Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de saint Antoine abbé. Il suivit le Seigneur au désert égyptien et fut le père de nombreux moines. Journée de réflexion sur les rapports entre judaïsme et christianisme.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Romains 7,1-13

Ou bien ignorez-vous, frères - je parle à des experts en fait de loi - que la loi ne s'impose à l'homme que durant sa vie ?

C'est ainsi que la femme mariée est liée par la loi au mari tant qu'il est vivant ; mais si l'homme meurt, elle se trouve dégagée de la loi du mari.

C'est donc du vivant de son mari qu'elle portera le nom d'adultère, si elle devient la femme d'un autre ; mais en cas de mort du mari, elle est si bien affranchie de la loi qu'elle n'est pas adultère en devenant la femme d'un autre.

Ainsi, mes frères, vous de même vous avez été mis à mort à l'égard de la Loi par le corps du Christ pour appartenir à un autre, à Celui qui est ressuscité d'entre les morts, afin que nous fructifiions pour Dieu.

De fait, quand nous étions dans la chair, les passions pécheresses qui se servent de la Loi opéraient en nos membres afin que nous fructifiions pour la mort.

Mais à présent nous avons été dégagés de la Loi, étant morts à ce qui nous tenait prisonniers, de manière à servir dans la nouveauté de l'esprit et non plus dans la vétusté de la lettre.

Qu'est-ce à dire ? Que la Loi est péché ? Certes non ! Seulement je n'ai connu le péché que par la Loi. Et, de fait, j'aurais ignoré la convoitise si la Loi n'avait dit : Tu ne convoiteras pas !

Mais, saisissant l'occasion, le péché par le moyen du précepte produisit en moi toute espèce de convoitise : car sans la Loi le péché n'est qu'un mort.

Ah ! je vivais jadis sans la Loi ; mais quand le précepte est survenu, le péché a pris vie

tandis que moi je suis mort, et il s'est trouvé que le précepte fait pour la vie me conduisit à la mort.

Car le péché saisit l'occasion et, utilisant le précepte, me séduisit et par son moyen me tua.

La Loi, elle, est donc sainte, et saint le précepte, et juste et bon.

Une chose bonne serait-elle donc devenue mort pour moi ? Certes non ! Mais c'est le péché, lui, qui, afin de paraître péché, se servit d'une chose bonne pour me procurer la mort, afin que le péché exerçât toute sa puissance de péché par le moyen du précepte.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’apôtre met en lumière la liberté du chrétien vis-à-vis de la loi, et il insiste, car il est facile d’oublier de quel abîme de détresse nous avons été délivrés. L’apôtre fait donc bien de nous exhorter à nous souvenir de notre condition passée, lorsque le péché régnait sur nous et rendait notre vie autant que celles de nos proches amère et triste. L’homme charnel, qui n’est pas animé par l’Esprit, enfermé dans son égocentrisme, devient donc incapable de regarder au-delà de lui-même et de vivre une vie belle et digne. Lorsqu’on est autoréférentiel (la filautia, l’amour pour soi-même, dont parlaient les saints Pères), on vit enchaîné par le péché et l’idolâtrie de son ego. La loi avait précisément pour tâche de dévoiler ce péché, ce que Paul explique en prenant l’exemple de l’adultère : une femme est adultère lorsqu’elle s’unit à un autre homme alors que son mari est encore en vie, mais après la mort du mari, elle est libérée du lien. Eh bien, il en est de même du croyant, dit Paul : il est libéré de l’observance de la loi en raison de la mort du Christ. Le salut vient en effet de Dieu qui donne son Esprit à l’homme pour qu’il vive selon l’Évangile et non plus selon ses désirs terrestres et charnels. Celui qui accueille le Christ est délivré de l’obéissance à la loi et de l’esclavage de la chair, pour devenir un homme nouveau, spirituel, soutenu par la force de Dieu. Paul montre que la loi est sainte, car elle dénonce le péché et c’est ce dernier qui « devient mort ». Uni au Seigneur, le chrétien sait comment discerner le péché qui cherche à agir en lui par la tentation de la filautia qui est pour ainsi dire le nom propre du péché.


17/01/2013
Prière pour l'Église


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri