Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de la conversion de Paul sur le chemin de Damas. Mémoire aussi d’Ananie qui a baptisé Paul, prêché l’Évangile, et qui est mort martyr. Aujourd’hui se termine la semaine de prière pour l’unité des Chrétiens.
Prière pour l’unité des Églises. Mémoire particulière des communautés chrétiennes en Asie et en Océanie.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous persévérons avec lui, avec lui nous régnerons.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Marc 16,15-18

Et il leur dit : " Allez dans le monde entier, proclamez l'Évangile à toute la création.

Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné.

Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles,

ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous persévérons avec lui, avec lui nous régnerons.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Aujourd’hui l’Église se souvient de la conversion de Paul de Tarse, un événement qui a marqué d’une manière unique l’histoire du christianisme. Saul, ayant entre les mains les lettres du Grand Prêtre, allait dans le but d’agir avec le maximum de sévérité contre les chrétiens de Damas. Alors qu’il s’approche de la ville, un rayon de lumière l’aveugle soudain ; il tombe à terre et entend une voix qui l’appelle deux fois par son nom : « Saul, Saul ! ». Il ne voit rien ; il entend seulement une voix qui l’appelle. Être appelé par son nom constitue à certains moments une expérience décisive et inoubliable. Hébété, Saul demande : « Qui es-tu, Seigneur ? » Il entend la réponse : « Je suis Jésus, celui que tu persécutes ». Nous ne savons pas quelle aura été la première pensée de Paul ; il aurait certes pu penser qu’on ne persécute évidemment pas un mort. Mais Jésus est vivant. Paul se lève et ne voit plus rien ; ses compagnons le prennent par la main, étonnés de ce qui vient d’arriver. Paul va à Damas, comme la voix de Jésus le lui avait ordonné. Il ne s’agit pas, comme on le pense généralement d’une « conversion » d’une religion à une autre. Le groupe des chrétiens se trouvait encore entièrement à l’intérieur de la religion juive, et on ne pensait pas, de fait, à une autre religion. Pour Paul, ce fut un événement bien plus profond qui le changea radicalement. Ce fut une vraie renaissance. Aussi, le fait que Paul soit tombé à terre constitue un de ces événements emblématiques qui interrogent l’histoire de chaque homme, comme si l’on disait que si nous ne tombons pas, si nous ne « touchons pas la terre », nous comprenons difficilement ce que vivre signifie. Malheureusement, chacun est habitué à se trouver solidement debout et centré sur son ego. Non seulement nous ne tombons pas à terre, mais nous ne regardons même pas vers la terre, c’est-à-dire vers la souffrance des autres. En vérité, chacun de nous est un pauvre homme, une pauvre femme. C’est uniquement lorsque nous reconnaissons notre pauvreté que nous pouvons reprendre la voie de la sagesse. L’orgueil conduit à la ruine, aux heurts, à la violence ; l’humilité, au contraire, régénère, rend plus compréhensif, plus solidaire, plus humain. La chute de Paul est un signe pour tout le monde, pour le croyant et pour l’incroyant, parce qu’elle rend plus humain et donc plus disponible au salut. Paul, tombé de son ego, accueille l’Évangile et devient un homme universel. Sa prédication dépasse non seulement les frontières ethniques des Juifs mais toutes les frontières. La parole de Jésus ressuscité aux Douze : « Allez dans le monde entier et proclamez l’Évangile à toute créature » est devenue pour Paul le contenu substantiel de sa mission. « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile », écrit-il aux Corinthiens. Et il se rend jusqu’aux limites de la terre. Partout sa prédication est confirmée par des prodiges, et s’il prend en main un serpent, comme à Malte, il n’en ressent aucun mal. Paul demande encore aujourd’hui à chacun de nous de comprendre la primauté de l’évangélisation dans la vie des communautés chrétiennes.


25/01/2014
Prière avec les Apôtres


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur