Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jean 3,1-8

Or il y avait parmi les Pharisiens un homme du nom de Nicodème, un notable des Juifs.

Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : " Rabbi, nous le savons, tu viens de la part de Dieu comme un Maître : personne ne peut faire les signes que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui. "

Jésus lui répondit : " En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'en haut, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. "

Nicodème lui dit : " Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître ? "

Jésus répondit : " En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit.

Ne t'étonne pas, si je t'ai dit : Il vous fait naître d'en haut.

Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

En ce temps de Pâques, la liturgie nous offre les pages du troisième chapitre de l’Évangile de Jean et nous présente Nicomède, membre influent du Sanhédrin, homme pieux et sans préjugés. Dans les chapitres précédents, l’évangéliste a introduit le thème de la foi : Jésus « appelle » ses premiers disciples et ses « signes » commencent à dévoiler son mystère. Maintenant, il nous présente Nicomède, premier d’une nouvelle génération, née non de la loi de la chair, mais de la puissance de l’Esprit. L’évangéliste nous le présente lors de sa première rencontre avec le jeune Maître de Nazareth. Nicomède avait nourri dans son cœur une grande estime pour Jésus, mais il avait peur de la manifester publiquement. Il choisit donc de le rencontrer de nuit. Pour l’évangéliste, la rencontre nocturne manifeste autre chose que la simple peur de se faire voir. C’est le récit du chemin parcouru par un homme qui veut croire et qui passe de la nuit de l’incrédulité à la lumière de Jésus. Il est encore dans l’obscurité, mais son élan vers Jésus exprime son désir d’écouter une parole de vie. L’évangéliste ne dit rien de ce que Nicomède voulait demander à Jésus. Nicomède faisait preuve d’un respect religieux envers ce jeune maître : « Rabbi, nous le savons, tu viens de la part de Dieu comme un Maître : personne ne peut faire les signes que tu fais, si Dieu n’est pas avec lui ». Il est stupéfait des oeuvres accomplies par Jésus. Il sait très bien que tout cela vient de Dieu, même si Jésus n’a pas été éduqué dans les écoles rabbiniques réputées de l’époque. Nicomède, homme cultivé et maître de la loi, a une grande curiosité et interroge Jésus en tant que pair, de rabbin en rabbin. Jésus, après l’avoir écouté, l’interrompt presque et, sans attendre sa question, l’anticipe et déclare que la condition nécessaire au salut est de naître « d’en haut ». L’évangéliste fait prononcer à Jésus deux mots grecs qui ont une double signification : « d’en haut » ou bien de nouveau et « naître » ou bien être généré. Jésus nous dit que pour croire, il est nécessaire de se laisser générer de nouveau par Dieu, pour que la vie vienne « d’en haut », non de nous-mêmes, de nos propres traditions, fussent-elles religieuses, comme celles de Nicomède. « Voir le Royaume de Dieu », c’est voir en Jésus celui qui nous sauve et nous libère de l’esclavage du mal et de nous-mêmes. Nicomède, sans doute un peu irrité, répond: « Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? » Jésus n’énumère pas les actions à accomplir ni les préceptes à observer. Il insiste en revanche sur la nécessité de changer totalement sa vie, en profondeur. Renaître ne signifie pas faire quelque chose en plus ou penser quelque chose d’autre. Renaître, c’est accueillir dans son coeur l’Esprit de Dieu qui recrée la vie. Son souffle spirituel transforme les coeurs et les rend neufs, capables d’aimer et d’oser comme cela n’était pas imaginable avant. Le prophète Ézéchiel écrit : « Je leur donnerai un seul coeur et je mettrai en eux un esprit nouveau: j’extirperai de leur chair le cœur de pierre et je leur donnerai un coeur de chair, afin qu’ils marchent selon mes lois, qu’ils observent mes coutumes et qu’ils les mettent en pratique. Alors ils seront mon peuple et moi je serai leur Dieu » (Ez 11, 19-20). Cette nuit-là, les paroles du prophète prirent corps chez cet ancien pharisien et lui donnèrent une nouvelle énergie de vie : il devint disciple de Jésus.


13/04/2015
Prière pour les pauvres


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri