Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - il ricor... valenti - la mémo... modesta - dans la ...s la rue - padoue (...s la rue contactsnewsletterlink

  

Padoue (Italie) : Dans l’église San Girolamo, la Communauté de Sant’Egidio a fait mémoire des personnes sans domicile qui sont mortes à cause du froid et de la dureté de la vie dans la rue


 
version imprimable

Padoue (Italie) : Dans l’église San Girolamo, la Communauté de Sant’Egidio a fait mémoire des personnes sans domicile qui sont mortes à cause du froid et de la dureté de la vie dans la rue
31 janvier 2010
 
Dimanche 31 janvier, on voit de nouveaux visages dans l’église San Girolamo : nombreux sont ceux qui, provenant de différents endroits de la ville, viennent prendre part à cette liturgie. Ils viennent de leurs abris de fortune dans la rue, de la gare, des refuges de nuit, des paroisses où ils sont hébergés parce qu’ils veulent participer à cette célébration eucharistique au cours de laquelle seront rappelés les noms de leurs amis qui ont perdu la vie dans la rue. Émotion et recueillement, surtout au moment les noms sont lus et les cierges allumés. Certains souhaitent allumer personnellement le cierge.

Une trentaine de personnes ont perdu la vie depuis l’hiver 2004-2005 du fait des difficultés de la vie dans la rue. Des hommes et des femmes, italiens et étrangers, jeunes et âgés.

Les premiers à être évoqués sont ceux qui ont perdu la vie au cours du terrible hiver 2004-2005 : Nemri, un Tunisien de 39 ans, mort la nuit de Noël et les deux amis, Matiri, 26 ans, marocain et Sai, 37 ans tunisien, morts tous les deux le 17 janvier dans leur abri provisoire.

Le dernier nom est celui d’un ami roumain. La nuit du 29 janvier 2010, il neigeait et il faisait très froid. Cet ami n’a pas tenu le coup et a perdu la vie dans cette maison de campagne abandonnée où il avait trouvé refuge avec d’autres compatriotes de Roumanie.

Pour eux, ce fut un moment de consolation, nourri de l’espérance que jamais ils ne seront oubliés.

Au terme de la cérémonie, tous ont été invités par la paroisse à déjeuner dans un climat de grande paix et d’amitié.

Nos amis de la rue


NOUVELLES EN RELATION
15 Novembre 2016
MILAN, ITALIE

Le Jubilé des pauvres de Milan : « j’ai compris qu’il y avait aussi une place pour moi dans l’église »


La procession et la prière des sans domicile dans les rues de la capitale lombarde avec la Communauté de Sant’Egidio
IT | ES | DE | FR
11 Novembre 2016

Jubilé des exclus. Sant’Egidio : le pape est leur ami

IT | ES | FR
26 Octobre 2016
NAPLES, ITALIE

Le cabinet médical de Sant’Egidio pour les Roms et personnes sans domicile de Naples fête ses dix ans

IT | FR
5 Septembre 2016
ROME, ITALIE

La maison de la miséricorde ouvre ses portes : "enfin, une vraie maison !"

IT | FR | HU
9 Juin 2016
ROME, ITALIE

Richard Gere au restaurant pour les pauvres de Sant’Egidio : « Honoré d’être là où les personnes prennent soin des personnes »


L’acteur a présenté son dernier film sur les sans-domicile dans le restaurant pour les pauvres de la Communauté. A propos des couloirs humanitaires : « ils ont un effet positif énorme ».
IT | ES | FR | RU | HU
23 Mai 2016
HONG-KONG

Avec les sans-abri de Hong Kong, un signe de miséricorde : le passage de la Porte Sainte avec les amis de Sant’Egidio

IT | EN | ES | DE | FR | PT | ZH
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
29 Novembre 2016
Il Messaggero
Piano freddo in ritardo, l'allarme dei volontari: «Nessuna convocazione»
20 Novembre 2016
Vatican Insider
Alla scuola dei poveri della strada
13 Novembre 2016
Avvenire - Ed. Milano
I clochard alla Porta Santa «Nessuno è buono da solo»
12 Novembre 2016
La Repubblica delle Donne
Com'è difficile contare i senza tetto a New York
12 Novembre 2016
Il Messaggero
Gemelli e Sant'Egidio insieme, «Una Villetta per i senzatetto»
tous les dossiers de presse

PHOTOS

1416 visites

1424 visites

1446 visites

1518 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri