change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - munich 2011 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Réfugiés, un an de couloirs humanitaires fêté à Fiumicino par une nouvelle arrivée depuis le Liban

Andrea Riccardi : « Un projet qui conjugue intégration et sécurité. Non aux murs » - Ce sont désormais presque 700 personnes accueillies en Italie par le projet promu par Sant’Egidio et les Églises protestantes italiennes

Sant’Egidio fête ses 49 ans avec le peuple de la Communauté

Une basilique Saint-Jean-de-Latran remplie de jeunes et de moins jeunes, de sans-abris et de réfugiés venus par les couloirs humanitaires. Marco Impagliazzo : « Nous croyons en une ville où la distinction entre eux et nous n’existe plus, mais où l’on peut construire ensemble une grande force de paix »

Rassemblement des Jeunes pour la Paix

Ose rêver, choisis la paix !

Liturgie pour le 49e anniversaire de la Communauté de Sant’Egidio

Basilique Saint-Jean-de-Latran, à 18h30

Lettre de Goma, au Congo : nous sommes devenus les porte-paroles des personnes âgées abandonnées dans la périphérie de la ville

Plus de 540 réfugiés syriens en sécurité avec les #couloirshumanitaires ! Merci à tous ceux qui ont permis de réaliser ce rêve !

Les nouvelles arrivées ce matin à Fiumicino
28/02/2017
Prière avec Marie, mère du Seigneur

La prière chaque jour


 
version imprimable
13 Septembre 2011 18:35 | Marienplatz

UN TÉMOIGNAGE D'OSLO – 22 JUILLET 2011 par Christian Maelen Kvarme


Ole Christian Mælen Kvarme


Évêque luthérien, Norvège

    La population de la Norvège est l’une des populations les moins nombreuses d’Europe. Le 22 juillet, la bombe d’un terroriste a détruit plusieurs bâtiments gouvernementaux à Oslo et un massacre a été perpétré sur une île située non loin de la ville, entraînant la mort de 77 personnes et un nombre plus important encore de blessés. Du fait des dimensions de la population norvégienne, nous avons tous souffert de la perte d’un parent, d’un collègue, ou d’un ami.

    La plupart des personnes tuées étaient des jeunes, rassemblés pour un campement du Parti travailliste sur une île située à proximité d’Oslo. L’un de ces jeunes m’était un ami cher : un jeune brillant, un futur leader de notre Eglise et de la vie politique du pays. L’attentat terroriste a détruit notre avenir.

    S’il existait encore de l’ingénuité dans notre société pacifique, nous l’avons perdue avec l’attentat. Un Norvégien blond a agressé notre société ouverte et son attaque avait pour cible la présence des musulmans parmi nous. Comment peut-on répondre à un tel extrémisme, à un tel mal, à des comportements de cette sorte et à la rhétorique de la haine ?

    Dans notre douleur et notre colère, ce sont les jeunes qui nous ont indiqué la direction de notre avenir. Dans la cathédrale, j’ai rencontré plusieurs des survivants du massacre et j’ai été impressionné par leur détermination. Ce dont nous avons besoin maintenant, ce n’est pas de moins d’ouverture, mais de plus de démocratie et de construire la confiance avec le dialogue. Une jeune m’a dit : “Si une personne seule peut provoquer un si grand mal, pensons à l’amour que nous pouvons construire ensemble”.

    Les gens ont répondu de la même manière. Ils sont descendus dans les rues pour décorer nos places de fleurs et de bougies. Les églises, les mosquées, les synagogues étaient remplies de personnes qui priaient. Dans la cathédrale, nous avons lu les Béatitudes de Jésus : “Heureux les affligés, heureux ceux qui ont faim de la justice. Heureux les miséricordieux et les artisans de paix”. Et nous avons marché dans les rues, chrétiens et musulmans, main dans la main, pour mettre en pratique ce sentiment d’un vivre ensemble qu’il nous faut retrouver.

    Les fleurs sont désormais fanées. Aujourd’hui nous devons vivre avec la douleur et nous engager en faveur de nos rêves brisés. Mais l’esprit des jeunes nous a donné l’espérance. Il ne s’agit pas d’une espérance ingénue, il s’agit plutôt d’un engagement humble et évangélique sur le chemin difficile qui nous attend : non pas la haine, mais l’amour et la dignité pour chaque être humain. Nous sommes destinés à vivre ensemble, et à le faire dans le respect, dans le dialogue et dans la charité.
 


{PROGRAMMA_BOX_PP}

NOUVELLES EN RELATION
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
27 Octobre 2016

Trente ans après la prière pour la paix d’Assise : l’implication des religions nécessaire pour endiguer les guerres et la terreur


L’éditorial de Marco Impagliazzo sur Huffington Post à l’occasion du 30e anniversaire de la journée de prière voulue par Jean-Paul II
IT | ES | DE | FR
toutes les nouvelles connexes

28/02/2017
Prière avec Marie, mère du Seigneur

La prière chaque jour