Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Souvenir du martyre de saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Marc 6,17-29

En effet, c'était lui Hérode qui avait envoyé arrêter Jean et l'enchaîner en prison, à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe son frère qu'il avait épousée.

Car Jean disait à Hérode : " Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère. "

Quant à Hérodiade, elle était acharnée contre lui et voulait le tuer, mais elle ne le pouvait pas,

parce qu'Hérode craignait Jean, sachant que c'était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l'avait entendu, il était fort perplexe, et c'était avec plaisir qu'il l'écoutait.

Or vint un jour propice, quand Hérode, à l'anniversaire de sa naissance, fit un banquet pour les grands de sa cour, les officiers et les principaux personnages de la Galilée :

la fille de ladite Hérodiade entra et dansa, et elle plut à Hérode et aux convives. Alors le roi dit à la jeune fille : " Demande-moi ce que tu voudras, je te le donnerai. "

Et il lui fit un serment : " Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu'à la moitié de mon royaume ! "

Elle sortit et dit à sa mère : " Que vais-je demander ? " - " La tête de Jean le Baptiste ", dit celle-ci.

Rentrant aussitôt en hâte auprès du roi, elle lui fit cette demande : " Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. "

Le roi fut très contristé, mais à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui manquer de parole.

Et aussitôt le roi envoya un garde en lui ordonnant d'apporter la tête de Jean.

Le garde s'en alla et le décapita dans la prison ; puis il apporta sa tête sur un plat et la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

Les disciples de Jean, l'ayant appris, vinrent prendre son cadavre et le mirent dans un tombeau.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’Église a, dès les temps anciens, fait mémoire non seulement de la naissance de Jean Baptiste, mais aussi du jour de sa mort survenue par la main d’Hérode qui préféra accorder crédit aux caprices d’une femme méchante plutôt qu’aux paroles dures mais vraies du prophète. Jean avait prêché la justice et la conversion du cœur. Il avait réussi à faire brèche dans le cœur du roi. Or, Hérodiade, de plus en plus contrariée par la prédication du prophète, le détestait. Hérode cessa malheureusement d’écouter la parole du prophète. La crainte - qu’il éprouvait pourtant - face aux reproches du prophète ne suffisait plus pour qu’il continue de l’écouter jusqu’à se convertir. C’est l’amère expérience du refus de la prédication qui conduit nécessairement à l’endurcissement du cœur jusqu’à ce qu’il devienne méchant. Bien qu’à contrecœur, Hérode s’est laissé entraîner par les événements, par des caprices, au point de devenir homicide. Toute priorité a alors été renversée : la parole donnée est devenue plus importante que la vie du prophète. Hérode décida alors de faire décapiter Jean le Baptiste. C’est du cœur perverti d’Hérode qu’est venu ce meurtre qui est une tentative de faire triompher le mal sur le bien. Tout différent était le comportement de ceux qui accouraient au Jourdain pour entendre Jean Baptiste : ils venaient en se reconnaissant pécheurs, avec un besoin de pardon, de changement, de salut. Le témoignage de Jean – et il en de même chaque fois que l’Évangile est prêché – prépare le cœur à accueillir le Seigneur. C’est aussi ce qui arriva à certains de ses disciples qui, après l’avoir entendu parler de Jésus, commencèrent à le suivre. Ne pas écouter la voix du prophète, ne tenir en aucun compte ses paroles qui exhortent ou corrigent, veut dire « décapiter » la Parole et anéantir son invitation pressante à accueillir le Seigneur.


29/08/2013
Prière pour l'Église


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri