Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Prière pour l’unité des Églises. Mémoire particulière des Églises orthodoxes.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Hébreux 5,1-10

Tout grand prêtre, en effet, pris d'entre les hommes, est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu, afin d'offrir dons et sacrifices pour les péchés.

Il peut ressentir de la commisération pour les ignorants et les égarés, puisqu'il est lui-même également enveloppé de faiblesse,

et qu'à cause d'elle, il doit offrir pour lui-même des sacrifices pour le péché, comme il le fait pour le peuple.

Nul ne s'arroge à soi-même cet honneur, on y est appelé par Dieu, absolument comme Aaron.

De même ce n'est pas le Christ qui s'est attribué à soi-même la gloire de devenir grand prêtre, mais il l'a reçue de celui qui lui a dit : Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré ;

comme il dit encore ailleurs : Tu es prêtre pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédech.

C'est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,

tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance ;

après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,

puisqu'il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ce passage de la lettre aux Hébreux nous aide à réfléchir une fois de plus sur Jésus en tant que grand prêtre. Dans la tradition du Temple, le grand prêtre était le seul à pouvoir entrer dans le saint des saints, c’est-à-dire dans la partie la plus intérieure du temple de Jérusalem, une fois par an, le jour de Kippour (soit de l’Expiation), le grand jour où Dieu pardonnait les péchés de son peuple. Dans cette lettre, Jésus est présenté comme le nouveau grand prêtre. En raison de la souffrance qu’il a éprouvée et de son obéissance, il est devenu cause de salut pour tous. Il n’est plus nécessaire à présent d’offrir au temple de Jérusalem des sacrifices d’expiation pour obtenir le pardon des péchés. Par la souffrance qu’il a endurée, Jésus lui-même nous obtient le pardon et le salut. Notre auteur interprète toute la vie terrestre de Jésus comme une offrande sacerdotale « il a présenté avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et parce qu’il s’est soumis en tout, il a été exaucé ». Lui, qui est Fils de Dieu, est proclamé prêtre selon l’ordre de Melchisédech, ce prêtre dont il est question au chapitre 14 de la Genèse ainsi que dans le Psaume 110, également cité par l’auteur de la lettre. Melchisédech, roi de Salem (Jérusalem), vient à la rencontre d’Abraham en lui offrant le pain et le vin et en le bénissant par ces mots : « Béni soit Abraham par le Dieu Très-Haut qui créa le ciel et la terre » (Gn 14,19). Il n’était pas prêtre du Dieu d’Israël, mais il a reconnu chez Abraham la présence du Dieu Très-Haut. L’auteur de la lettre semble nous dire que, par Jésus, commence une nouvelle histoire dans laquelle pourront se reconnaître tous les peuples qui se soumettent à lui, prêtre et médiateur de l’Alliance nouvelle. Par Jésus, chacun d’entre nous, quel que soit son peuple d’appartenance, peut avoir part au sacrifice du salut que le Christ a offert sur la croix. Bien plus, chacun de nous, par son propre témoignage, peut aider d’autres personnes, même éloignées de Dieu, à reconnaître le Dieu Très-Haut, le Père de Jésus. Nous ne devons pas oublier que Jésus lui-même a été appelé à obéir : il n’a pas fait sa volonté, mais celle de Dieu son Père. S’il en a été ainsi pour Jésus, combien plus pour nous ! Nous aussi, qui souvent n’obéissons qu’à nous-mêmes et à nos traditions, nous sommes appelés à obéir au Père. Nous recevrons ainsi la bénédiction qu’il nous offre, en n’appartenant plus à nous-mêmes, mais à son Alliance, celle-là même qui fait de nous un peuple immense annonçant partout la paix.


19/01/2015
Prière pour la paix


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur