Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Souvenir de la dédicace des basiliques romaines Saint-Pierre au Vatican et Saint-Paul-hors-les-murs.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Apocalypse 10,8-11

Puis la voix du ciel, que j'avais entendue, me parla de nouveau : " Va prendre le petit livre ouvert dans la main de l'Ange debout sur la mer et sur la terre. " Je m'en fus alors prier l'Ange de me donner le petit livre ; et lui me dit : " Tiens, mange-le ; il te remplira les entrailles d'amertume, mais en ta bouche il aura la douceur du miel. " Je pris le petit livre de la main de l'Ange et l'avalai ; dans ma bouche, il avait la douceur du miel, mais quand je l'eus mangé, il remplit mes entrailles d'amertume. Alors on me dit : " Il te faut de nouveau prophétiser contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Nous sommes à la scène centrale de l’Apocalypse. Voyant l’ange (le Messie) tenant le petit livre en main, Jean entend une voix qui lui ordonne de le chercher. Il accomplit le même mouvement que l’Agneau prenant le rouleau des mains de Celui qui était assis sur le trône (Ap 5, 7). Mais, tandis que l’Agneau y allait tout seul, de son plein gré, montrant ainsi son pouvoir, Jean doit attendre qu’on le lui ordonne : « Va prendre le petit livre ». Nous avons toujours besoin d’un ange qui nous montre ce qu’il faut faire. Nous avons tous besoin d’être invités à prendre le petit livre. Car le salut ne vient pas de nous, de nos efforts, de nos entreprises, mais de l’écoute de l’Évangile. Et l’Église est là pour rendre plus aisée cette écoute : il y a un frère, une sœur, qui nous aide à comprendre le sens profond de ce qui est écrit. La Parole de Dieu, en effet, on ne peut pas la lire tout seul, sans la communauté des croyants. De même que personne ne peut se baptiser de lui-même (personne ne se fait chrétien par lui-même), de même personne ne peut écouter la Parole de Dieu en dehors de l’Église. Nous avons toujours besoin d’entendre et de réentendre l’Évangile. Puis saint Jean entend : « Prend, et mange-le ! ». L’Évangile doit être entendu, fréquenté, scruté, connu par cœur, lu et relu, vu et revu, comme nous le ferions avec notre trésor le plus précieux. En reprenant l’image utilisée par saint Jean, nous pourrions dire qu’il ne faut pas simplement le manger, mais le digérer ! C’est de ce petit livre que dépendent notre salut et celui du monde. C’est une parole douce comme le miel, car c’est une lettre d’amour de Dieu pour nous, pour parler comme les Pères. Mais c’est aussi une parole amère lorsqu’elle descend dans les entrailles, c’est-à-dire quand elle entre dans notre vie. Elle la corrige, la redresse, la taille et l’édifie, l’exhorte et la rabroue. Cette amertume est indispensable pour que nous nous écartions de tout égocentrisme et puissions croître jusqu’à l’ « âge du Christ ».


18/11/2016
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
NOV
27
Dimanche 27 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
28
Lundi 28 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
29
Mardi 29 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
30
Mercredi 30 novembre
Prière avec les Apôtres
D&E
1
Jeudi 1 décembre
Prière pour l'Église
D&E
2
Vendredi 2 décembre
Prière de la Sainte Croix
D&E
3
Samedi 3 décembre
Prière de la Vigile
D&E
4
Dimanche 4 décembre
Le jour du Seigneur