Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Jéremie 17,5-10

Ainsi parle Yahvé Maudit l'homme qui se confie en l'homme, qui fait de la chair son appui et dont le cœur s'écarte de Yahvé! Il est comme un chardon dans la steppe il ne ressent rien quand arrive le bonheur, il se fixe aux lieux brûlés du désert, terre salée où nul n'habite. Béni l'homme qui se confie en Yahvé et dont Yahvé est la foi. Il ressemble à un arbre planté au bord des eaux, qui tend ses racines vers le courant il ne redoute rien quand arrive la chaleur, son feuillage reste vert; dans une année de sécheresse il est sans inquiétude et ne cesse pas de porter du fruit. Le cœur est rusé plus que tout, et pervers, qui peut le pénétrer? Moi, Yahvé, je scrute le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun d'après sa conduite, selon le fruit de ses œuvres.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

En rappelant dans ce passage de nombreux motifs présents dans plusieurs livres de l’Ancien Testament, Jérémie propose le thème des « deux voies ». La première, celle que parcourt celui qui ne se fie qu’à lui-même et à ses forces, est nécessairement vouée à l’échec ; l’autre est la voie que parcourt celui qui se confie dans le Seigneur et qui prospère comme l’arbre, planté près des eaux, poussant ses racines vers le courant. Le prophète avait déjà accusé Israël d’avoir abandonné son Seigneur pour accourir vers l’Égypte et l’Assyrie, convaincu qu’il trouverait auprès d’eux soutien et défense. L’abondance des eaux du Nil (l’Égypte) et de l’Euphrate (l’Assyrie) qui avait incité Israël à accourir vers ces deux grandes puissances se révèle une illusion amère : « Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel […] Il sera comme un buisson sur une terre désolée […] Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable » (v. 6). Par cette image, le prophète met en garde contre la fatuité qui consiste à se fier à la puissance humaine. Seul le Seigneur peut défendre faire grandir ce petit peuple, délivré de la voracité des puissants. Ainsi, le prophète annonce : « Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance » (v. 7). Celui-là, continue Jérémie, vit vraiment dans l’abondance : « Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit » (v. 8). Avec l’image de l’eau, qui dans les régions désertiques du Moyen-Orient était le symbole de l’abondance de la vie, le prophète veut que ses auditeurs comprennent qu’il est indispensable de demeurer dans la fidélité au Seigneur et à son pacte. Jérémie conclut par l’image du cœur, le lieu qui indique la profondeur des sentiments et où se prend la décision de se lier à Dieu pour toujours.


25/02/2016
Prière pour l'Église


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri