Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 7,11-17

Et il advint ensuite qu'il se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples et une foule nombreuse faisaient route avec lui.

Quand il fut près de la porte de la ville, voilà qu'on portait en terre un mort, un fils unique dont la mère était veuve ; et il y avait avec elle une foule considérable de la ville.

En la voyant, le Seigneur eut pitié d'elle et lui dit : " Ne pleure pas. "

Puis, s'approchant, il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent. Et il dit : " Jeune homme, je te le dis, lève-toi. "

Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler. Et il le remit à sa mère.

Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : " Un grand prophète s'est levé parmi nous et Dieu a visité son peuple. "

Et ce propos se répandit à son sujet dans la Judée entière et tout le pays d'alentour.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Un jeune homme, fils unique d’une veuve, meurt. Pour cette mère, la vie est tronquée. La moindre lueur d’espérance semble définitivement éteinte. Rien n’est plus possible, ni pour ce fils, ni pour cette mère, si ce n’est d’enterrer l’un et d’accompagner l’autre en la consolant de sa douleur. Mais ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. C’est ce que cette page évangélique nous rapporte. Jésus, voyant le cortège funèbre sortir par la porte de la ville de Naïn pour aller vers le cimetière, s’émeut devant cette mère veuve dont la vie est définitivement tronquée. L’évangéliste note que lorsque Jésus vit cette mère éplorée il « fut pris d’une grande compassion ». C’est le même sentiment qui l’a poussé à descendre du ciel et à marcher par les rues et les places de son temps pour rassembler et consoler les foules lasses et épuisées qui étaient comme des brebis sans berger. Voyant Jésus s’avancer vers la mère, le cortège s’arrête. Jésus lui dit aussitôt de ne pas pleurer, puis il s’approche du cercueil où est allongé le jeune homme, peut-être recouvert d’un voile. Il était défendu aux Juifs de toucher un cadavre. Mais Jésus enfreint cette disposition de la loi lévitique. Arrivé près du jeune homme mort, il lui dit : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! ». Jésus lui parle comme s’il était vivant. Et ce jeune homme semble entendre la voix de Jésus au point qu’il se lève et se met à parler. Le centurion n’avait-il pas dit à Jésus : « Dis une parole et mon serviteur sera guéri » ? La parole évangélique est toujours efficace si nous l’accueillons avec le cœur. Elle rend à la vie, redonne de l’énergie à celui qui n’en a plus, crée un cœur nouveau à celui qui a un cœur de pierre, offre des frères et sœurs à celui qui est seul. Tant de jeunes, aujourd’hui, vivent comme des morts, sans espérance pour l’avenir. L’espérance en un monde meilleur leur a été volée. La société est bien souvent une marâtre. Ils se retrouvent seuls et dépaysés dans un monde sans avenir. Ils attendent que quelqu’un s’arrêtent près d’eux et leur parle directement : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! » L’Évangile nous aide à espérer et à agir pour eux. Nous sommes sans doute nombreux à garder dans nos cœurs l’énorme rassemblement des jeunes à Rio de Janeiro avec le pape François. Et ce fut vraiment un événement de résurrection. Cette image doit se décliner au quotidien dans les différents pays. Les jeunes de ce début de siècle ont besoin de quelqu’un qui s’arrête près d’eux, qui les empêche de glisser vers la mort, qui les touche comme l’a fait Jésus avec le jeune homme mort, qui sache leur adresser des paroles vraies, fortes, convaincantes, pleines d’espérance. Nous pourrions avoir l’impression que les jeunes ne les écoutent pas. Il n’en est rien. Si ces paroles jaillissent d’un cœur rempli d’émotion, comme celui de Jésus, ils sauront les écouter. Chaque communauté chrétienne, chaque disciple est appelé à sentir la compassion de Jésus pour les plus jeunes. Cette compassion forte et audacieuse nous donnera les paroles capables de redonner l’espérance aux jeunes d’aujourd’hui.


16/09/2014
Prière avec Marie, mère du Seigneur


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri