Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

1 Chroniques 28,1-10.20-21

David réunit à Jérusalem tous les officiers d'Israël, officiers des tribus et officiers des classes au service du roi, officiers de milliers et de centaines, officiers chargés de tous les biens et des troupeaux du roi et de ses fils, ainsi que les eunuques et les preux, tous les preux vaillants.

Le roi David se leva et, debout, déclara : " Écoutez-moi, mes frères et mon peuple. J'ai désiré, moi, édifier une demeure stable pour l'arche de l'alliance de Yahvé, pour le piédestal de notre Dieu. J'ai fait les préparatifs de construction

mais Dieu m'a dit : "Ne bâtis pas de maison à mon nom, car tu as été un homme de guerre et tu as versé le sang. "

De toute la maison de mon père, c'est moi que Yahvé, le Dieu d'Israël, a choisi pour être à jamais roi sur Israël. C'est en effet Juda qu'il a choisi pour guide, c'est ma famille qu'il a choisie dans la maison de Juda, et parmi les fils de mon père, c'est en moi qu'il s'est complu à donner un roi à tout Israël.

De tous mes fils - car Yahvé m'en a donné beaucoup - c'est mon fils Salomon qu'il a choisi pour siéger sur le trône de la royauté de Yahvé sur Israël :

"C'est ton fils Salomon, m'a-t-il dit, qui bâtira ma Maison et mes parvis, car c'est lui que j'ai choisi pour fils et je serai pour lui un père.

Je lui ai préparé une royauté éternelle, s'il pratique avec courage, comme aujourd'hui, mes commandements et mes lois. "

Et maintenant, devant tout Israël qui nous voit, devant l'assemblée de Yahvé, devant notre Dieu qui nous entend, gardez, scrutez les commandements de Yahvé votre Dieu, afin de posséder ce bon pays et de le transmettre après vous pour toujours en héritage à vos fils.

Toi, Salomon mon fils, connais le Dieu de ton père, sers-le d'un cœur sans partage, d'une âme bien disposée, car Yahvé sonde tous les cœurs et pénètre tous les desseins qu'ils forgent. Si tu le recherches, il se fera trouver de toi, si tu le délaisses, il te rejettera pour toujours.

Considère maintenant que Yahvé t'a choisi pour lui bâtir une maison pour sanctuaire. Sois ferme et agis! "

David dit alors à son fils Salomon : " Sois ferme et courageux, agis sans crainte ni tremblement, car Yahvé Dieu, mon Dieu, est avec toi. Il ne te laissera pas sans force et sans soutien avant que tu n'aies achevé tout le travail à accomplir pour la Maison de Yahvé.

Voici les classes des prêtres et des lévites pour tout le service de la maison de Dieu, chaque volontaire habile en n'importe quel travail te secondera dans toute cette œuvre; les officiers et tout le peuple sont à tes ordres. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le chapitre 28 rapporte le discours conclusif de David aux Israélites. Le roi commence par présenter Salomon au peuple et dit à tout le monde ce qu’il avait auparavant confié en privé à son fils : « Dieu m’a dit : "Ne bâtis pas de maison à mon nom, car tu as été un homme de guerre et tu as versé le sang" » (v. 3). Toujours dans le but de montrer que l’intervention de David est décisive pour la construction du temple, le chroniqueur souligne : « J’ai désiré, moi, édifier une demeure stable pour l’arche de l’alliance du Seigneur, pour le piédestal de notre Dieu. J’ai fait les préparatifs de construction » (v. 2). L’expression « demeure stable » comprise à la lettre serait une « demeure tranquille » ou mieux encore une « maison de repos ». C’est une manière de parler qui rappelle le psaume 132 (v. 8, cité aussi par 2 Ch 6, 41-42), où l’on trouve les mêmes termes : « Lève-toi, Seigneur, vers ton repos, toi et l’arche de ta force » (v. 41). Encore une fois, il me semble important de noter ce lien entre le temple et le repos, entre la prière et la paix. C’est justement pour souligner ce lien que le Seigneur confie la construction du temple à Salomon, cet homme de paix dont la vocation est inscrite dans son nom même. David fait donc remarquer avec raison que Salomon lui-même a été choisi par Dieu comme son envoyé. Il ne faut pas oublier en effet qu’en Israël le « trône royal » revient à Dieu et que c’est le Seigneur qui choisit ses représentants. Dans le Livre des Chroniques, cette conception est particulièrement claire. Lorsque le chroniqueur rapporte les mots que Natân, au nom du Seigneur, devait dire à David au sujet de Salomon, il dit : « Je le maintiendrai à jamais dans ma maison et dans mon royaume, et son trône sera à jamais affermi » (17, 14). La maison et le royaume sont donc au Seigneur. C’est lui le véritable roi d’Israël. Salomon - tout comme l’était David avant lui - est le représentant de Dieu qui siège en roi sur le trône du Seigneur (9, 8 ; 13, 8). C’est pourquoi la solidité du règne est étroitement liée à l’obéissance de Salomon aux commandements du Seigneur : « Je lui ai préparé une royauté éternelle s’il pratique avec courage, comme aujourd’hui, mes commandements et mes lois » (v. 7). David sent le devoir de s’adresser directement au peuple d’Israël, afin qu’il continue d’obéir lui aussi aux préceptes du Seigneur. Il existe un lien indissociable entre la paix et la fidélité aux commandements du Seigneur, entre la possession pacifique de la terre et l’obéissance à l’alliance de Dieu. Après avoir remis entre les mains de Salomon « le modèle du vestibule, des bâtiments, des magasins, des chambres hautes, des pièces de fond à l’intérieur, de la salle du propitiatoire », David l’exhorte à être « ferme et courageux » et à « agir sans crainte ni tremblement ». David connaît bien l’habileté de son fils, mais le motif de sa confiance se trouve en Dieu : « car le Seigneur Dieu, mon Dieu, est avec toi ». C’est une conclusion qui manifeste toute la foi de David : voilà le véritable trésor qu’il laisse à son fils ainsi qu’à tous ceux qui se mettent en route pour construire la maison du Seigneur. Et c’est aussi une bénédiction qui parvient jusqu’à nous.


08/10/2012
Prière pour les pauvres


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur