Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de saint Boniface, évêque et martyr. Il annonça l’Evangile en Allemagne et fut tué pendant qu’il célébrait l’eucharistie (+754).


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Tobie 11,5-17

Anna était assise, à surveiller la route par où viendrait son fils.

Elle pressentit que c'était lui, et elle dit au père : "Voici ton fils qui arrive avec son compagnon!"

Raphaèl dit à Tobie, avant qu'il eût rejoint son père : "Je te garantis que les yeux de ton père vont s'ouvrir.

Tu lui appliqueras sur l'œil le fiel de poisson : la drogue mordra, et lui tirera des yeux une petite peau blanche. Et ton père cessera d'être aveugle et verra la lumière."

La mère courut se jeter au cou de son fils : "Maintenant, disait-elle, je puis mourir, je t'ai revu!" Et elle pleura.

Tobit se leva, il trébuchait, mais il réussit à franchir la porte de la cour. Tobie se dirigea à sa rencontre

il portait dans sa main le fiel de poisson . Il lui souffla dans les yeux, et lui dit, en le tenant bien : "Aie confiance, père!" Puis il appliqua la drogue, et la laissa quelque temps,

et enfin, de chaque main, il lui ôta une petite peau du coin des yeux.

Alors son père tomba à son cou

et il pleura. Il s'écria : "Je te vois, mon fils, lumière de mes yeux!" Et il dit Béni soit Dieu Béni son grand Nom! Bénis tous ses saints anges! Béni son grand Nom dans tous les siècles!

Parce qu'il m'avait frappé, et qu'il a eu pitié de moi, et que je vois mon fils Tobie! Tobie entra dans la maison, de joie il bénissait Dieu à haute voix. Puis il mit son père au courant : son voyage a bien marché, il rapporte l'argent; il a épousé Sarra, fille de Ragouèl; elle le suit de peu, elle n'est pas loin des portes de Ninive.

Tobit partit à la rencontre de sa belle-fille, vers les portes de Ninive, en louant Dieu dans sa joie. Quand les gens de Ninive le virent marcher en se passant de guide, et avancer avec sa vigueur d'autrefois, ils furent émerveillés.

Tobit proclama devant eux que Dieu avait eu pitié de lui, et lui avait ouvert les yeux. Enfin Tobit approcha de Sarra, l'épouse de son fils Tobie, et il la bénit en ces termes "Sois la bienvenue, ma fille! Béni soit ton Dieu de t'avoir fait venir chez nous, ma fille! Béni soit ton père, béni soit mon fils Tobie, et bénie sois-tu, ma fille! Sois la bienvenue chez toi, dans la joie et la bénédiction! Entre, ma fille."

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Dans la scène du retour à la maison de Tobie, c’est l’ange Raphaël qui prend l’initiative. Parvenus aux environs de Ninive, en effet, Raphaël (ce qui veut dire « Dieu guérit ») s’adresse à Tobie et lui explique ce qu’il doit faire lorsqu’il rencontrera son père. Tobie obéit : dès qu’il voit son père, il l’embrasse. Nous nous trouvons dans cette même cour (v. 10) où Tobit avait perdu la vue. Comme Jacob l’avait fait avec son fils Joseph (Gn 46,30), Tobit met ses bras autour du cou de son fils et il l’appelle « lumière de mes yeux ». Tobie répand du fiel de poisson sur les yeux de son père qui recouvre ainsi la vue. Toute cette scène découle des paroles de l’ange. Tobie sait bien à présent que s’il écoute et met en pratique ce que l’ange lui dit, sa parole se révèle efficace. La Parole, en effet, doit retrouver la première place dans nos vies afin que se réalise le dessein de Dieu, lui qui est notre salut. Ayant recouvré la vue, Tobit s’adresse à Dieu pour le bénir et lui rendre grâces, car il ne l’a pas puni, mais lui a fait miséricorde. Le verbe « bénir » apparaît huit fois en quelques versets. Voyant la joie de son père, Tobie ne retient pas la sienne : « Tobie entra dans la maison et plein de joie, il bénissait Dieu à haute voix » (v. 15). De nombreux habitants de Ninive se réjouirent également en voyant ce qui s’était passé. Et de Tobit père, le récit rapporte : « tous glorifiaient Dieu : lui-même, sa femme et tous ceux qui le connaissaient » (v.16). La joie de ce père qui accueille aux portes de la ville l’épouse de son fils devient contagieuse. Toute la communauté juive de Ninive est en fête pour l’entrée de Sara, tandis que Tobit la bénit en soulignant une fois de plus l’action de Dieu. La fête finale (v. 18-19) apparaît comme une nouvelle célébration des noces où le protagoniste semble pourtant être non plus le jeune Tobie, mais son vieux père qui voit ses dernières années bénies par le Seigneur d’une manière si extraordinaire. Sa joie débordante ne touche pas seulement la communauté, mais elle fait aussi tomber le mur de méfiance que Nadab et Ahikar avaient construit : eux-mêmes, en effet, viennent féliciter Tobit et se réconcilier avec lui. La joie du croyant est contagieuse et elle change le monde.


05/06/2015
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri