Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
11 Novembre 2015

L’humanisme chrétien affirme radicalement la dignité de chaque personne comme Fils de Dieu, il établit entre chaque être humain une fraternité fondamentale,

il enseigne à comprendre le travail, à habiter la création comme une maison commune, il fournit des raisons d’être joyeux et d’avoir de l’humour, même dans une vie si souvent très dure.

 
version imprimable

Nos formulations de foi elles- mêmes sont le fruit d’un dialogue et d’une rencontre entre cultures, communautés et instances différentes. Nous ne devons pas avoir peur du dialogue: c’est même au contraire la confrontation et la critique qui nous aident à préserver la théologie d’une transformation en idéologie. Rappelez-vous, en outre, que la meilleure façon pour dialoguer n’est pas celle de parler et de discuter, mais celle de faire quelque chose ensemble, de construire ensemble, de faire des projets: pas seuls, entre catholiques, mais avec tous ceux qui ont de la bonne volonté.

Et sans avoir peur d’accomplir l’exode nécessaire à tout dialogue authentique. Autrement, il n’est pas possible de comprendre les raisons de l’autre, ni de comprendre jusqu’au bout que notre frère compte plus que les positions que nous jugeons éloignées de nos certitudes pourtant authentiques. Il est notre frère.

Mais que l’Église sache également donner une réponse claire face aux menaces qui apparaissent au sein du débat public: telle est l’une des formes de la contribution spécifique des croyants à la construction de la société commune. Les croyants sont des citoyens. Et je le dis ici à Florence, où l’art, la foi et la citoyenneté se sont toujours associés dans un équilibre dynamique entre critique et proposition. La nation n’est pas un musée, mais elle est une œuvre collective en construction permanente, dans laquelle il faut mettre en commun précisément les choses qui différencient, y compris les appartenances politiques ou religieuses.

Je fais surtout appel « à vous les jeunes, parce que vous êtes forts », disait l’apôtre Jean (1 Jn 1, 14). Jeunes, dépassez l’apathie. Que personne ne méprise votre jeunesse, mais apprenez à être des modèles lorsque vous parlez et vous agissez (cf. 1 Tm 4, 12). Je vous demande d’être les constructeurs de l’Italie, de vous mettre au travail pour une Italie meilleure. S’il vous plaît, ne regardez pas la vie du balcon, mais engagez-vous, plongez-vous dans le vaste dialogue social et politique. Que les mains de votre foi s’élèvent vers le ciel, mais qu’elles le fassent alors qu’elles édifient une cité construite sur des relations dont le fondement est l’amour de Dieu. Et ainsi, vous serez libres d’accepter les défis d’aujourd’hui, de vivre les changements et les transformations.

On peut dire qu’aujourd’hui nous ne vivons pas une époque de changements, mais un changement d’époque. Les situations que nous vivons aujourd’hui lancent donc de nouveaux défis qui sont parfois même difficiles à comprendre pour nous. Notre époque demande de vivre les problèmes comme des défis et non comme des obstacles: le Seigneur est actif et à l’œuvre dans le monde. Sortez donc dans les rues et allez aux carrefours: tous ceux que vous rencontrerez, appelez-les, sans exclure personne (cf. Mt 22, 9). Accompagnez surtout ceux qui sont restés sur le bord de la route, « boiteux, estropiés, aveugles, muets » (Mt 15, 30). Où que vous soyez, ne construisez jamais des murs ni des frontières, mais des places et des hôpitaux de campagne.

Du discours du pape François au 5e Congrès national de l’Église italienne - Florence 10 novembre 2015


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
21 Novembre 2016

Il serait bon qu’un dimanche de l’année liturgique chaque communauté puisse renouveler son engagement à diffuser, faire connaître et approfondir l’Écriture Sainte : un dimanche entièrement consacré à la Parole de Dieu

IT | EN | ES | DE | FR | PT
17 Novembre 2016

Les pauvres enseignent la solidarité au monde ! Quand il y a beaucoup de richesses, on oublie d’être solidaire

IT | ES | FR | PT
7 Novembre 2016

Là où on répond à la violence par le pardon, le cœur de celui qui a commis une faute peut être vaincu par l’amour

IT | EN | ES | DE | FR | PT
29 Octobre 2016

A Assise, ensemble, nous avons parlé de paix ; nous avons demandé la paix. Ensemble, nous avons dit des paroles fortes en faveur de la paix

IT | DE | FR | PT
21 Octobre 2016

Il y a toujours quelqu’un qui a faim et soif et qui a besoin de moi. Je ne peux déléguer personne d’autre

IT | EN | ES | DE | FR | PT | HU
17 Octobre 2016

Je tiens à attirer l’attention sur la réalité des migrants mineurs, en particulier ceux qui sont seuls, en demandant à chacun de prendre soin des enfants

IT | DE | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
31 Octobre 2015
La Repubblica

Papa Francesco, Romero martire due volte: "Dopo la sua morte per mano dei vescovi"

28 Juillet 2014
Il Mattino

Riccardi: svolta storica, la preghiera può unirci

4 Septembre 2013
L'Osservatore Romano

Associazioni e movimenti laicali in vista della giornata di digiuno e orazione

3 Septembre 2013
L'Eco di Bergamo

«Papa Francesco così ha spiazzato tutte le diplomazie»

22 Août 2013
Famiglia Cristiana

La via aperta da Francesco al dialogo tra le religioni

tous les communiqués de presse

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri