Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de la dédicace de la basilique Sainte-Marie-au-Transtevere, où la Communauté de Sant’Egidio prie tous les soirs.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Luc 18,1-8

Et il leur disait une parabole sur ce qu'il leur fallait prier sans cesse et ne pas se décourager.

" Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et n'avait de considération pour personne.

Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait le trouver, en disant : "Rends-moi justice contre mon adversaire ! "

Il s'y refusa longtemps. Après quoi il se dit : "J'ai beau ne pas craindre Dieu et n'avoir de considération pour personne,

néanmoins, comme cette veuve m'importune, je vais lui rendre justice, pour qu'elle ne vienne pas sans fin me rompre la tête". "

Et le Seigneur dit : " Écoutez ce que dit ce juge inique.

Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit, tandis qu'il patiente à leur sujet !

Je vous dis qu'il leur fera prompte justice. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’Évangile de ce jour aborde un thème très cher à Luc : la prière. La prière occupait une large place dans la vie et la journée du juif pieux. Jésus passait beaucoup de temps à prier. Pour lui, c’était une expérience unique, éminemment personnelle. En tant que maître spirituel, il devait aussi enseigner aux disciples comment prier. La première fois que l’évangéliste rapporte l’enseignement de Jésus sur la prière, c’est pour le Notre Père (11, 1-13). Maintenant – c’est la deuxième fois qu’il en parle à ses disciples – il souligne « qu’il leur fallait prier sans cesse et ne pas se décourager ». Non seulement ils doivent prier « sans cesse », mais ils doivent le faire « sans se décourager ». Le danger de perdre courage ou d’être abattu en voyant que nos demandes ne sont pas exaucées est une expérience très commune. Jésus ne veut pas que les disciples perdent confiance en Dieu et en sa prompte miséricorde. Il expérimente personnellement la force et l’efficacité de la prière : il sait que le Père l’écoute toujours. Il le dit explicitement devant la tombe de son ami Lazare : « Père je te rends grâce parce que tu m’as écouté. Je sais que tu m’écoutes toujours » (Jn 11, 41-42). Jésus veut que les disciples aient cette même certitude, cette confiance dans la prière. Le Père, qui l’écoute, écoute aussi les disciples. La prière, semble dire Jésus, est donc toujours efficace, il ne doit pas y avoir de doutes. Et pour appuyer cette affirmation, il raconte la parabole d’une pauvre veuve qui demande justice à un juge. Cette femme, symbole de l’impuissance des faibles dans la société du temps de Jésus, grâce à son insistance auprès du juge inique et dur est finalement exaucée et obtient justice. C’est une scène qui frappe par son réalisme. Sa signification est extraordinaire si on l’applique au Père qui est aux cieux. Si ce juge aussi dur a exaucé cette pauvre veuve, semble dire Jésus, « combien plus votre Père qui est aux cieux, lui qui non seulement est juste mais a un cœur grand et miséricordieux ? » L’Évangile veut nous convaincre par tous les moyens de la force et de la puissance de la prière : quand elle est insistante, nous pourrions presque dire qu’elle oblige Dieu à intervenir. La prière est la première œuvre que le disciple est appelé à faire. Nous pourrions dire que c’est le premier travail qu’il est appelé à accomplir parce que c’est par la prière que Dieu peut intervenir dans la vie et dans l’histoire. Comme tout travail, la prière demande continuité et persévérance. Oui, la prière n’est pas un travail improvisé, une pratique sporadique. C’est sa continuité qui assure l’intervention de Dieu. La force la plus grande du chrétien est justement la prière. Face à une telle affirmation, Jésus se demande avec gravité : « Mais le Fils de l’homme quand il viendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre ? » C’est une question qui interpelle sérieusement chaque disciple et chaque communauté. Le Fils de l’homme continue à venir sur la terre, aujourd’hui encore. Qu’en est-il de notre prière ? Bienheureux sommes-nous si le Seigneur nous trouve vigilants, c’est-à-dire persévérants dans la prière.


15/11/2014
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri