change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - chypre 2008 contactsnewsletterlink

  

Le livre pour préparer le repas de Noël avec la Communauté de Sant’Egidio est disponible en ligne en cinq langues

A partir d’aujourd’hui, il est possible de télécharger gratuitement la version numérique du livre « Le repas de Noël » en anglais, en français, en espagnol, en portugais, en indonésien.

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

Le programme DREAM : 300 000 personnes en soins, 46 centres de santé, 5000 professionnels formés

30 novembre : Villes pour la vie contre la peine de mort

Tous les rendez-vous et les modalités de participation, à Rome et dans le monde. La carte des villes, les dernières nouvelles, le spot. Consultez cette page pour les mises à jour et partagez-la.

SIDA, le prix Antonio Feltrinelli de l’Accademia dei Lincei attribué au programme DREAM

Le 11 novembre, le prix récompensera une « entreprise exceptionnelle à haute valeur humanitaire »

COULOIRS HUMANITAIRES, notre réponse à la guerre en Syrie

C’est ce qu’a déclaré Andrea Riccardi à la conférence de presse d’accueil des réfugiés arrivés ce matin. VOIR LA VIDEO ET LES PHOTOS

Bienvenue ! Ils sont arrivés, depuis le Liban et la Syrie, par les couloirs humanitaires. Suivez en ligne la conférence de presse à 11h

Les 72 premiers réfugiés sont arrivés, parmi lesquels de nombreux enfants. Un autre groupe arrivera demain. Pour eux, un voyage sûr et un grand accueil. Ils seront reçus d’ici peu par le ministre Gentiloni, Andrea Riccardi et d’autres.

Arrivée de 130 autres réfugiés fuyant la guerre en Syrie et le trafic d’êtres humains, grâce aux couloirs humanitaires !

Nous suivrons l’événement à travers nos réseaux sociaux au cours de la matinée de lundi : Facebook, Instagram, Twitter

Mémoire de la déportation des juifs de Rome du 16 octobre 1943 : une racine d’humanité contre l’indifférence

Pas d’avenir sans mémoire : la commémoration organisée par la Communauté de Sant’Egidio et par la communauté juive de Rome. LA VIDÉO ET LES IMAGES

10 octobre, Journée mondiale contre la peine de mort. Les initiatives de Sant’Egidio, du Japon aux prisons italiennes

La campagne s’intensifie en vue du vote à l’ONU pour le moratoire

Sant’Egidio et le Mozambique, l’histoire d’une paix (et d’une amitié) qui fête aujourd’hui ses 24 ans

Des pourparlers pour la fin de la guerre civile au programme pour le soin du SIDA, en passant par l’inscription à l’état civil, la lutte contre la malnutrition. Aujourd’hui, aux côtés de la « génération de la paix »

Dimanche 2 octobre, fête des grands-parents ; en photos, la beauté d’une alliance entre les générations

Célébrons la fête des grands-parents avec les meilleures photos sélectionnées dans les différentes éditions du Concours photo « Vive les aînés ! »

DIRECT La visite du Pape François à Assise et la cérémonie finale de la rencontre "Soif de paix"

Les religions mondiales à Assise: une voix à la soif de paix des peuples

La Réunion internationale pour la paix se tiendra du 18 au 20 Septembre, 30 ans après la prière historique de Jean-Paul II
06/12/2016
Prière avec Marie, mère du Seigneur

La prière chaque jour


 
version imprimable
17 Novembre 2008 09:30 | Hilton Cyprus - Akamas Hall

Jean-Arnold de Clermont



Jean-Arnold de Clermont


Pasteur de l’Eglise Réformée, France

Sous ce titre, on peut retrouver l’idée de Jacques Attali, dans son livre « Une brève histoire de l’avenir », qu’un pays, un continent peuvent devenir des pôles économiques pour le monde entier, pôles atour des quels s’organisent l’ensemble des relations commerciales d’envergure ; Rome, Venise, Rotterdam, la Grande Bretagne, les USA, demain la Chine...
Reprenons au moins l’idée pour organiser notre propos et réfléchir ensemble au rôle que l’Europe peut jouer.

Les derniers événements qui ont frappé les esprits depuis six mois, qu’il s’agisse du conflit Russo-géorgien autour de l’Ossétie du Sud, ou qu’il s’agisse de la crise bancaire mondiale, donnerait raison à l’affirmation que l’heure de l’Europe serait arrivée. Et ne voyez dans cette hypothèse aucun désir de faire la promotion du président en exercice de l’Union Européenne. Mais le simple constat que, ce que beaucoup attendent des politiques européens depuis des années, ce qui est présumé dans le Traité de Lisbonne s’il est un jour ratifié par les 27, à savoir qu’il y ait une véritable politique commune de l’Europe, ce temps serait arrivé. L’Europe a parlé avec sagesse et autorité à la Russie et à la Géorgie, ainsi qu’aux USA ; l’Europe vient de pendre l’initiative d’une conférence internationale pour remettre le système financier mondial en état de marche et les USA, comme l’Asie semblent s’y rallier… De tout cela je me réjouis personnellement, mais comme l’hirondelle ne fait pas le printemps, de tels succès diplomatiques ne font pas encore « l’heure de l’Europe ». J’aimerais en dire ici et l’ambition et les conditions.

Le projet européen dans ses fondements  est un projet de réconciliation – au départ entre l’Allemagne et la France – et de paix, au service duquel des instruments économiques et politiques ont été mis en place progressivement. Ce projet doit rester la principale ambition de l’Europe en la faisant partager au reste du monde, de proche en proche. C’est parce que ce qui se passe dans le Caucase concerne toute l’Europe ; c’est parce que la paix du continent européen dépend pour une part importante de nos relations avec la Russie ; c’est parce que la paix du monde dépend pour une part importante de la paix au Moyen-Orient… que l’Europe doit avoir pour ambition le développement de relations de réconciliation et de paix avec toute l’Europe de l’est, tous les pays sur ses marches, l’ensemble du bassin méditerranéen et particulièrement le Moyen-Orient ? Cette ambition est contenue dans son projet fondateur, comme l’est celle de la justice sociale et économique.

Le développement économique, les progrès dans la lutte contre la pauvreté, depuis 50 ans, malgré toutes les inégalités qui demeurent, sont au cœur de l’ambition européenne. L’Europe doit répondre à cette ambition en parallèle à son ambition d’être une zone de réconciliation et de paix.
Mais qui dit développement économique dit « solidarité économique » et s’il est un continent avec lequel l’Europe doit être en solidarité économique c’est bien le continent Africain. D’abord parce que des liens historiques, très anciens, unissent l’Europe et l’Afrique. Pour le meilleur et pour le pire.  L’Europe ne peut ignorer la dette qu’elle a à l’égard de nombreux pays africains du fait de la traite dont elle a été l’un des principaux acteurs. Cette dette s’est accrue à travers l’exploitation des matières premières qui a fait une part importante de sa richesse (cacao, bois, arachide, richesses minières…). Mais plus encore ce sont les relations d’échanges de personnes qui donnent aujourd’hui une responsabilité décisive à l’Europe et exige d’elle une politique cohérente et généreuse dans le traitement des migrations.

Enfin l’Europe est un continent multiculturel, et j’inclus dans le multi culturel le multi religieux. C’est un atout sans pareil dans un monde tenté par la confrontation des ‘blocs’ et l’affrontement des religions.

Aussi pour répondre à l’interrogation de notre table ronde, je dirais l’Europe à toutes les capacités pour que ‘son heure soit arrivée’. Mais elle n’a encore pas montré sa volonté d’être pleinement au rendez-vous de l’histoire. Elle nous a donné des signes de sa capacité à agir de manière cohérente. Mais elle reste sur la défensive quant aux migrations au lieu d’en faire un instrument de développement coordonné ; elle peine à trouver sa cohérence politique notamment en matière de politique étrangère ; chaque pays veut jouer son propre jeu ; devant le conflit israélo-palestinien, elle reste à la remorque des Etats-Unis sans faire entendre sa voix…
Mais l’Europe, c’est qui ? Vous et moi, et bien d’autres certes. Les élections européennes auront lieu en 2009. C’est dans ce contexte qu’il nous faudra nous faire entendre pour que l’Europe soit à la hauteur de ses ambitions et de ses capacités. Alors seulement pourra-t-on parler de son ‘heure’.  
    

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri