Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Fête du Cœur Sacré de Jésus


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jean 19,31-37

Comme c'était la Préparation, les Juifs, pour éviter que les corps restent sur la croix durant le sabbat - car ce sabbat était un grand jour -, demandèrent à Pilate qu'on leur brisât les jambes et qu'on les enlevât.

Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui.

Venus à Jésus, quand ils virent qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes,

mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau.

Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez.

Car cela est arrivé afin que l'Écriture fût accomplie : Pas un os ne lui sera brisé.

Et une autre Écriture dit encore : Ils regarderont celui qu'ils ont transpercé.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’Église célèbre aujourd’hui la fête du Cœur Sacré de Jésus. Bien qu’il s’agisse d’une mémoire liturgique plutôt récente, cette fête plonge ses racines dans le cœur même du christianisme. La préface de la liturgie, comme pour nous montrer le sens le plus profond de cette fête, nous invite à contempler le mystère de l’amour de Jésus : « Dans son immense amour, quand il fut élevé sur la croix, il s’est offert lui-même pour nous ; et de son Cœur transpercé, laissant jaillir le sang et l’eau, il fit naître les sacrements de l’Église pour que tous les hommes, attirés par son Cœur, viennent puiser la joie aux sources vives du salut ». La liturgie chante le cœur de Jésus en tant que source du salut. Oui, de ce cœur de chair qui ne s’est épargné en rien, qui s’est donné tout entier pour nous tirer de l’esclavage du mauvais, de ce cœur, tout au long des siècles, l’amour ne cesse de jaillir. Et il s’agit d’un amour inimaginable qui ne connaît aucune limite, pas même celle de la mort. En écoutant cette page d’Évangile, nous pouvons dire que Jésus se donne vraiment tout entier, jusqu’à la dernière goutte de sang. L’évangéliste écrit : « Un des soldats, avec sa lance, lui perça le côté, et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau » (v. 34). Cette mémoire liturgique est une invitation adressée à nous tous, afin que nous tournions notre attention vers le mystère de ce cœur qui se vide pour notre salut. C’est un cœur de chair qui s’est ému, qui a pleuré, qui s’est attendri, qui s’est passionné, et tout cela, jamais sur lui-même, mais toujours en faveur des autres. Jésus n’a eu de préférence pour personne sinon pour les pauvres, les petits, les faibles, les pécheurs. Ce n’est pas un cœur comme les nôtres, qui sont souvent de pierre, insensibles devant un tel amour. C’est de la compassion et de la capacité de ce cœur à s’émouvoir que procède toute la vie publique de Jésus. Saint Matthieu écrit (9,36) que Jésus, traversant les villes et les villages de la Galilée, s’émouvait profondément devant les foules qui accouraient vers lui, car elles étaient épuisées et abattues comme des brebis sans berger. Et il se mit à les rassembler et à les soigner. En la personne de Jésus est enfin arrivé ce bon berger dont parlait le prophète Ezéchiel : « Voici que j’aurai soin moi-même de mon troupeau et je m’en occuperai. Comme un pasteur s’occupe de son troupeau, quand il est au milieu de ses brebis éparpillées, je m’occuperai de mes brebis. Je les retirerai de tous les lieux où elles furent dispersées, au jour de nuées et de ténèbres. Je leur ferai quitter les peuples où elles sont, je les rassemblerai des pays étrangers et je les ramènerai sur leur sol. Je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, dans les ravins et dans tous les lieux habités du pays » (34,11-13). L’Évangile de saint Jean nous invite à fixer nos regards sur le crucifié, sur ce cœur qui s’est laissé transpercer pour nous, afin de rendre aux hommes la force d’aimer.


12/06/2015
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri