Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de saint Jean Damascène, prêtre et docteur de l’Église, ayant vécu à Damas au VIIIe siècle.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Romains 1,8-15

Et d'abord je remercie mon Dieu par Jésus Christ à votre sujet à tous, de ce qu'on publie votre foi dans le monde entier.

Car Dieu m'est témoin, à qui je rends un culte spirituel en annonçant l'Évangile de son Fils, avec quelle continuité je fais mémoire de vous

et demande constamment dans mes prières d'avoir enfin une occasion favorable, si Dieu le veut, d'aller jusqu'à vous.

Car j'ai un vif désir de vous voir, afin de vous communiquer quelque don spirituel, pour vous affermir,

ou plutôt éprouver le réconfort parmi vous de notre foi commune à vous et à moi.

Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j'ai souvent projeté de me rendre chez vous - mais j'en fus empêché jusqu'ici - afin de recueillir aussi quelque fruit parmi vous comme parmi les autres païens.

Je me dois aux Grecs comme aux barbares, aux savants comme aux ignorants :

de là mon empressement à vous porter l'Évangile à vous aussi, habitants de Rome.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Paul manifeste son vif désir de rendre visite aux chrétiens de Rome. Cela fait longtemps qu’il souhaite se rendre chez eux, bien qu’il en ait été jusque-là empêché. Il veut les voir aussi du fait qu’il est en admiration devant leur foi « qu’on publie dans le monde entier ». L’apôtre commence par rendre grâce au Seigneur pour la vitalité de la communauté romaine et il assure ses membres de son souvenir dans la prière. Il ne s’agit pas d’une adulation sotte ; l’apôtre sait trop bien – et il le redit souvent dans ses lettres – que la prière mutuelle renforce la communion et affermit la foi. Il est de même persuadé que le fait de se visiter entre frères permet de se réjouir ensemble des dons que Dieu accorde à ses enfants et de s’enrichir mutuellement. C’est pourquoi il écrit : « J’ai un vif désir de vous voir, afin de vous communiquer quelque don spirituel, pour vous affermir, ou plutôt éprouver le réconfort parmi vous de notre foi commune à vous et à moi ». Il souligne le besoin de partager la richesse de la fraternité : personne ne peut vivre dans l’isolement ou, pire encore, pour son propre compte. Cette communion doit unir non seulement les croyants entre eux, mais aussi les communautés chrétiennes entre elles. On réalise ainsi ce cercle de communion qui enrichit autant les uns que les autres. Paul le dit explicitement : au moment même où il leur écrit qu’il souhaite leur communiquer un don spirituel pour les affermir, il désire lui-même être réconforté dans la foi. Par cet échange fraternel, on apporte des dons aux autres et en même temps on reçoit ceux d’autrui, on console et on est consolé, on réconforte l’autre et on est réconforté par lui. Et la source de cette consolation réciproque, c’est l’adhésion à l’unique Évangile, à la foi unique qui nous rassemble en un seul corps faisant de nous une même famille. Cette communion pousse les uns et les autres à communiquer l’Évangile au monde avec une passion encore plus forte. Paul veut même enrichir la communauté de Rome de cette passion en lui manifestant la « dette » dont il se sent redevable vis-à-vis de l’Évangile qui doit être annoncé « aux Grecs comme aux barbares, aux savants comme aux ignorants ». Nous pourrions dire que Paul voulait que l’universalité du salut inhérente à l’Évangile puisse resplendir de manière tout à fait particulière au sein de la communauté située dans la capitale de l’empire. Voilà le don qu’il veut leur communiquer. Cette dette envers autrui, celle d’annoncer l’Évangile à tous, jusqu’aux limites de la terre, doit être ressentie et surtout vécue par chaque croyant et par toute communauté. L’Évangile fait de tout disciple un « frère universel ». Un Évangile adressé à toute l’humanité demande que ceux qui en vivent témoignent d’une fraternité sans limites.


04/12/2012
Prière avec Marie, mère du Seigneur


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri