Péleg, car ce fut en son temps que la terre fut divisée, et son frère s'appelait Yoqtân.

Yoqtân engendra Almodad, Shéleph, Haçarmavet, Yérah,

Hadoram, Uzal, Diqla,

Ébal, Abimaèl, Shéba,

Ophir, Havila, Yobab; tous ceux-là sont fils de Yoqtân.

Arpakshad, Shélah,

Éber, Péleg, Réu,

Serug, Nahor, Térah,

Abram - c'est Abraham.

Fils d'Abraham : Isaac et Ismaèl.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous entreprenons aujourd’hui la lecture du Premier Livre des Chroniques. Le texte s’ouvre sur une très longue série de noms qui se poursuit tout au long de neuf chapitres. Par ce choix, l’auteur veut souligner que le salut s’accomplit à l’intérieur de l’histoire humaine, une histoire faite de visages concrets et de personnes qui ont chacune un nom. Dieu a choisi le peuple d’Israël pour réaliser son plan de salut en faveur de l’humanité tout entière. Dans cette perspective, le Chroniqueur emploie des noms déjà présents dans la Genèse, les Nombres, Josué, Samuel et les Rois. Il divise les généalogies d’après le critère des douze tribus d’Israël. Parmi elles, il met en avant la tribu de Juda d’où viendra le roi David et la tribu de Lévi, d’où sont issus les lévites. La tribu de Benjamin, à laquelle appartenait Saül, est présentée de telle sorte que l’on comprend qu’après la chute du Royaume du Nord, le véritable Israël est représenté par les deux tribus de Juda et de Benjamin. Le Nouveau Testament commence aussi par une généalogie qui vise à souligner que le Seigneur n’a pas choisi de sauver les hommes individuellement, mais en les insérant dans une généalogie, dans un peuple. Ce n’est donc pas l’individu qui vit un rapport personnel avec Dieu, mais la communauté. Pourtant et justement, en tant que telle, la communauté n’est pas une foule de gens anonymes et moins encore un groupe d’intérêt. Une communauté est rassemblée par le Seigneur pour que ses membres constituent l’unique peuple de Dieu. Les noms de la liste sont des noms de personnes, mais aussi des noms de peuples, comme pour souligner le lien qui existe entre la fraternité des personnes et la fraternité des peuples. Le choix d’Israël, du reste, ne vise pas à exclure les autres. Bien au contraire, Israël a la mission d’aider tous les peuples à aller vers l’unique Seigneur. On ne choisit pas de faire partie de ce peuple ; on est d’abord choisis, et choisis par Dieu même. En appelant les Douze, Jésus aussi les a choisis lui-même, en les appelant chacun par son nom (Mt 10, 1-4). Il nous est évidemment demandé de répondre à cet appel et d’y adhérer de tout cœur. Ces longues généalogies qui ouvrent le Livre des Chroniques mettent en lumière autant notre relation filiale avec Dieu (et par conséquent la relation fraternelle entre croyants) que le fait que le Seigneur nous appelle par notre nom. Cette généalogie va jusqu’au lecteur chrétien lui-même : au verset 28, chacun peut ajouter son nom, d’après ce qu’écrit l’apôtre Paul : « Si vous appartenez au Christ, vous êtes donc la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse » (Ga 3, 29).


12/09/2012
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur