Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 9,1-20

Cependant Saul, ne respirant toujours que menaces et carnage à l'égard des disciples du Seigneur, alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il y trouvait quelques adeptes de la Voie, hommes ou femmes, il les amenât enchaînés à Jérusalem. Il faisait route et approchait de Damas, quand soudain une lumière venue du ciel l'enveloppa de sa clarté. Tombant à terre, il entendit une voix qui lui disait : " Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ? " - " Qui es-tu, Seigneur ? " demanda-t-il. Et lui : " Je suis Jésus que tu persécutes. Mais relève-toi, entre dans la ville, et l'on te dira ce que tu dois faire. " Ses compagnons de route s'étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient bien la voix, mais sans voir personne. Saul se releva de terre, mais, quoiqu'il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. On le conduisit par la main pour le faire entrer à Damas. Trois jours durant, il resta sans voir, ne mangeant et ne buvant rien. Il y avait à Damas un disciple du nom d'Ananie. Le Seigneur l'appela dans une vision : " Ananie ! " - " Me voici, Seigneur ", répondit-il. - " Pars, reprit le Seigneur, va dans la rue Droite et demande, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car le voilà qui prie et qui a vu un homme du nom d'Ananie entrer et lui imposer les mains pour lui rendre la vue. " Ananie répondit : " Seigneur, j'ai entendu beaucoup de monde parler de cet homme et dire tout le mal qu'il a fait à tes saints à Jérusalem. Et il est ici avec pleins pouvoirs des grands prêtres pour enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. " Mais le Seigneur lui dit : " Va, car cet homme m'est un instrument de choix pour porter mon nom devant les nations païennes, les rois et les Israélites. Moi-même, en effet, je lui montrerai tout ce qu'il lui faudra souffrir pour mon nom. " Alors Ananie partit, entra dans la maison, imposa les mains à Saul et lui dit : " Saoul, mon frère, celui qui m'envoie, c'est le Seigneur, ce Jésus qui t'est apparu sur le chemin par où tu venais ; et c'est afin que tu recouvres la vue et sois rempli de l'Esprit Saint. " Aussitôt il lui tomba des yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Sur-le-champ il fut baptisé ; puis il prit de la nourriture, et les forces lui revinrent. Il passa quelques jours avec les disciples à Damas, et aussitôt il se mit à prêcher Jésus dans les synagogues, proclamant qu'il est le Fils de Dieu.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

La conversion de Paul est l’un des épisodes les plus connus du Nouveau Testament. L’auteur des Actes, comme pour en souligner l’importance, raconte à trois reprises comment Paul a été « renversé » et est devenu témoin de Jésus ressuscité. Saul – tel est son nom -, avec dans ses mains les lettres du grand prêtre, a l’intention de procéder contre les chrétiens de Damas avec la plus grande rigueur. Alors qu’il s’approche de la ville, soudain une lumière venue du ciel l’enveloppe de sa clarté. Aveuglé, il tombe à terre et entend une voix qui l’appelle par son nom à deux reprises : « Saul, Saul ». Il ne voit aucune forme, il entend seulement la voix qui l’appelle. Moïse fit une expérience semblable devant le buisson ardent. Être appelé par son nom : à certains moments, c’est une expérience décisive et inoubliable. Saul, désarçonné face à ce qui lui arrive, demande : « Qui es-tu, Seigneur ? » « Je suis Jésus que tu persécutes », s’entendit-il répondre. « Je suis » : les mêmes paroles qu’entendit Moïse. Jésus est vivant. Saul se relève, mais il ne voit rien ; conduit par la main de ses compagnons, il va à Damas comme la voix de Jésus le lui avait ordonné. Que lui était-il arrivé ? Il avait vécu un événement profond qui l’avait radicalement changé. Il s’agissait d’une véritable renaissance. Ce qui arrive à Saul, en vérité, concerne chaque croyant : si l’on n’est pas jeté à terre de son orgueil, donc si l’on ne découvre pas sa faiblesse, on comprend difficilement ce que signifie croire. Ce n’est qu’en reconnaissant sa pauvreté qu’il est possible d’accueillir la lumière de la sagesse évangélique. L’orgueil conduit à la ruine, à l’affrontement, à la violence ; l’humilité régénère et rend plus compréhensif et plus solidaire. Ce n’est pas un hasard si le futur apôtre « fut conduit par la main » à Damas où, guidé par Ananie, après trois jours de ténèbres, il reçut le baptême et commença une nouvelle vie : Saul devint Paul, un nouveau nom pour une nouvelle vie. Le visiteur qui entre aujourd’hui à Damas, par la porte de Thomas – malgré la tragédie que vit actuellement cette ville –, se trouve quasi immédiatement au début de la via recta (rue Droite), la rue principale de l’ancienne ville. C’est la rue dont parlent les Actes ; c’est dans ce quartier qu’une vieille tradition situe la maison d’Ananie où Paul fut conduit aussitôt arrivé en ville. L’auteur raconte l’effroi initial d’Ananie, puis la stupeur d’entendre la nouvelle de l’arrivée de Saul, qu’il considérait comme un ennemi juré de la jeune communauté chrétienne. Mais, averti par l’Esprit, aussitôt qu’il voit Saul, il va à sa rencontre et lui dit : « Saul, mon frère ». Pour Ananie, Saul de Tarse n’est plus ennemi, mais frère. Et le persécuteur repenti recouvre la vue. Les chrétiens, notamment à cause de lui, sont maintenant frères. L’orgueil et la violence qui habitaient auparavant son cœur l’avaient rendu aveugle. Le Seigneur le transforme. Lui qui avait « personnellement » rencontré Jésus ressuscité, a besoin maintenant d’un frère qui l’aide à ouvrir entièrement les yeux. Ananie l’accueille, lui explique les Écritures et l’introduit dans la vie de la communauté. Chaque fois que la Parole de Dieu nous est annoncée dans la communauté des frères, nous sommes comme appelés par notre nom, autrement dit exhortés à faire nôtre la Parole écoutée. C’est une expérience personnelle et gratuite, tout comme la réponse est personnelle et gratuite, mais qui se réalise toujours dans un contexte ecclésial. L’Évangile change la vie parce qu’il la sauve de la solitude radicale en l’insérant dans la communauté du Ressuscité.


15/04/2016
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur