Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 17,11-19

Et il advint, comme il faisait route vers Jérusalem, qu'il passa aux confins de la Samarie et de la Galilée.

À son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et s'arrêtèrent à distance ;

ils élevèrent la voix et dirent : " Jésus, Maître, aie pitié de nous. "

À cette vue, il leur dit : " Allez vous montrer aux prêtres. " Et il advint, comme ils y allaient, qu'ils furent purifiés.

L'un d'entre eux, voyant qu'il avait été purifié, revint sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix

et tomba sur la face aux pieds de Jésus, en le remerciant. Et c'était un Samaritain.

Prenant la parole, Jésus dit : " Est-ce que les dix n'ont pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ?

Il ne s'est trouvé, pour revenir rendre gloire à Dieu, que cet étranger ! "

Et il lui dit : " Relève-toi, va ; ta foi t'a sauvé. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’évangéliste évoque à nouveau le voyage de Jésus vers Jérusalem pour montrer qu’un climat nouveau naît parmi les gens quand il passe. Alors qu’il entre dans un village, dix lépreux viennent à sa rencontre. C’est la deuxième fois que Luc parle de la guérison de la lèpre (la première se trouve en Lc 5, 12-14). A la différence de la première fois, les lépreux s’arrêtent à distance et crient leur besoin de guérison. C’est un cri semblable à celui qui nous parvient de terres parfois lointaines pour demander aide et soutien. Ce cri est hélas souvent ignoré. Nous pouvons le lier à la prière commune pendant laquelle les chrétiens prient Dieu pour le monde. En effet, il y a une résonance entre le cri des pauvres et la prière de l’Église. Dans les deux cas, le peuple des pauvres et celui des disciples sont unis pour invoquer un monde de justice et de paix, de fraternité et d’amour. Certes, nous devons nous demander si la prière des disciples n’est pas tiède et sans audace. Le cri de ces dix lépreux nous exhorte à prier avec force et audace. Jésus, comme le Père du ciel, n’est pas sourd à la prière des pauvres. Dès qu’il entend leur cri, Jésus fixe son regard sur eux et leur ordonne de se présenter aux prêtres. Pendant le trajet, tous les dix sont guéris de la lèpre. Un seul, toutefois, revient sur ses pas pour remercier le Seigneur ; c’est un Samaritain, un étranger, un croyant d’une autre foi que celle des juifs. Encore une fois, l’évangéliste donne un étranger en exemple. Celui-ci, se voyant guéri, ressent le besoin de remercier, de dire toute sa gratitude à celui qui l’a guéri. Jésus se réjouit pour ce Samaritain et ressent de la tristesse pour les autres. Oui, même le Seigneur a besoin qu’on lui dise merci. Non pas parce qu’il en a besoin, mais parce que c’est salutaire pour nous faire comprendre que nous lui devons tout : ce que nous sommes, les dons que nous avons, tout vient de Dieu. Heureux sommes-nous si, comme ce lépreux, nous savons retourner aux pieds du Seigneur et le remercier pour tous les dons qu’il nous a accordés. Le disciple, qui veut revendiquer des privilèges devant le Seigneur, est triste et d’esprit pharisaïque. Il le sera aussi devant ses frères, faisant montre d’un orgueil qui envenime le cœur et les relations avec les autres. Le lépreux samaritain a été guéri non seulement dans son corps mais aussi dans son cœur. Les neuf autres sont guéris dans leur corps, mais leur cœur est encore malade, incapable de reconnaissance. La guérison complète incite le Samaritain à revenir vers Jésus et à lui montrer sa reconnaissance. C’est la prière de remerciement qui ne doit jamais être absente des lèvres du disciple. Un Samaritain, encore une fois, devient un exemple pour nous, pour que chaque jour nous retournions aux pieds du Seigneur afin de le remercier de tous les dons qu’il ne cesse de nous faire.


12/11/2014
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri