Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
13 Novembre 2015 | INDONÉSIE

Sous le signe du dialogue : rencontres d’Andrea Riccardi avec les évêques, le vice-président et les responsables de l’islam en Indonésie

Au centre des entretiens la collaboration entre les confessions pour une société pacifique

 
version imprimable

Des journées de rencontre et de dialogue en Indonésie pour la délégation de la Communauté de Sant'Egidio menée par Andrea Riccardi, en visite dans ce pays qui comporte la présence musulmane la plus importante au monde, avec une tradition de pluralisme et de coexistence pacifique. La Communauté de Sant'Egidio est présente dans le pays depuis 25 ans, dans 17 villes.

Comment vivre l'invitation du pape François à une Église en sortir qui sache embrasser un monde aussi complexe que ce vaste archipel ? C'est autour de cette question que s'est déroulée la rencontre d'Andrea Riccardi avec la conférence épiscopale indonésienne réunie à Jakarta.

Avec le Chairman de la Nahdalatul Ulama, une des plus grandes associations au monde, il a également été question du problème de protéger la société des poussées extrémistes qui peuvent surgir de la part d'individus isolés et dépaysés. Marsudi Syuhud - qui a recueilli l'héritage spirituel d'Abdurrahma Wahid, un homme de paix et de dialogue, grand ami de Sant'Egidio - a réaffirmé son engagement en faveur d'un dialogue de la vie, qui se développe dans une collaboration quotidienne.

Collaboration pour la promotion de la justice et lutte contre la pauvreté ont également été au centre de l'entretien d'Andrea Riccardi avec le vice-président de l'Indonésie, Jusuf Kalla, promoteur du processus de paix de Banda Aceh, qui a salué les interventions en faveur de la paix de la Communauté de Sant'Egidio, redisant son intérêt à développer une collaboration.

 

 

Avec les évêques de la Conférence épiscopale indonésienne

Au siège central de la Nahdlatul Ulama