Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - convegno...speranza - "changer... naples contactsnewsletterlink

  

"Changer le monde en partant des pauvres" : l'assemblée inaugurale du congrès sur le thème "Le don et l'espérance", à Naples


 
version imprimable

« Le don et l'espérance »
Les amis des pauvres se rencontrent

Naples 18-19 juin
L'inauguration

La basilique San Lorenzo, au cœur de Naples, de même que les salles attenantes sont remplies de monde.
Les « amis des pauvres » sont venus de toute l'Italie : 157 groupes, associations, communautés et mouvements ecclésiaux, hommes et femmes de bonne volonté qui ont fait de l'engagement gratuit pour les autres la voie permettant de réaliser et de maintenir la cohabitation dans la société italienne.
 
Il s'agit du premier congrès de ce genre en Italie. Accueillant les participants, Marco Impagliazzo, président de la Communauté de Sant’Egidio, a souligné que la signification profonde de cette convocation consiste dans le fait de remettre au centre le sens de la gratuité, qui réintroduit l'humain dans notre société. La culture de la gratuité libère du sentiment d'étrangeté que l'on éprouve vis-à-vis de l'autre ; elle libère de la peur, de la méfiance et montre la communauté de destins, en indiquant un futur commun.
Le cardinal Sepe, hôte de la rencontre, après avoir rappelé « l'engagement généreux de nombre de mouvements qui vivent en apôtres d'une humanité qui souffre et qui demande d'être aimée et aidée » a entre autres affirmé : « La pauvreté est la fille de l'égoïsme, de l’indifférence, des abus ». Il a évoqué, parmi les nombreuses histoires douloureuses, celle du petit Elvis et de sa mère, morts dans leur pauvre maison à Naples, dans l'incendie d'un brasero avec lequel ils se chauffaient, après que l’électricité a été coupée du fait d'un retard de paiement.
 

« Qu'à la gratuité s'unisse la justice », lui a fait écho Mgr Di Donna, évêque auxiliaire et délégué de la Conférence épiscopale de Campanie pour la Charité, tandis que Mgr Nozza, directeur de la Caritas italienne, a rappelé l'investissement de l'Église en Italie dans l'éducation à la vie bonne de l'Évangile : « Partir des pauvres, c'est partir du cœur de l'expérience chrétienne ».
 
Dans son intervention introductive, Andrea Riccardi, qui a parlé d'« humble puissance des pauvres », a affirmé :

« Notre société méprise de plus en plus les pauvres. Mais le christianisme nourrit de l'amitié envers eux. Il y a un aspect humain irrépressible dans la relation avec les pauvres. La solidarité passe à travers l'amitié, car les pauvres, dans un certain sens, font partie intégrante de la famille élargie. Combien de chrétiens en font l'expérience en travaillant avec eux, en vivant avec eux à la maison, avec les enfants, les personnes handicapées, les personnes âgées ; ou bien, en gérant des maisons pour eux, qui finissent par devenir, si l'on est effectivement amis, des maisons avec eux.
La présence du pauvre est mystérieusement et humainement puissante : elle change plus qu'un discours, enseigne la fidélité, aide à connaître la fragilité de la vie, à prier pour et avec eux. (…) Il existe une force de la douceur qui change. Les doux sont les humbles amis des pauvres. Par l'amour des pauvres, je changerai le monde, je rechercherai la vision d'un monde différent. On peut changer le monde en partant des pauvres ».

De nombreuses interventions se sont succédé ensuite :

Giovanni Paolo Ramonda, président de l'association Jean XXIII, qui est co-organisatrice de la rencontre, a rappelé que le fondateur, don Oreste Benzi, en exhortant à « ne laisser personne souffrir seul », aimait à dire que « Dieu a créé la famille, tandis que les hommes ont créé les instituts », puis il a évoqué l'expérience des familles élargies de sa Communauté, qui accueillent de nombreuses personnes faibles, handicapées, malades, dans une « nouvelle vision du monde où les pauvres sont protagonistes de l'histoire, car protagonistes de l'amour de Dieu ».
Andrea Olivero a fait part de son expérience personnelle et celle des Acli. Chiara Amirante, présidente de la Communauté Nuovi Orizzonti, a évoqué la présence aux côtés de ce qu'elle aime appeler le « peuple de la nuit ». Don Virginio Colmegna, directeur de la Casa della Carità de Milan, a rappelé l’importance qu'il y a de relever un défi culturel afin que les perceptions négatives sur le monde des pauvres puissent changer, en particulier ce qui concerne les Roms. Don Enzo Cozzolino, directeur de la Caritas de Naples, a conclu en expliquant par ses mots la croissance dramatique de la pauvreté ces dernières années.

Enregistrements  vidéo et programme

 


Première partie 
► -  
Deuxième partie  ►  Troisième partie 

 

Le programme intégral du congrès ►

Téléchargez le programme en PDF

 

Nos amis de la rue


NOUVELLES EN RELATION
8 Mars 2016
MOSCOU, RUSSIE

En mémoire de Lilia, et des pauvres de Moscou qui sont morts dans la rue

IT | EN | DE | FR | RU
9 Février 2015
ROME, ITALIE

« Les gens ne connaissent pas votre nom, vous appellent les sans-logis... Je suis proche de vous ». L’accolade du pape aux pauvres sans domicile à Pietralata


Lors de sa visite à une paroisse de la périphérie de Rome, le pape François rencontre un groupe d’amis de la Communauté de Sant’Egidio qui n’ont pas de maison. Ses paroles
IT | EN | ES | FR | PT
9 Août 2014
AFRIQUE DU SUD

#étédelasolidarité : en aide aux veuves des mineurs de Marikana


Deux ans après le massacre des mineurs de la mine sud-africaine, les Communautés de Pretoria et Johannesburg ont visité les familles, apportant leurs aides en signe de solidarité et de souvenir.
IT | EN | ES | FR | PT | CA
5 Juin 2014
CAMEROUN

Sant’Egidio et les pauvres au Cameroun : une histoire d’amitié


avec les personnes âgées, les enfants, dans les prisons : des signes d’espérance dans une Afrique qui change
IT | EN | ES | DE | FR | CA | ID
10 Avril 2014
ROME, ITALIE

Février 1974, quand l’Église de Rome eut progressivement le sentiment d’être une communauté


les périphéries, le rapport entre l’Eglise et la ville dans la réflexion proposée par Sant’Egidio et Censis
IT | FR
12 Mars 2014
MEXICO, MEXIQUE

« Il y a besoin d’un regard maternel sur les pauvres des grandes villes mexicaines »


Andrea Riccardi rencontre les Communautés de Sant’Egidio du Mexique
IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
7 Décembre 2016
Il Secolo XIX
Spettro povertà, l'aiuto riparta dalle periferie
1 Décembre 2016
Il Piccolo
«Chi chiede l'elemosina è vittima di pregiudizi»
22 Novembre 2016
Giornale di Sicilia
«In difficoltà soprattutto gli anziani che per anni hanno aiutato figli e nipoti»
18 Octobre 2016
Affari Italiani
A Roma non c'è spazio per i nuovi poveri. Mense affollate e pochi dormitori
7 Octobre 2016
ASCA
Comunità di Sant'Egidio: nessuno è vaccinato contro la povertà
tous les dossiers de presse

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri