Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Les juifs célèbrent la fête de Shavouot (Pentecôte).


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Colossiens 1,24-29

En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Église.

Car je suis devenu ministre de l'Église, en vertu de la charge que Dieu m'a confiée, de réaliser chez vous l'avènement de la Parole de Dieu,

ce mystère resté caché depuis les siècles et les générations et qui maintenant vient d'être manifesté à ses saints :

Dieu a bien voulu leur faire connaître de quelle gloire est riche ce mystère chez les païens : c'est le Christ parmi vous ! l'espérance de la gloire !

Ce Christ, nous l'annonçons, avertissant tout homme et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de rendre tout homme parfait dans le Christ.

Et c'est bien pour cette cause que je me fatigue à lutter, avec son énergie qui agit en moi avec puissance.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Paul, qui connaît bien le lien entre l’amour et la croix, écrit aux Colossiens la joie qu’il puise dans les souffrances qu’il supporte pour eux. C’est vrai, rien ne se perd de notre douleur ; aucune souffrance n’est vaine, surtout pas celle que l’on subit au motif du ministère pastoral. Tout est, pour ainsi dire, recueilli dans la coupe de la souffrance du Christ en croix. Paul montre le sens profond qui est caché dans la souffrance du disciple : il s’agit de compléter dans sa chair ce qui manque aux épreuves du Christ. Dans l’expérience de ses limites, le croyant, rendu conforme au Crucifié, sait que, même dans l’épreuve, la puissance du Ressuscité est à l’œuvre. C’est pour cela que la douleur elle-même peut devenir une source de joie et de sérénité, parce qu’elle devient une occasion de communion et de grâce : les croyants sont en communion les uns avec les autres, dans la souffrance et même dans la mort. Du reste, l’apôtre sait qu’il doit se conformer au Christ et que, pour apporter l’Évangile aux hommes, il doit aussi subir les épreuves et l’hostilité. D’autre part, il ne peut pas se soustraire à l’obligation de la prédication de l’Évangile, car c’est ici que Dieu révèle son dessein de salut sur l’humanité. Paul a reçu de Dieu même la mission de « réaliser l’avènement de la Parole de Dieu ». Par cette dernière affirmation, Paul jette une lumière sur ce que signifie le ministère pastoral : semer dans le cœur des croyants la Parole de Dieu afin que nous grandissions à l’image du Christ Jésus. C’est dans ce sens que doit s’entendre le « service » de l’Évangile. Paul n’hésite pas à appeler « mystère » la Parole de Dieu : car, en elle est présent l’amour de Dieu révélé aux « saints », qui doivent à leur tour le communiquer à tous les hommes. Le devoir des disciples de tous les temps n’est donc pas seulement de proclamer l’annonce joyeuse du Christ de manière abstraite, mais bien de communiquer l’Évangile de telle sorte qu’il touche le cœur de ceux qui l’écoutent et qu’ils se convertissent. Le pasteur a ensuite le devoir d’exhorter, d’enseigner et d’accompagner chaque croyant afin qu’il sache faire grandir et fructifier la Parole de Dieu dans son cœur et qu’il s’élève lui-même jusqu’à la perfection. C’est un « travail pesant » que Paul compare à une lutte épuisante. Mais c’est la seule voie pour que la semence porte du fruit. Tel est précisément le sens de la mission pastorale de l’Église dans le monde. Paul insiste à bon droit sur la destination universelle de l’Évangile : « tout homme » est appelé à vivre du Christ, à trouver en lui le sens de son existence et à parvenir ainsi à la perfection, c’est-à-dire au salut.


15/05/2013
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
JAN
22
Dimanche 22 janvier
Le jour du Seigneur
JAN
23
Lundi 23 janvier
Prière pour les pauvres
JAN
24
Mardi 24 janvier
Prière avec Marie, mère du Seigneur
JAN
25
Mercredi 25 janvier
Prière avec les Apôtres
JAN
26
Jeudi 26 janvier
Prière pour l'Église
JAN
27
Vendredi 27 janvier
Prière de la Sainte Croix
JAN
28
Samedi 28 janvier
Prière de la Vigile
JAN
29
Dimanche 29 janvier
Le jour du Seigneur