change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
16 Janvier 2016 | OUAGADOUGOU, BURKINA FASO

Des voix du Burkina Faso, un pays cher à la Communauté frappé par la violence

L’attentat terroriste à Ouagadougou, où Sant’Egidio est présente

 
version imprimable

"Ils ont voulu toucher un pays où la cohabitation entre différentes religions est possible". Mira Gianturco, responsable internationale du programme Bravo, de la Communauté de Sant'Egidio, se trouve à Ouagadougou et a vécu retranchée chez elle les heures dramatiques de l'attaque djihadiste dans le centre de la capitale burkinabé. "Ce matin, des dizaines d'amis musulmans m'ont appelée, des personnes qui voulaient savoir comment j'allais, si tout allait bien. L'un d'eux est même venu chez moi me chercher".

Les religions mulsumane, chrétienne et traditionnelle ont toujours vécu ensemble de manière pacifique au Burkina Faso. "La cohabitation a été et est possible. Ce qui frappe, c'est que cette attaque arrive au moment où une page se tourne après le coup d'Etat : un président a été élu, un gourvenement a été créé, la transition est terminée. On veut empêcher la poursuite de ce processus. Mais il existe beaucoup de signes de la volonté des gens de vivre ensemble et il est important que ce qui est arrivé et la peur ne bloquent pas ce processus".

"Je pense que cet attentat a été accompli non seulement pour déstabiliser le pays mais aussi pour frapper la cohabitation entre les peuples. Pour frapper un lieu où de nombreux frères et sœurs d'Occident étaient présents", ajoute le Père Philippe Zongo, l'un des responsables de Sant'Egidio très impliqué au Burkina Faso et qui vient de rentrer à Rome. Selon le religieux, l'attaque est "quasiment une copie" de ce qui s'est passé à Bamako, au Mali, où, en novembre, un hôtel très fréquenté par des étrangers a été pris d'assaut. C'est donc "un message à toute l'humanité, c'est un problème qui concerne l'humanité entière". Le Père Zongo craint lui aussi que l'assaut ne puisse de quelque manière miner la cohabitation entre musulmans et chrétiens (ces derniers représentent environ 30 % de la population) qui a jusqu'à présent donné de bons fruits. "Il existe une cohabitation séculaire entre musulmans et chrétiens et il y a toujours eu un fort dialogue d'amitié", a-t-il souligné. Mais à présent cette attaque "pourrait être interprétée comme une opposition entre musulmans et chrétiens alors qu'il ne s'agit pas d'un problème de religion. Le problème est le mal qui ronge notre société". "Comme toujours le mal est présent et veut semer la peur, mais nous, nous ne cédons pas à la peur, car nous sommes certains qu'ensemble nous pouvons sauver le monde", a assuré le religieux.

Au Burkina Faso, la Communauté de Sant'Egidio est très active et présente. "Nous faisons le service de la prière, des rencontres, le service aux pauvres", a encore expliqué le Père Zongo. "Cette année par exemple nous avons réalisé le repas de Noël avec les prisonniers et les enfants des rues". Le repas servi aux enfants des rues est un rendez-vous hebdomadaire qui se déroule dans un centre situé dans la rue où se trouve l'Hotel Spendid. "C'est aussi une manière de renforcer les relations humaines et la culture de la vie, les valeurs spirituelles".

Bravo (Birth Registration for all Versus Oblivium) réalise depuis 2009 une campagne d'enregistrement pour assurer la délivrance d'un acte de naissance à ceux qui, autrement, ne pourraient pas l'obtenir. "L'absence d'enregistrement à l'état civil alimente les conflits et est source d'instabilité. C'est le cœur du problème, donner une identité à ceux qui n'en ont pas. Nombre de ceux qui se livrent à la violence proviennent des catégories sociales les plus défavorisées. Si l'on réussit à donner une identité à tous, la sécurité aussi en sortirait renforcée". Chaque année, fait savoir la Communauté de Sant'Egidio, 51 millions d'enfants dans le monde ne sont pas enregistrés à l'état civil et deviennent ainsi la proie facile d'abus de tout type, des abus sexuels à l'enrôlement dans les forces armées, en passant par le travail des enfants et les mariages précoces. Deux petites filles sur trois en Afrique subsaharienne ne sont pas enregistrées à l'état civil et sont d'un point de vue légal des enfants "invisibles".

Source AGI


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
14 Décembre 2017
ROME, ITALIE

Visite virtuelle de la crèche de Sant'Egidio : Jésus accueilli par les pauvres, les malades, les sans logis et les hommes de toutes confessions

IT | FR
13 Décembre 2017
BLANTYRE, MALAWI

Inauguration de la nouvelle église dans la maison de l'amitié de la Communauté de Sant'Egidio de Blantyre

IT | EN | DE | FR | PT
12 Décembre 2017

Le livre pour préparer le repas de Noël avec la Communauté de Sant’Egidio est disponible en ligne en cinq langues

IT | EN | ES | FR | PT | CA | NL | ID
6 Décembre 2017
HONDURAS

Crise au Honduras : inquiétude de la Communauté de Sant'Egidio devant l'instabilité et les violences dans le pays

IT | ES | DE | FR | PT | NL | RU
5 Décembre 2017

Ne fermons pas notre cœur, ne regardons pas ailleurs. La présence de Dieu, aujourd’hui, s’appelle aussi Rohingyas.

IT | EN | DE | FR | PT
30 Novembre 2017

'Dès aujourd'hui, vous êtes nos frères'' Marco Impagliazzo accueille les réfugiés d'Afrique arrivés par les #couloirshumanitaires

IT | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
25 Décembre 2017
GNZ

Im Mittelpunkt steht das Gebet für den Frieden

14 Décembre 2017
Famiglia Cristiana

Andrea Riccardi: La mossa di Trump travolge la pace

4 Décembre 2017
Sueddeutsche Zeitung

Arbeiten für den Traum

30 Novembre 2017
Die Tagespost

Die Geschichte eines langen römischen Winters

28 Novembre 2017
POW - Pressestelle des Ordinariates Würzburg

Erinnerung bleibt Aufgabe für alle

24 Novembre 2017
Br-Online

Gemeinschaft Sant’Egidio sucht Unterstützer für Weihnachtsfeier

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
12 Septembre 2017

Allumage des bougies, signature de l'Appel et échange d'un signe de paix

12 Septembre 2017

Proclamation et remise de l'Appel pour la paix 2017

12 Septembre 2017

Cérémonie finale

12 Septembre 2017

Procession de paix

12 Septembre 2017

Prière pour la paix

12 Septembre 2017

Prière oecuménique des chrétiens

Toutes les réunions de prière pour la paix
• NON LA PEINE DE MORT
10 Octobre 2017

On 15th World Day Against the Death Penalty let us visit the poorest convicts in Africa

7 Octobre 2015
ÉTATS-UNIS

The World Coalition Against the Death Penalty - XIII world day against the death penalty

5 Octobre 2015
EFE

Fallece un preso japonés tras pasar 43 años en el corredor de la muerte

24 Septembre 2015

Pope Francis calls on Congress to end the death penalty. "Every life is sacred", he said

12 Mars 2015
Associated Press

Death penalty: a look at how some US states handle execution drug shortage

12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
AFP

Peine de mort en Indonésie: la justice va étudier un appel des deux trafiquants australiens

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

9 Mars 2015
Reuters

Australia to restate opposition to death penalty as executions loom in Indonesia

28 Février 2015
ÉTATS-UNIS

13 Ways Of Looking At The Death Penalty

15 Février 2015

Archbishop Chaput applauds Penn. governor for halt to death penalty

11 Décembre 2014
MADAGASCAR

C’est désormais officiel: Madagascar vient d’abolir la peine de mort!

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Adam Michnik

Prix Nobel pour la Paix, Argentine

Adolfo Pérez Esquivel

Archevêque, Secrétaire du Conseil Pontifical de la Pastorale pour les Migrants et les Itinérants , Saint-Siège

Agostino Marchetto

Recteur del'Université Al-Azhar, Egypte

Ahmad Muhammad Al-Tayyeb

Doyen de la Faculté de Sharia et Études Islamiques, Qatar

Aisha Yousef Al-Menn'ai

Secrétaire général du Conseil des Conférences Episcopales Européennes

Aldo Giordano

tous les documents
• LIVRES

L'hiver le plus long





DDB

Jésus





DDB
tous les livres

VIDEO PHOTOS
3:09
Les enfants de la rue ne sont plus seuls
3:01
Cities for life - Pour un monde sans peine de mort
3:40:49
Réduire la mortalité maternelle et faire grandir des enfants sans SIDA

460 visites

318 visites

282 visites

341 visites

265 visites
tous les médias associés