Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 18,1-5.10.12-14

À ce moment les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : " Qui donc est le plus grand dans le Royaume des Cieux ? "

Il appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d'eux

et dit : " En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux.

" Quiconque accueille un petit enfant tel que lui à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille.

" Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux

" À votre avis, si un homme possède cent brebis et qu'une d'elles vienne à s'égarer, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes pour s'en aller à la recherche de l'égarée ?

Et s'il parvient à la retrouver, en vérité je vous le dis, il tire plus de joie d'elle que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.

Ainsi on ne veut pas, chez votre Père qui est aux cieux, qu'un seul de ces petits se perde.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jésus, à la fin de son ministère en Galilée, s’apprête à monter vers Jérusalem où l’attendent la mort, puis la résurrection. L’évangéliste observe : « A ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus » pour lui demander : « Qui est le plus grand dans le Royaume des cieux ? » C’est une question qui montre bien à quel point ils sont éloignés de leur Maître. Le passage parallèle de Marc (9, 33 sq.) rapporte la même scène : Jésus a à peine fait l’annonce de sa passion et les disciples, au lieu de penser à ce qu’ils ont entendu, se mettent à discuter pour savoir lequel est le plus grand. La distance entre les préoccupations du Maître et celles des disciples est absolument incroyable ! C’est une situation qui se répète chez les disciples d’aujourd’hui : combien de fois oublions-nous l’Évangile parce que nous sommes trop soucieux de nous-mêmes et de nos priorités ! Jésus ne répond pas tout de suite par des paroles. Il prend un enfant et le place « au milieu », au centre de la scène, puis il s’adresse aux disciples en disant : « Si vous ne changez pas pour devenir comme des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux ». Ces mots sont les premiers du quatrième long discours de Jésus aux disciples, c’est une magnifique réflexion sur la vie de la communauté chrétienne. Le début déjà est paradoxal : le disciple n’est pas un adulte, un homme mûr, comme on pourrait l’imaginer mais un enfant, un petit qui a besoin d’aide et de soutien, un fils. Le disciple est un fils qui doit toujours rester tel ; il a besoin du Père pour être aidé, gardé, accompagné. Il explique aux disciples qui ont du mal à comprendre que les personnes en responsabilité doivent néanmoins garder la condition de « fils », d’enfant. Car, dans la communauté des croyants, seul celui qui est fils peut aussi être père. Dans le Royaume de Dieu, on reste toujours et quoi qu’il en soit des fils. Jésus met en garde contre le mépris des petits : leurs anges sont toujours devant la face de Dieu. Dieu les protège. C’est dans cette ligne que s’inscrit la parabole de la brebis perdue racontée par Jésus pour montrer la qualité de l’amour de Dieu pour ses enfants. Il fait l’impossible pour qu’aucun de ses disciples ne se perde. C’est une dimension que devrait être plus évidente dans les communautés chrétiennes. Le souci du salut des frères et sœurs doit passer au premier plan. Auparavant, on disait que le premier devoir des prêtres (je dirais de toute la communauté chrétienne) était « le salut des âmes ». Cela doit redevenir ainsi, car tel est le souci de Dieu.


12/08/2014
Prière avec Marie, mère du Seigneur


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri