Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de la dédicace de la cathédrale de Rome, la basilique saint Jean le Baptiste et saint Jean l’évangéliste au Vatican. Prière pour l’Église de Rome. Souvenir de la « nuit de cristal », début de la persécution nazie contre les juifs.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jean 4,19-24

La femme lui dit : " Seigneur, je vois que tu es un prophète...

Nos pères ont adoré sur cette montagne et vous, vous dites : C'est à Jérusalem qu'est le lieu où il faut adorer. "

Jésus lui dit : " Crois-moi, femme, l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.

Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Mais l'heure vient - et c'est maintenant - où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car tels sont les adorateurs que cherche le Père.

Dieu est esprit, et ceux qui adorent, c'est en esprit et en vérité qu'ils doivent adorer. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

La mémoire de la dédicace de la basilique Saint-Jean-de-Latran, particulièrement célébrée à Rome, est précieuse pour nous tous. C’est la raison pour laquelle elle est intégrée au calendrier liturgique de l’Église Latine. Aujourd’hui donc, nous nous rendons tous, dans une sorte de pèlerinage spirituel, dans la cathédrale de l’Église de Rome et nous nous serrons autour du pape pour être confirmés par lui dans notre foi commune au Seigneur. C’est le 9 novembre 215 que le pape saint Zéphirin entra, entouré du clergé de Rome, dans la basilique du Latran pour la consacrer à la prière de la communauté chrétienne. Il n’était pas encore possible de bâtir des églises à l’intérieur des murs de la ville et Constantin choisit un terrain de sa propriété, en dehors des remparts, pour y édifier l’église cathédrale de Rome. Le pape, ainsi que le prévoyait le rite liturgique, aspergea les murs et les marqua de douze croix pour signifier les douze portes de la Jérusalem céleste. Puis il se rendit à l’autel, signe du Christ, pierre angulaire du nouveau temple, et le consacra avec l’huile sainte et l’encens. Ce fut un jour de fête pour toute l’Église de Rome, et cela l’est encore aujourd’hui pour l’Église tout entière. Oui, toutes les Églises, même celles qui ne sont pas en pleine communion avec l’Église catholique, peuvent et doivent regarder aujourd’hui ce lieu qui représente sur la terre la Jérusalem du ciel. Mais en ce jour, nous ne faisons pas simplement mémoire d’un événement du passé ; nous ne commémorons pas non plus l’anniversaire de l’ouverture d’un musée. Ce jour-là a été un jour saint pour Rome, réellement un jour sans déclin. Car ici, comme dans toute église cathédrale et dans toute église du monde, la miséricorde et la présence de Dieu ne disparaissent jamais. En parlant de la basilique de Saint-Jean, nous entendons évoquer toutes les cathédrales du monde. En elles, nous, hommes et femmes de la terre, sommes rassemblés et transformés jusqu’à devenir des citoyens du ciel, c’est-à-dire le véritable temple de Dieu, le lieu où il a mis sa demeure. Personne n’est saint de lui-même ; aucune chose n’est par elle-même sacrée. Un lieu devient sacré lorsque Dieu le sanctifie, lorsque Dieu y habite. S’adressant aux chrétiens de Corinthe, Paul disait : vous êtes l’« édifice de Dieu » ; et, pour ceux qui avaient peu de mémoire, il ajoutait avec gravité : « Ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, celui-là, Dieu le détruira. Car le temple de Dieu est sacré, et ce temple, c’est vous ! » (1 Co 3, 16-17). Nous sommes le temple de Dieu. Nous pouvons ainsi comprendre le sens des paroles que Jésus adresse à la Samaritaine et qui nous ont été proclamées à nouveau aujourd’hui : « L’heure vient – et c’est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père » (Jn 4, 23). Adorer le Père en esprit et vérité veut dire se laisser remplir le cœur par la grâce du Seigneur, se laisser inonder par sa Parole, qui nous édifie justement en un temple spirituel. L’édifice sacré est en quelque sorte, sur terre, un modèle dont nous pouvons nous inspirer. Voilà pourquoi, face à l’individualisme religieux, nous devons nous demander ce que seraient nos édifices de culte si chaque pierre, petite ou grande, décidait de se séparer et de rester là toute seule au milieu du champ. Les églises n’existeraient tout simplement plus. Si nous nous efforçons de construire nos églises pour qu’elles soient belles et précieuses (combien est triste la négligence dans laquelle certaines sont malheureusement laissées !), c’est pour qu’elles nous aident à construire la beauté plus précieuse encore de notre communion.


09/11/2013
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri