Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Prière pour les malades dans la basilique Sainte-Marie-au-Transtevere.
Pour les musulmans, début du Ramadan.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

1 Rois 17,1-6

Élie le Tishbite, de Tishbé en Galaad, dit à Achab : " Par Yahvé vivant, le Dieu d'Israël que je sers, il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sauf à mon commandement. " La parole de Yahvé lui fut adressée en ces termes : " Va-t'en d'ici, dirige-toi vers l'orient et cache-toi au torrent de Kerit, qui est à l'est du Jourdain. Tu boiras au torrent et j'ordonne aux corbeaux de te donner à manger là-bas. " Il partit donc et il fit comme Yahvé avait dit et alla s'établir au torrent de Kerit, à l'est du Jourdain. Les corbeaux lui apportaient du pain le matin et de la viande le soir, et il buvait au torrent.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le nom d’Élie signifie « YHWH est mon Dieu » et résume toute l’existence du prophète. C’est un homme de YHWH. Il l’a été au moment où la crise religieuse parvenait à son comble : le peuple d’Israël ne s’était pas seulement éloigné de la foi, mais en plus il avait choisi de servir d’autres idoles. Le roi Acab, poussé par Jézabel, sa femme, princesse phénicienne, avait encouragé le culte de Baal en lui consacrant un sanctuaire dans la capitale et en promouvant une campagne contre le yahvisme jusqu’à tuer ses prophètes. Dans ce contexte dramatique, le Seigneur envoie Élie. Il apparaît à l’improviste, sans annonce préalable. On ne l’appelle pas prophète, mais il affirme se tenir en présence du Seigneur et proclame une sécheresse sur la base de son autorité. Il n’est fort que de sa parole, pourrait-on dire. Mais cette force lui vient de l’obéissance immédiate et totale à la parole du Seigneur. Ce n’est que par la force de la parole de Dieu qu’Élie peut défier l’abîme d’incrédulité dans laquelle Israël est précipité. La mission d’Élie apparaît à un moment crucial de l’histoire d’Israël, sans doute semblable au temps de Moïse. C’est peut-être la raison pour laquelle il a représenté le prophétisme aux côtés de Moïse qui, lui, représentait la Loi (Mc 9, 4). Élie annonce une forte sécheresse dans la région : « Pendant plusieurs années il n’y aura pas de rosée ni de pluie, à moins que j’en donne l’ordre » (v. 1). C’est le signe de la lutte que le Seigneur mène contre Baal, considéré par les Israélites eux-mêmes comme le dieu de la pluie. Le prophète commence sa lutte contre l’idolâtrie de manière très directe. Il connaissait bien cette foi dont le Lévitique disait : « Mais si vous ne m’écoutez pas et ne mettez pas en pratique tous ces commandements, si vous rejetez mes lois, prenez mes coutumes en dégoût et rompez mon alliance […] je vous assujettirai au tremblement, ainsi qu’à la consomption et à la fièvre qui usent les yeux et épuisent le souffle. Vous ferez de vaines semailles dont se nourriront vos ennemis. […] Je briserai votre orgueilleuse puissance, je vous ferai un ciel de fer et une terre d’airain ; votre force se consumera vainement, votre terre ne donnera plus ses produits et l’arbre de la campagne ne donnera plus ses fruits » (Lv 26, 14-20). Pendant ce fléau redoutable, Élie est envoyé par le Seigneur dans les gorges du torrent Kériht. Plutôt qu’un refuge, ce lieu représente un endroit à l’écart, éloigné des soucis ordinaires, où on peut laisser le Seigneur transformer le cœur des disciples afin qu’ils grandissent en sagesse. Ce n’est pas un hasard si dans la Vie d’Antoine, qui aura une grande influence en Orient comme en Occident, Élie est l’archétype du moine qui consacre toute sa vie au Seigneur qui le soutient en toute chose. Le prophète, comme le disciple, est nourri par Dieu. Le texte écrit que « les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande matin et soir » (v. 6) ; on peut penser qu’il s’agit d’une présence bizarre dans la mesure où le Lévitique les compte au nombre des animaux impurs (11, 15), et cependant, ce sont eux qui apportent sa nourriture au prophète. Ce qui ne nous semble pas approprié, Dieu le choisit pour nourrir ses enfants.


06/06/2016
Prière pour les malades


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur