Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Prière pour la paix dans la basilique Sainte-Marie-au-Transtevere.
Mémoire de saint Ignace, évêque d’Antioche. Condamné à mort, il fut conduit à Rome où il mourut martyr (+107).


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ephésiens 2,1-10

Et vous qui étiez morts par suite des fautes et des péchés dans lesquels vous avez vécu jadis, selon le cours de ce monde, selon le Prince de l'empire de l'air, cet Esprit qui poursuit son œuvre en ceux qui résistent... Nous tous d'ailleurs, nous fûmes jadis de ceux-là, vivant selon nos convoitises charnelles, servant les caprices de la chair et des pensées coupables, si bien que nous étions par nature voués à la colère tout comme les autres... Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimés, alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ - c'est par grâce que vous êtes sauvés ! - avec lui Il nous a ressuscités et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu par là démontrer dans les siècles à venir l'extraordinaire richesse de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus. Car c'est bien par la grâce que vous êtes sauvés, moyennant la foi. Ce salut ne vient pas de vous, il est un don de Dieu ; il ne vient pas des œuvres, car nul ne doit pouvoir se glorifier. Nous sommes en effet son ouvrage, créés dans le Christ Jésus en vue des bonnes œuvres que Dieu a préparées d'avance pour que nous les pratiquions.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Après avoir proclamé la grandeur de l’œuvre de Dieu réalisée dans le Christ en faveur de l’Église, Paul rappelle aux Éphésiens leur condition d’avant le baptême : ils étaient morts, éloignés de Dieu, entièrement soumis au péché et donc destinés à la mort. Ce sont les péchés en effet qui conduisent à la mort. Les transgressions et les péchés (pour Paul les deux termes sont synonymes) ne sont pas considérés seulement comme des actes ponctuels, mais comme une condition permanente de désobéissance. Seule l’obéissance à Dieu affranchit l’existence humaine du péché. Avant la conversion, « nous tous » (rappelle Paul), nous vivions selon la mentalité égocentrique de ce monde, soumis au « Prince de l’empire de l’air », autrement dit le mal (en Ep 6, 11 il sera appelé « diable »). En effet, assujettis à l’esprit du mal, nous nous comportions selon nos « convoitises », servant les « caprices de la chair », obéissant aux « pensées coupables », au lieu d’aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit. Nous étions donc « par nature » voués à la colère de Dieu, c’est-à-dire dans une situation que Dieu ne pouvait tolérer, car en opposition avec son dessein d’amour. Toutefois, dans son grand amour, il est intervenu pour nous sauver : « Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ — c’est par grâce que vous êtes sauvés ! Avec lui il nous a ressuscités et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus ». Le Seigneur éprouve de la compassion et nous donne son amour sans mesure. Et voici ce qui est extraordinaire : il s’adresse à un homme pécheur et donc à son ennemi, non pas à un homme déjà repenti. Toutefois il ne se limite pas à nous sortir d’une situation sans issue. Il va jusqu’à nous communiquer la vraie vie. Dans le Christ, le Père nous a révélé son visage miséricordieux. Nous, membres du corps du Christ, nous sommes déjà ressuscités avec lui et sommes là où il est : auprès de Dieu. Unis au Christ et à son corps qu’est l’Église, nous sommes affranchis du destin aveugle du mal. Libérés « par grâce », répète l’apôtre. La foi consiste précisément dans l’accueil de cet amour qui libère. Le croyant est donc libre non pas en vertu de ses œuvres, mais par l’amour de Dieu qui s’est penché sur nous « alors que nous étions encore pécheurs » (Rm 5, 6.8.10). L’apôtre rappelle la primauté de la grâce contre la tentation de nous « glorifier » du salut par nos « œuvres ». La foi, c’est accueillir l’amour de Dieu dans notre cœur et le laisser opérer selon sa force.


17/10/2016
Prière pour la paix


Calendrier de la semaine
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur
D&E
5
Lundi 5 décembre
Prière pour les malades
D&E
6
Mardi 6 décembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
D&E
7
Mercredi 7 décembre
Prière avec les Saints
D&E
8
Jeudi 8 décembre
Fête de l'Immaculée Conception
D&E
9
Vendredi 9 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
10
Samedi 10 décembre
Prière de la Vigile
D&E
11
Dimanche 11 décembre
Le jour du Seigneur

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri