Prière de la Vigile


Hymne

Tu voulais voir le tombeau de Lazare, ô Seigneur
toi qui t'apprêtais à habiter le tombeau.
Tu as demandé: "Où l'avez-vous mis?".
Tu apprends ce que tu savais,
tu cris à celui que tu aimes:
"Lazare, viens dehors!".

Celui qui était mort t'a obéi , Seigneur,
à toi qui donnes à chacun le souffle.
O Seigneur, il était mort depuis quatre jours.
Tu es venu à sa tombe, fermée,
tu as versé des larmes sur Lazare
parce que ton ami malade était mort.

Béni sois-tu, Seigneur,
ami des hommes,
aie pitié de nous. (2 fois)

A ta voix la mort fut attachée
Lazare est détaché de ses bandelettes de mort.
A cette vue, tes disciples sont joyeux
ils chantent une hymne de fête.

Béni sois-tu, Seigneur,
ami des hommes,
aie pitié de nous.

Ta voix, ô Seigneur,
a détruit la mort.
Ta puissance guérit les malades,
ta parole ramène les morts à la vie 
et Lazare est la prémisse
de notre salut.

Béni sois-tu, Seigneur,
ami des hommes,
aie pitié de nous.

Tout t'est possible, Seigneur,
ami très bon.
Accorde à tes serviteurs le pardon des péchés,
étends sur nous ta miséricorde,
guéris par ton amour
celui qui est malade.

Avec tes disciples, ô Seigneur, 
tu t'es approché du tombeau de Lazare,
tu l'as appelé, par son nom, à la vie.
Tu l'as réveillé d'un lourd sommeil.
A ta parole, il est sorti du tombeau.
Avec ses bandelettes de mort, il criait:

Béni sois-tu, Seigneur,
ami des hommes,
aie pitié de nous.

Réjouis-toi, ville de Béthanie,
terre de Lazare,
réjouissez-vous, Marthe et Marie, ses soeurs.
Demain le Christ vient pour donner la vie,
il dénoue les bandelettes 
de la mort et du péché.

Béni sois-tu, Seigneur,
ami des hommes,
aie pitié de nous.

 


 pagina precedente pagina successiva