Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

2 Chroniques 34,14-33

Quand on retira l'argent déposé au Temple de Yahvé, le prêtre Hilqiyyahu trouva le livre de la Loi de Yahvé transmise par Moïse.

Hilqiyyahu prit la parole et dit au secrétaire Shaphân : " J'ai trouvé le livre de la Loi dans le Temple de Yahvé. " Et Hilqiyyahu donna le livre à Shaphân.

Shaphân remit le livre au roi et lui rapporta encore ceci : " Tout ce qui a été confié à tes serviteurs, ils l'exécutent,

ils ont fondu l'argent qui se trouvait dans le Temple de Yahvé et l'ont remis aux mains des subordonnés et des maîtres d'œuvre. "

Puis le secrétaire Shaphân annonça au roi : " Le prêtre Hilqiyyahu m'a donné un livre "; et Shaphân y fit une lecture devant le roi.

En entendant les paroles de la Loi, le roi déchira ses vêtements.

Il donna cet ordre à Hilqiyyahu, à Ahiqam fils de Shaphân, à Abdôn fils de Mika, au secrétaire Shaphân et à Asaya, ministre du roi :

" Allez consulter Yahvé pour moi et pour ce qui reste d'Israël et de Juda, à propos des paroles du livre qui vient d'être trouvé. Grande doit être la colère de Yahvé qui s'est répandue sur nous parce que nos pères n'ont pas observé la parole de Yahvé en pratiquant tout ce qui est écrit dans ce livre. "

Hilqiyyahu et les gens du roi se rendirent auprès de la prophétesse Hulda, femme de Shallum, fils de Toqhat, fils de Hasra, la gardien des vêtements; elle habitait à Jérusalem dans la ville neuve. Ils lui parlèrent en ce sens

et elle répondit : " Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël. Dites à l'homme qui vous a envoyés vers moi :

Ainsi parle Yahvé. Je vais amener le malheur sur ce lieu et sur ses habitants, toutes les malédictions écrites dans le livre qu'on a lu devant le roi de Juda,

parce qu'ils m'ont abandonné et qu'ils ont sacrifié à d'autres dieux pour m'irriter par toutes leurs actions. Ma colère s'est enflammée contre ce lieu, elle ne s'éteindra pas.

Et vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter Yahvé : Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël : les paroles que tu as entendues...

Mais parce que ton cœur a été touché et que tu t'es humilié devant Dieu en entendant les paroles qu'il a prononcées contre ce lieu et ses habitants, parce que tu t'es humilié, que tu as déchiré tes vêtements et que tu as pleuré devant moi, moi aussi je t'ai entendu, oracle de Yahvé.

Voici que je te réunirai à tes pères, tu seras recueilli en paix dans ton sépulcre, tes yeux ne verront pas tous les malheurs que je fais venir sur ce lieu et sur ses habitants. " Ils portèrent la réponse au roi.

Alors le roi fit convoquer tous les anciens de Juda et de Jérusalem,

et le roi monta au Temple de Yahvé avec tous les hommes de Juda, les habitants de Jérusalem, les prêtres, les lévites et tout le peuple, du plus grand au plus petit. Il lut devant eux tout le contenu du livre de l'alliance trouvé dans le Temple de Yahvé.

Le roi était debout sur l'estrade, et il conclut devant Yahvé l'alliance qui l'obligeait à suivre Yahvé, à garder ses commandements, ses instructions et ses lois, de tout son cœur et de toute son âme, et à mettre en pratique les clauses de l'alliance écrites dans ce livre.

Il y fit adhérer quiconque se trouvait à Jérusalem ou dans Benjamin, et les habitants de Jérusalem se conformèrent à l'alliance de Dieu, le Dieu de leurs pères.

Josias enleva toute chose abominable de tous les territoires appartenant aux Israélites. Pendant toute sa vie, il mit au service de Yahvé leur Dieu quiconque se trouvait en Israël. Ils ne s'écartèrent pas de Yahvé, le Dieu de leurs pères.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Pendant qu’on effectue les travaux dans le temple et, pour être précis, pendant qu’on extraie l’argent qui y est déposé, survient le seul événement qui distingue Josias de tous les autres rois, ses prédécesseurs et ses successeurs : la découverte du livre de la Loi écrit de la main de Moïse. En Orient, retrouver un livre a une signification emblématique pour le renouvellement de la vie. Le chroniqueur suppose que les rois juifs connaissent la Loi : de l’observance de ce qu’elle contient dépend leur salut ou leur ruine. Qu’est-ce que cela peut signifier alors de retrouver ce livre ? Ce n’est pas la simple découverte d’un ouvrage. Le chroniqueur veut souligner l’importance de l’interprétation de cet événement donnée par la prophétesse. Elle avertit Josias de bien comprendre ce qui s’est passé jusque là dans l’histoire du peuple d’Israël et de ses rois. C’est pour cela que le livre a été retrouvé. Le véritable renouvellement ne consiste pas dans des transformations matérielles, bien qu’elles aient leur importance, mais dans une écoute plus attentive et plus prompte du Seigneur. La lecture du livre de la Loi condamne Israël, juste au moment où les travaux de purification et de restructuration sont terminés. On surprend Josias qui, pris par le découragement, déchire ses vêtement et pleure. En vérité, l’écoute des paroles de la Loi a ouvert les yeux du roi sur cet enchaînement de transgressions du temps passé qui pèsent encore sur la communauté. Faire référence aux ancêtres ne signifie pas protester de son innocence. Le roi ne se dissocie pas de l’histoire passée, bien au contraire, il se rattache à une longue tradition de conduite peccamineuse, dont les effets sont manifestes à l’heure où on lit les paroles du livre. C’est l’attitude humble d’un croyant qui ressent l’urgence d’écouter la prédication de la prophétesse : « Grande doit être la colère du Seigneur qui s’est répandue sur nous parce que nos pères n’ont pas observé la parole du Seigneur en pratiquant tout ce qui est écrit dans ce livre » (v 21). Le récit de la consultation de la prophétesse Hulda ne vise pas à obtenir une confirmation de la valeur du livre trouvé (le roi en était convaincu ), mais à lui demander d’intercéder auprès du Seigneur pour lui-même, pour le reste d’Israël et pour Juda. La réponse de la prophétesse Hulda confirme le contenu du livre qui annonce un jugement sur Jérusalem incluant le temple et ses habitants. Elle ajoute cependant que le Seigneur bénit le roi qui s’est humilié en entendant les mots de malédiction. C’est pourquoi la colère de Dieu n’agira qu’après sa mort. L’attitude humble de Josias qui déchire ses vêtements et pleure, est une attitude à imiter pour les croyants : qu’ils assument leur passé, qu’ils comprennent leur responsabilité pour ce qui est du présent et envisagent aussi l’avenir de leur communauté. Le roi réunit les anciens de Juda et de Jérusalem, les prêtres, les lévites et tout le peuple et lit à tout le monde le « livre de l’alliance ». Tout pacte avec le Seigneur est inaliénable. Cette alliance entre le Seigneur et Israël ne se périme donc pas. Non pas à cause de la fidélité d’Israël, mais à cause de la miséricorde sans limites de Dieu. De toute manière, Israël doit renouveler les engagements pris et les mettre en pratique. L’effet immédiat de la lecture du livre de l’alliance fut l’adhésion à la Parole de Dieu renouvelée d’abord par Josias et puis par tout le peuple (v. 31-32). La parole a réunifié Israël.


28/11/2012
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri