Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de l’apôtre saint Barnabé, compagnon de Paul à Antioche et lors de son premier voyage apostolique.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous persévérons avec lui, avec lui nous régnerons.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 11,19-26

Ceux-là donc qui avaient été dispersés lors de la tribulation survenue à l'occasion d'Étienne poussèrent jusqu'en Phénicie, à Chypre et à Antioche, mais sans prêcher la parole à d'autres qu'aux Juifs.

Il y avait toutefois parmi eux quelques Chypriotes et Cyrénéens qui, venus à Antioche, s'adressaient aussi aux Grecs, leur annonçant la Bonne Nouvelle du Seigneur Jésus.

La main du Seigneur les secondait, et grand fut le nombre de ceux qui embrassèrent la foi et se convertirent au Seigneur.

La nouvelle en vint aux oreilles de l'Église de Jérusalem, et l'on députa Barnabé à Antioche.

Lorsqu'il arriva et qu'il vit la grâce accordée par Dieu, il s'en réjouit et les encouragea tous à demeurer, d'un cœur ferme, fidèles au Seigneur ;

car c'était un homme de bien, rempli de l'Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s'adjoignit ainsi au Seigneur.

Barnabé partit alors chercher Saul à Tarse.

L'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Toute une année durant ils vécurent ensemble dans l'Église et y instruisirent une foule considérable. C'est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de " chrétiens ".

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous persévérons avec lui, avec lui nous régnerons.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’Église rappelle en ce jour l’apôtre saint Barnabé. Bien que ne comptant pas au nombre des Douze, Barnabé a reçu le titre d’apôtre en raison du rôle important qu’il a joué au sein de la première communauté chrétienne. Originaire de Chypre, Joseph surnommé Barnabé, c’est-à-dire « fils de la consolation » vendit le champ qu’il possédait et en remit le revenu aux apôtres. Par ce geste, Barnabé a montré qu’il avait compris que seul celui qui se dépouille de ses richesses se met vraiment à la suite du Christ en collaborant à l’édification d’une communauté d’amour. Les apôtres l’ont choisi et envoyé à Antioche, la troisième capitale de l’empire romain, le premier endroit où l’Évangile a été prêché non seulement aux juifs, mais aussi aux païens. Pour la première fois, la communauté n’était pas composée seulement de disciples d’origine juive. Ce fut dans cette ville que les disciples de Jésus furent appelés « chrétiens » pour la première fois, sans doute du fait de l’important afflux de païens qui distinguait cette communauté de celles issues du judaïsme. L’une des grandes villes de l’empire voyait naître, au sein de sa vie complexe et frénétique, une nouvelle lumière porteuse d’une grande espérance pour beaucoup. Ayant eu connaissance de la conversion de Paul, Barnabé l’invita à Antioche pour témoigner devant le peuple de sa rencontre avec le Christ. De même, il conduisit l’apôtre à Jérusalem pour le présenter aux autres apôtres et défendre sa prédication de l’Évangile aux païens sans leur imposer la circoncision. Avec Paul, il a entrepris le premier grand voyage apostolique, en emmenant aussi Jean Marc, neveu de Barnabé, témoin encore jeune de la passion du Seigneur. La communauté chrétienne, obéissant à l’action de l’Esprit, se laissa guider au-delà de ses murs, afin de pouvoir communiquer l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Avec l’apôtre Paul, au concile de Jérusalem, il défendit l’évangélisation des païens. Selon la tradition, après avoir prêché à Rome et à Milan, il se rendit à Salamine où il mourut martyr. Son témoignage souligne l’urgence qu’il y a aujourd’hui encore de communiquer à nouveau l’Évangile, non seulement jusqu’aux extrémités géographiques de la terre, mais aussi jusqu’aux nouvelles frontières humaines, éthiques et sociales qui s’ouvrent devant nous au début de ce millénaire. L’exemple de Barnabé nous incite à parcourir ces nouveaux chemins sans autre force que l’Évangile et la compagnie du Seigneur. La mission de l’Église ne naît pas de projets humains ni d’un désir d’expansion. C’est l’Esprit du Seigneur, celui que Jésus avait promis aux apôtres et à tous ceux qui les auraient suivis, qui presse les disciples de tous les temps à parcourir les routes du monde et celles des cœurs, pour communiquer à tous l’Évangile de l’amour. De nos jours aussi, les communautés doivent se mettre à l’écoute de l’Esprit, pour entendre encore cette voix qui leur dit : « Détachez pour moi Barnabé et Paul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés ». Et chacun peut s’appliquer à soi-même cette invitation du Seigneur.


11/06/2013
Prière avec les Apôtres


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri