Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
4 Mai 2010

Les enfants des écoles de la paix de Gênes remettent au Président de la République italienne Giorgio Napolitano une lettre sur la nationalité des enfants nés en Italie de parents étrangers

 
version imprimable
Le Président Napolitano, en visite à Gênes à l'occasion du 150e anniversaire de l'expédition des Mille, a reçu une délégation des enfants et des jeunes des écoles de la paix de la Communauté de Sant'Egidio de Gênes, qui lui ont remis une lettre dans laquelle ils demandent son soutien à la campagne « Made in Italy », qui vise à accorder la nationalité italienne aussi bien aux mineurs nés en Italie de parents étrangers en situation régulière qu'à ceux qui sont arrivés tout petits et sont scolarisés en Italie.
 
Au début des célébrations du 150e anniversaire de l'unité de l'Italie, Napolitano a eu un geste important envers les Italiens d'aujourd'hui et de demain. Nombreux sont en effet les enfants d'origine étrangère qui ont envie de s'investir dans la construction du futur de l'Italie.
 
LA LETTRE REMISE AU PRÉSIDENT

Cher Président,
Nous sommes des enfants et des jeunes qui habitent en Italie. Nos visages et nos histoires sont très différents, comme le sont les cultures de nos familles. Ensemble nous fréquentons l'école de la paix de la Communauté de Sant’Egidio, où nous avons appris que, devant un enfant différent de nous, nous pouvons ne pas nous contenter de le tolérer et de le respecter, mais aussi devenir amis !
Nous avons découvert que la loi dit que certains d'entre nous ne sont pas des citoyens italiens car leurs parents sont nés dans un autre pays. Nos mamans et nos papas - c'est vrai - ont fait, il y a quelques années, un long voyage pour arriver en Italie. Nos grands-parents habitent encore dans des pays lointains et nous les entendons au téléphone même si quelquefois nous avons du mal à comprendre leur langue. Mais si notre passé se trouve en Amérique Latine, en Afrique, en Asie, notre présent est ici, en Europe, et c'est ici que nous pensons notre avenir.
Nous sommes nés en Italie. C'est dans ce pays que nous avons nos amis et que nous nous sentons chez nous : nous aimons manger la pizza et les spaghetti au moins autant que le kebab et le couscous et, il y a quatre ans, à la coupe du monde de football, nous avons crié de joie ensemble pour la victoire de l'équipe italienne ! Vraiment, nous ne nous sentons pas différents des autres.
Cher Président, il y a cent cinquante ans, c'est précisément de cette ville qu'est partie l'expédition qui donnerait à des personnes différentes le même nom d'Italiens : c'était un rêve qui se réalisait.
Quatre-vingts ans plus tard encore, d'autres Italiens ont combattu pour ne pas renoncer à cette unité et pour réaliser un autre rêve commun : celui de liberté et de la démocratie.
Nous sommes petits, mais devant vous, qui représentez ce pays, nous voudrions dire que nous aussi aujourd'hui nous avons un rêve.
Pour nous, être italiens, ce n'est pas seulement une question de papiers, cela veut dire aimer cette terre et vouloir nous engager à la rendre meilleure. C'est une nouvelle bataille pour l’unité et la liberté, une nouvelle bataille que nous voulons mener sans violence, mais avec les armes du dialogue et de l’amitié.
Nous rêvons d'une Italie qui ne soit plus blessée par l'individualisme, divisée en factions, effrayée par ceux qui semblent être différents. Une Italie capable d'accueillir ceux qui l'aiment - indépendamment de leur couleur de peau - qui veulent travailler pour le bien de tous.

Vraiment, en ce sens, nous nous sentons déjà italiens, Monsieur le Président, mais nous voudrions que nous et beaucoup d'enfants et d'adolescents comme nous puissent être reconnus par tous comme des citoyens : nous en serons heureux et fiers. C'est pourquoi, nous, jeunes et adultes de l'école de la paix de la Communauté de Sant’Egidio, nous nous impliquons ces mois-ci pour sensibiliser l’opinion publique afin que, si une nouvelle loi sur la nationalité se fait, il soit tenu compte de notre réalité. Nous n'avons pas de grands moyens et nos forces sont limitées : nous avons besoin de votre aide ! C'est la raison pour laquelle nous vous demandons d'être à nos côtés, et déjà le fait de vous rencontrer est pour nous un très grand honneur : même si nous ne sommes pas encore citoyens italiens, pour nous - si vous le permettez - vous êtes déjà notre Président !


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
26 Octobre 2016
NAPLES, ITALIE

Le cabinet médical de Sant’Egidio pour les Roms et personnes sans domicile de Naples fête ses dix ans

IT | FR
20 Août 2016
VÍTKOV, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Été de solidarité en République tchèque : en vacances avec les enfants roms

IT | FR | HU
15 Août 2016

Méditerranée, une mer de ponts : trois jours de rencontres entre jeunes Italiens et nouveaux Européens dans les Pouilles

IT | FR
10 Août 2016
VENTIMIGLIA, ITALIE

L’accueil, c’est ... enseigner le français aux migrants à la frontière de Vintimille. Ce que font les Jeunes pour la paix de Gênes

IT | FR | HU
8 Août 2016
CATANE, ITALIE

#troisjourssansfrontieres : la grande fête estivale de l’intégration des jeunes de Sicile et du monde

IT | FR | HU
5 Août 2016
BUDAPEST, HONGRIE

Le souvenir du Porrajimos, l’extermination des Roms, à Budapest en Hongrie

IT | ES | DE | FR | PT | RU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
3 Décembre 2016
Avvenire

Corridoi umanitari, quota 500 Arrivano da Homs e Aleppo

22 Novembre 2016
Corriere della Sera

La casa di pace che accoglie tutti: l'utopia (possibile) di Sant'Egidio

28 Octobre 2016
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi. Il paradosso della Chiesa di Francia

21 Octobre 2016
L'huffington Post

Immigrazione: diminuiscono gli arrivi per lavoro (che non c'è), crescono integrazione e cittadinanza

18 Octobre 2016
Avvenire

Nei «Games4Peace» vince l'integrazione

17 Octobre 2016
Il Gazzettino - ed. Padova

Studenti e migranti in campo per l'integrazione, In 160 alla sfida sportiva tra calcio e pallavolo

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
17 Novembre 2016 | ROME, ITALIE

Caregiver: consegna dei diplomi del corso promosso da ASL Roma1 e Sant'Egidio

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

Corso di Alta Formazione professionale per Mediatori europei per l’intercultura e la coesione sociale

Omelia di S.E. Card. Antonio Maria Vegliò alla preghiera "Morire di Speranza". Lampedusa 3 ottobre 2014

Omelia di S.E. Card. Vegliò durante la preghiera "Morire di speranza"

Nomi e storie delle persone ricordate durante la preghiera "Morire di speranza". Roma 22 giugno 2014

Le vittime dei viaggi della speranza da gennaio 2013 a giugno 2014

Le vittime dei viaggi della speranza - grafici

tous les documents
• LIVRES

Le città vogliono vivere





Giuliano Ladolfi Editore

Trialoog





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

PHOTOS

1155 visites

1126 visites

1098 visites

1167 visites

1132 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri