change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - barcelone 2010 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La marche de paix des enfants de Novare : photos et vidéos d’une invasion joyeuse et pacifique

A Moscou, la rencontre et la prière avec les sans domicile accompagne la fin du long hiver russe

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome

Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio

Des couloirs humanitaires pour les réfugiés en France à partir d’aujourd’hui ; l’accord signé ce matin à l’Elysée

Le président Hollande : « un projet qui participe du combat contre l'indifférence et l'intolérance »

Quatre ans de pontificat : la « sympathie » évangélique d’un pape missionnaire

Dès le début, le pape a mis au premier plan le caractère attirant du christianisme en utilisant un langage évangélique. L'éditorial d'Andrea Riccardi dans le Corriere della sera

Réfugiés, un an de couloirs humanitaires fêté à Fiumicino par une nouvelle arrivée depuis le Liban

Andrea Riccardi : « Un projet qui conjugue intégration et sécurité. Non aux murs » - Ce sont désormais presque 700 personnes accueillies en Italie par le projet promu par Sant’Egidio et les Églises protestantes italiennes
30/03/2017
Prière pour l'Église

La prière chaque jour


 
version imprimable
5 Octobre 2010 19:40 | Vieille Ville

APPEL DE PAIX 2010

Hommes et femmes de religions différentes, provenant de plusieurs parties du monde, nous nous sommes réunis à Barcelone, dans une terre qui célèbre par l’art la beauté de la famille de Dieu et de la famille des peuples, pour invoquer du Très-Haut le grand  don de la paix.

La décennie qui vient de s’achever a été difficile. Le monde a cru davantage à l’affrontement et au conflit qu’au dialogue et à la paix. Nous connaissons les peurs de beaucoup d’hommes et de femmes dans bien des parties du monde, la souffrance provoquée par des guerres qui n’ont pas abouti à la paix, des blessures infligées par le terrorisme, le mal-être de sociétés frappées par la crise du travail et par l’incertitude du futur, la souffrance de tant de pauvres qui frappent à la porte d’un monde plus riche et se heurtent, souvent, aux portes fermées et à la méfiance.

Notre monde est désorienté par la crise d’un marché qui s’est cru tout-puissant, et par une mondialisation parfois sans âme et sans visage. La mondialisation est au contraire une occasion historique. Elle unit des mondes lointains, mais elle doit trouver une inspiration généreuse. Elle s’accompagne au contraire de la peur, de la guerre, de la fermeture à l’autre, de la crainte de perdre sa propre identité.

Une nouvelle décennie doit s’ouvrir qui permette au monde globalisé de devenir une famille de peuples. Notre monde a besoin d’une âme. Mais il a surtout besoin de paix. La paix est le nom de Dieu. Ce n’est pas quelque chose de superficiel. Cela vient du plus profond de nos traditions religieuses.

Ceux qui utilisent le nom de Dieu pour haïr et humilier l’autre s’éloignent de la religion pure. Ceux qui invoquent le nom de Dieu pour faire la guerre et pour justifier la violence se dressent contre Dieu. Jamais aucune raison, jamais aucun tort subi ne peuvent justifier l’élimination de l’autre. Du plus profond de nos identités religieuses et de nos différentes histoires, de la prière vécue les uns à coté des autres, nous pouvons dire au monde : nous avons besoin de vivre ensemble un destin commun. Les religions témoignent qu’il existe un destin commun des peuples et des hommes. Ce destin a pour nom la paix. A travers le dialogue se réalise ce destin commun qu’est la paix. Le dialogue est le chemin pour le retrouver et le construire. Il protège chacun d’entre nous et préserve notre humanité dans un temps de crise. Le dialogue n’est pas de l’ingénuité. Il rend capable de voir loin même quand tous ne regardent que ce qui est près d’eux, finissant par se sentir seuls, résignés, effrayés. Le dialogue n’affaiblit pas mais fortifie. C’est le véritable moyen d’échapper à la violence. Rien n’est perdu avec le dialogue. Tout devient possible, même imaginer la paix. Dans une société où, de plus en plus, des gens différents vivent ensemble, il faut apprendre l’art du dialogue. Il n’affaiblit l’identité de personne et fait redécouvrir le meilleur de soi et de l’autre. Nos sociétés ont besoin d’apprendre à nouveau l’art de vivre ensemble.

Après ces journées, nous sommes de plus en plus convaincus qu’un monde sans dialogue n’est pas un monde meilleur. Nous avons besoin de paix et il n’y a pas de paix sans dialogue. La paix est le plus grand don de Dieu. La paix a besoin de prière. Aucune haine, aucun conflit, aucun mur ne peut résister à la prière, à l’amour patient qui se fait don et pardon, tout en éduquant en profondeur à bâtir un monde où tout ne se réduit pas au marché et ce qui compte ne s’achète ni ne se vend.

Nous voulons entrer dans la décennie qui s’ouvre avec la force de l’Esprit, pour fonder un temps d’espérance pour le monde. Il y a besoin d’espérance. Mais nous avons l’espérance. Notre espérance vient de loin et se tourne vers l’avenir. Un destin commun est le seul destin possible.

Que cette décennie puisse être la décennie de la paix, du dialogue et de l’espérance.

Barcelone, 5 octobre 2010


Barcelona 2010

Mensaje
del Papa
Benedicto XVI


NOUVELLES EN RELATION
24 Mars 2017
ROME, ITALIE

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome


Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio
IT | DE | FR
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
toutes les nouvelles connexes


{PROGRAMMA_BOX_PP}
NOUVELLES EN RELATION
24 Mars 2017
ROME, ITALIE

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome


Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio
IT | DE | FR
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
toutes les nouvelles connexes


30/03/2017
Prière pour l'Église

La prière chaque jour