Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jean 3,16-21

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.

Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Qui croit en lui n'est pas jugé ; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au Nom du Fils unique de Dieu.

Et tel est le jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs œuvres étaient mauvaises.

Quiconque, en effet, commet le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient démontrées coupables,

mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soit manifesté que ses œuvres sont faites en Dieu. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle ». Cette phrase de Jésus adressée à Nicomède est comme une synthèse de l’Évangile de Jean. Jésus est le cadeau fait par le Père à l’humanité : un don qui jaillit d’un amour infini. Le désir de Dieu de ne pas voir les hommes se perdre dans les méandres du mal est si grand qu’il envoie son propre fils pour les libérer et les sauver. Ainsi, nous pouvons dire que Dieu n’a jamais été aussi près des hommes que lorsque « le Verbe s’est fait chair ». Quelle preuve d’amour plus grande aurait-il pu nous donner ? Il a considéré que son amitié pour nous était plus forte – si l’on peut dire – que son lien avec son propre fils. En vérité, l’envoi du Fils sur la terre par le Père et l’amour du Fils pour nous, en le conduisant jusqu’à la croix, montrent que l’amour est don, service et disponibilité à donner tout de soi-même pour les autres. L’amour qui nous conduit à ne penser qu’à nous-mêmes est un faux amour. L’amour est celui de Jésus qui a donné sa vie entière pour sauver les autres de l’esclavage du mal et de la mort. Jésus explique ainsi à Nicomède la raison de son incarnation : « Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui ». Jésus ne veut pas que le monde soit condamné. Il est venu pour faire exactement le contraire, pour sauver les hommes du mal et de tout esclavage. La méthode mise en œuvre pour y parvenir est celle de l’amour : l’amour de Dieu pour nous et, par conséquent, la demande faite à l’homme d’accueillir cet amour. C’est cela, la foi. Ainsi, Jésus dit : « Qui croit en lui [le Fils] n’est pas jugé ». Celui qui accueille Jésus comme l’envoyé du Père pour nous sauver du mal, celui-là est croyant. La foi – et donc le salut – consiste à accueillir l’amour, démesuré et gratuit, de Jésus. Celui qui refuse un tel amour est jugé, non par Jésus, mais par son propre refus qui le soustrait à la force de l’amour libérateur du mal. Il refuse la lumière de l’amour de Dieu pour demeurer dans l’obscurité de l’amour de soi. Malheureusement, souvent, trop souvent, les hommes – et parfois les disciples eux-mêmes – préfèrent l’obscurité de la vie violente et cruelle à la lumière de l’amour, de la justice, de la fraternité. L’égocentrisme, la violence épaississent les ténèbres dans le cœur et dans la vie des hommes. Nous sommes comme prisonniers d’une spirale diabolique. Celui qui accueille la véritable lumière, Jésus et son Évangile, est comme illuminé ou, mieux encore, enveloppé par la lumière de l’Évangile. Accomplir les œuvres de Dieu, cela signifie vivre dans l’amour infini de Dieu. C’est de cet amour que nous et le monde entier avons besoin en ce nouveau millénaire. Le pape François, visitant l’année dernière l’île de Lampedusa, tristement célèbre pour l’accueil déplorable réservé aux immigrés, a stigmatisé cette mondialisation de l’indifférence, cause de milliers de morts, pas uniquement à Lampedusa, mais dans le monde entier. Le devoir difficile et fascinant de mondialiser l’amour reçu du Seigneur incombe aux chrétiens. Le Seigneur nous accueille avec dynamisme et fait dès lors de nous des « fils de la résurrection » et des témoins de l’efficacité libératrice de cet amour.


30/04/2014
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri