change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - munich 2011 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome

Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio

Des couloirs humanitaires pour les réfugiés en France à partir d’aujourd’hui ; l’accord signé ce matin à l’Elysée

Le président Hollande : « un projet qui participe du combat contre l'indifférence et l'intolérance »

Quatre ans de pontificat : la « sympathie » évangélique d’un pape missionnaire

Dès le début, le pape a mis au premier plan le caractère attirant du christianisme en utilisant un langage évangélique. L'éditorial d'Andrea Riccardi dans le Corriere della sera

Réfugiés, un an de couloirs humanitaires fêté à Fiumicino par une nouvelle arrivée depuis le Liban

Andrea Riccardi : « Un projet qui conjugue intégration et sécurité. Non aux murs » - Ce sont désormais presque 700 personnes accueillies en Italie par le projet promu par Sant’Egidio et les Églises protestantes italiennes
27/03/2017
Prière pour les pauvres

La prière chaque jour


 
version imprimable
12 Septembre 2011 16:00 | Residenz, Herkulessaal

LE MONDE ARABE ET LA LIBERTE - Par Basilios Georges CASMOUSSA


Basilios Georges Casmoussa


Voici quelques reflexions:


1.Comme tous les peuples, les Arabes desirent la liberte.
-L'homme ne peut se realiser que par la liberte.
-Le Monde Arabe, comme tous les autres peuples, aspire a la liberte. Ce qui s'y passe actuellement n'est que l'echo de cette verite simple. Pas de realisations, pas de developpement sans depassement, et pas de depassement que par la liberte de mou-vement.. mouvement physique et moral ou psychologique.
-Mais des restrictions et "gardes-fous" lui barrent le mouvement:
    Restrictions politiques
    Religieuses
    Sociales
-Les restrictions politiques et sociales peuvent etre depassees plus aisement, comme dans toutes les societies. Mais pour le Monde Musulman, difficile de contourner les rstrictions reli-gieuses. Or la religion gere tout dans la monde arabo-musulman, la societe et l'individu.
-Les restrictions de la religion sont nombreuses: Elles sont presentees au nom de Dieu comme absolues: Ce qui rend leur mise en cause impossible.
-Dans l'Islam, les restrictions religieuses ou morales .. imposees: soit par des politiciens exploitant la simplicite du petit peuple et sa disponibilte, au profit de leurs propres buts (S'emparer du pouvoir, hegemonie); soit par des producteurs de "fatwa" (direc-tives religieuses), souvent fortuites, ou par des predicateurs d'une religion, pure et dure, rigide, calcinee: une religion ayant peur de tout, vivant sous la terreur de transgresser "la Loi (Chari'a) de Dieu". Sinon, l'enfer et le pire des sorts. Si une telle voix n'atteint pas ses buts, les adeptes extremistes recourent a la subversion et a l'imposer par la force. Resultat: des societes fermees, peureuses, terrorisees, repliees sur elles-memes, takfirites (taxant les autres de renegat), com-battantes, subversives, expansionists a outrnace..
-Entre Liberte et Democratie, selon la Loi islamique: il y a oppo-sition. On la trouve dans les Constitutions modernes des Etats musulmans modernes. Les problematiques de la Constitution iraquienne actuelle: l'expression revenant tout le temps: "A condition que …", a condition que cela ne s'oppose pas a la "Chari'a islamique"…
-La question insoluble: Peut-on imposer une loi d'une religion donnee a des adeptes d'aune autre religion?.. La propblematique des Pays Arabes aujourd'hui envers les minorities… Le nouveau courant de la "salafiat" (les Passeistes), le courant du "religio-nisme", de l' "absolutisme" dans la pensee religieuse actuelle.
-Aujourd'hui, les musulmans et l'Islam sont traumatises par la peur de l'Occident (la mainmise de l'Occident) : Comment se prennent-ils pour resister a l'attraction allechante de l'Occident et a sa technologie? : - D'une part: profiter de la technologie de l'Occident tout en le taxant de "kufr" (infidelite); puis s'armer des principes de la "Democratie Occidentale" pour revendiquer des droits "chez les Occidentaux", droits qu'ils n'ont meme pas chez eux, et qu'ils ne donnent meme pas aux citoyens non-musulmans de leurs propres pays.
-Qu'est-ce que le "takfir"?
-C'est taxer l'autre (ou l'adversaire) d'infidelite religieuse (autre-ment dit, le declarer comme pecheur publique a l'ancienne), et par la, le neutraliser, et legitimer sa suppression.
-Ils ne peuvent peut-etre pas realiser cette "theorie" maintenant sur lOccident, parcequ'il est fort et coherent. Mais ils n'hesitent pas a la pratiquer, pleinement ou partiellement, sur les minorites religieuses de leurs propres pays: les neutraliser quant aux droits et participation a la gestion, les marginaliser, et s'il le faut les declarer comme "kuffar" (infidels)..Ce qui donne legitimite a leur negation de l'equation, pour ne pas dire leur suppression physique: La fin justifie les moeyens! Et la fin ici est l'imposi-tion du pouvoir de l'Islam Universel. Il faut donc absolument enlever les barrieres et les obstacles…en commancant par les chainons les plus faibles et sans recours.

2.Le courant fodamentaliste extremiste islamiste est-il general?
-Heureusement que non! A premier abord, aujourd'hui, il parait comme s'il etait general, gagnant  et absolu.
-Des elements circonstanciels en Occident jouent au profit de ce courant:
    •Baisse des valeures morales et criteres sociaux: Nous sommes donc mieux qu'eux!
    •Affaiblissement en Occident de la Religion comme Valeur, negationisme de Dieu de la Societe et des Droits civils: Nous sommes donc mieux qu'eux!
    •Besoin de l'Occident de l'energie, et l'energie se trouve dans le monde arabo-musulman(le petrol): ce qui pousse l'Occi-dent a amenager l'Islam, pour gagner sa sympathie et ses investissements.  
    •Le monde arabo-musulman: le plus grand consomateur de la technologie occidentale: donc un marche que l'Occident ne peut ni ignorer, ni minimiser.
    •La dislocation de la Famille en Occident et baisse des naissances, vis-à-vis d'une solidarite familiale et tribale, de la polygamie et de l'abondance des naissances dans le monde arabo-musulman.
    •Besoin de l'Occident aux mains-d'oeuvre du monde arabo-musulman, composant avec le besoin du monde arabo-musulman aux droits octroyes par la democratie occidentale, non seulement pour les revendications directes des ressortissants musulmans vivant en Occi-dent, mais aussi pour affermir la presence de l'Islam et de la Loi islamique en Occident.
    •L'ouverture actuelle du Christianisme, et surtout du Catholi-cisme occidental au respect des religions, de la liberte de conscience et la solidarite avec le Tiers Monde: dans un climat psychologique qui ignore pratiquement la mentalite et les codes morales de l'Islam pur (Universalisme conquerant
     et totalitaire).
-Je reprends la question initiale: Est-ce que ce courant est general?
-Reponse: Non pas: Il y a aujourdh'hui, sur Internet, dans les medias libres et chez des Intellectuels, un courant modere et pragmatique, qui voit dans l'extremisme religieux une deviation religieuse, et considere le courant actuel comme une deforma-tion, voire une trahison et meme une destruction de l'Islam. Du moins une deformation et une sape.
-A cote de tout cela, il y a une couche populaire qui n'a rien a avoir avec les discussions et les theorisations. Pour elle, c'est la vie qui prime: celle-la se trouve dans la campagne avec sa simplicite. Mais beaucoup de facteurs et d'agents commencent a contaminer cette couche et lui inculque une vue hautaine envers l'autre, voir a la corrompre avec de l'argent et de fanatisme.

3 Nous avons donc a encourager le courant modere. Encourager le courant laique qui reconnait l'autre en sa personnalite et ses droits: droit de vivre et droit de s'exprimer. Separer la religion de l'Etat: Lois religieuses pour ceux qui appartiennent a cette religion, et ne pas les imposer aux autres.
-Le courant ou le regime laique, voila ce qui nous convient. Il convient d'ailleurs aussi bien aux chretiens qu'aux musulmans, pour aller de pair avec le monde modern et mondialise.
-Encourager le courant qui reconnait l'autre comme partenaire dans la citoyennete egale, sans distinction de religion, de sexe ou d'ethnie. Sur le plan individuel et collectif. Tous egaux devant la Loi et la Constitution: par principe et par la pratique.
-Au lieu de l'affrontement des religions ou des civilisations, en-courager le dialogue des civilization, le dialogue de la vie: mettre l'accent sur ce qui est commun entre les adeptes des dif-ferentes religions en matiere de dogme, de regles de conduite, de valeurs et d'appartenance a la meme patrie.

4 Cela est-il possible dans le Monde arabe d'aujourd'hui?
-Oui, si:
    1)Il y a reconnaissance de l'autre comme egal et de ses droits sur le meme pied: Droits civils et civiques.
    2)Reconnaissance et confirmation du principe de partenariat dans la patrie, la gestion et l'autorite.
    3)Faire tomber le principe de l'absolu de telle religion sur une autre: en l'occurrence de l'Islam.
    4)Droit de tous (toutes les religions) a livrer leur message, mais pacifiquement, et non pas par la force ou la subversion.
    5)Accepter le principe, que chaque religion puisse "se dicuter". Toute religion qui se refuse a s'interroger sur soi pose l'acte de sa chutte: mettre en question ses methodes intellectuelles, rituelles, ou modes d'explication et d'applications: Rien d'absolu, absoluement, dans l'expression verbale, concept-tuelle ou symbolique du contenu. 
    6)Grand danger pour l'Islam actuel: Du fait qu'on considere les apparences et l'accessoir (borqo', modes de jeune, barbe, modes vestimentaires, viande de ceci ou de cela, boissons…) comme essentiels, et laisse l'essentiel a l'ombre (La foi en Dieu, la priere, la misericorde, l'ouverture, la solidarite, le salut, le bien, le respect mutuel…). Ce qui apparait aujourd'hui dans l'Islam contemporain: Lutte entre la vie et la mort, entre le movement et la stagnation, entre l'aujourd'hui et le hier. Les salafites (passeistes) ont peur. Les extremistes ont peur. Les terroristes au nom de la religion ont peur. Les predicateurs ont peur…
-Peur de quoi?  
Peur de la modernite
Peur de la logique
Peur de la liberte
Peur d'avancer
Peur de la civilisation mondiale actuelle
    7)Tres souvent, absence de perspective, de planification, de projet clair, pour presenter un visage lumineux de l'Islam, un Islam qui sert l'homme et ne l'assujetit pas.Donc, a cause de l'absence de perspective et de courage pour s'avanturer dans la modernite et batir un projet nouveau et clair pour l'avenir de l'homme musulman…les predicateurs  de la religion et de la politique voit dans l'Occident "un ennemi commun", et dans le Christianisme "une religion concurente". Explication: On pousse la responsabilite de ses propres epaules et on se cramponne dans l'etape des accusa-tions, de blames et de la philosophie de complot, pour se justifier. Or, ce dont a besoin le Monde Arabe c'est bien l'action et non la reaction, la creativite, non la crispation ou le passivisme.
    8)Le Christianisme a du passer par cette derniere etape. Mais la difference est que, dans le Christianisme, pour parer a ces dangers morbides, il y a:
    •Soit des mouvements de base de renouveau structurel, intel-lectuel, avec du courage pour esquisser, graduellement, un nouveau visage, ou de nouvelles manieres de comprendre et d'agir.  
    •Soit, comme reaction, des courants conservateurs et fonda-mentalistes, qui suscitent par la-meme, des approfondisse-ments et de nouvelles adaptations. 
    •L'absence d'Autorite centrale dans l'Islam ne facilite pas les projets d'equilibre et de maturite, ou ce que nous pouvons appeler la "dialectique existencielle creatrice". Tandis que l'existence de l'Autorite, d'ecoles de pensee, de liberte de recherche et de discussion dans le Christianisme, aide a l'edification d'alternatives moderees, et pousse la Tete a favoriser des lignes d'equilibre.
    •Ce qui handicape la position de l'Islam, dans ce chapitre,  c'est l'existence (et l'exploitation) de textes coraniques ou legislatifs islamiques qui soutiennent la ligne extremist et le mélange entre le temporel et le spirituel (Religion et Etat..) et le role preponderant des Hadiths (Paroles attribuees au Prophete). Pendant que les "Hadiths" devraient etre un soutien didactique et ampirique de la pratique de l'Islam, elle deviennent une calamite, vue leur nombre et leur contenu incongru parfois. Pour le moins qu'on puisse dire, ils auraient besoin d'etre epures scientifiquement et historique-ment.  La 2eme calamite est bien les "fatwa", qui deviennent assez souvent des orientations juridiques fortuites manipu-lees par le Gouverneur, ou le Predicateur, ou meme par le Terroriste, ou par n'importe quelle autorite responsable.
    •L'ignorance est un autre element de stagnation et d'exploi-tation. Assez souvent les leaders (religieux et politiques) exploitent cette ignorance chez la masse, la favorisent meme, comme facteur de stabilite, et pour conserver leur leadership sur les masses ou sur la "Umma" ("Nation", sous-entendu  islamique). 

 


{PROGRAMMA_BOX_PP}

NOUVELLES EN RELATION
24 Mars 2017
ROME, ITALIE

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome


Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio
IT | DE | FR
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
toutes les nouvelles connexes

27/03/2017
Prière pour les pauvres

La prière chaque jour