Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
17 Septembre 2010

Des bras pour le Pakistan : de nouvelles aides dans les villages de tentes de la région de Peshawar

 
version imprimable

La mission d'aides de Sant'Egidio se poursuit dans les régions du nord-ouest pakistanais. Nous publions les dernières nouvelles arrivées hier du Pakistan

Mercredi 15 septembre, comme nous l'avions promis aux habitants du village de tentes, nous sommes retournés dans la région de Charsadda pour remettre le second chargement d'aides bien plus consistant que le premier.

La ville de Charsadda ainsi que l'autre ville où nous avons apporté des aides, Nowshera, toutes deux situées dans la province autonome à la frontière du nord-ouest, sont devenues des villes fantômes. Toute la population a dû déménager dans les villages de tentes. Certaines personnes vivent même au milieu des tombes, puisque le cimetière local, construit sur une petite colline, a été épargné par les inondations.

Les aides ont commencé à affluer, et certains villages de tentes se sont organisés, mais le nombre de personnes touchées et le fait que la région se trouvait déjà dans la misère ne rendent pas les conditions aisées.

Cette fois-ci aussi, nous formions un beau groupe de plus de trente personnes. Les habitants du village de tentes, dont le nombre a entre temps augmenté (ils sont à présent près de 750), étaient là à nous attendre dès l'aube. Quand ils nous ont vu arriver, ils nous ont fait une grande fête, surtout les enfants, qui constituent plus de 60% de la population du camp. Ils ont été émus à la vue de ce grand camion qu'ils ont entouré en chantant et en battant des mains. Les plus âgés sont aussitôt venus nous saluer et nous remercier pour la promesse tenue. Certains remerciaient Allah de ne pas les avoir oubliés.

Ayant constaté la dernière fois de l'état de malnutrition des enfants, nous avons concentré les aides sur des produits énergétiques pour eux. A chaque tente, nous avons remis deux matelas et un sac contenant 15 boîtes de biscuits, 1 kg de thé, 10 kg de sucre, 20 litres de lait longue conservation, 10 savonettes, 6 tubes de dentifrice, 6 brosses à dents, 2 shampoings, 6 serviettes et 6 boîtes de produits contre les moustiques à utiliser à l'extérieur des tentes.  Nous avons voulu remettre ces articles en passant tente par tente (au nombre de 140 environ), de manière à saluer chacun et chercher à parler un peu avec les gens. Cette démarche a suscité de l'étonnement. En effet, les rares aides arrivées ces dernières semaines avaient alors été distribuées sur la « place principale » entre les tentes.

Il y avait un grand besoin de raconter le drame de l'inondation vécu il y a un mois et de parler de cette nuit terrible au cours de laquelle, dans les deux villages voisins du fleuve Kaboul (un fleuve qui prend sa source en Afghanistan et qui, au Pakistan près de Peshawar, se jette dans le fleuve Indus), les maisons ont soudain été envahies par les eaux. Certains parmi les plus âgés n'ont pas pu s'échapper et en l'espace de peu de temps la violence des eaux a détruit toutes les maisons. Aujourd'hui leur espoir est de retourner au plus vite dans leur village et de commencer la reconstruction des maisons. Les enfants ont envie de retourner à l'école, comme Bismillah (le nom d'Allah), un petit garçon de 9 ans, qui a voulu nous montrer le cartable qu'il utilisait pour aller à l'école et qu'il a voulu sauver à tout prix de la violence de l'inondation.

Aussi avons-nous décidé de faire un peu la fête avec eux, en dansant et en chantant des chants pachtounes. Les enfants se sont mis à danser et les femmes ont pu se faire teindre les mains au henné, ce qui, sur ces terres, est un signe de fête. Sur beaucoup de visages sont apparus les premiers sourires. Des larmes d'émotion, chose inhabituelle pour un peuple fier comme les Pachtounes, ont aidé à effacer une douleur depuis trop longtemps contenue.

La distribution s'est poursuivie dans un autre village de tentes qui accueille 300 personnes environ. Le campement est beaucoup plus pauvre que le précédent et souvent les tentes de moindre qualité n'ont même pas de revêtement de sol pour isoler leurs occupants de la terre. Là aussi, nous avons remis des matelas et du lait à chaque famille.

Attenant à ces deux camps, un petit dispensaire médical a été ouvert par le gouvernement pakistanais pour les réfugiés.

Le médecin, surpris par notre visite, nous a montré la faible quantité des médicaments à disposition. Nous lui avons remis les médicaments collectés en Italie. Il nous a remerciés et nous a demandé une aide par l'envoi d'autres médicaments, surtout des antidiarrhéiques et des collyres contre les infections oculaires, que nous nous efforcerons de faire arriver en premier.

D'autres images




Visitez toute la galerie d'images >>

PLUS

SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DES INONDATIONS AU PAKISTAN:

DON EN LIGNE
objet 
"Urgence Pakistan"


ou

c/c bancaire et postal
807040
Comunità di S.Egidio-ACAP Onlus
IBAN: IT67D0760103200000000807040

SWIFT:
BPPIITRRXXX

per informazioni: [email protected]

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
14 Novembre 2016
BRUXELLES, BELGIQUE

L’engagement de Sant’Egidio en faveur de l’Irak : à Bruxelles, une journée d’études avec le Comité pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT
31 Octobre 2016
BAGDAD, IRAK

Sant’Egidio en Irak : aides humanitaires et dialogue national et interreligieux pour surmonter la crise

IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU
29 Août 2016
ABIDJAN, CÔTE-D'IVOIRE

Avec de nouvelles lunettes à l’école de la paix d’Abidjan

IT | ES | DE | FR | PT | CA
8 Juillet 2016
MALAWI

Les aides de Sant’Egidio Malawi arrivent dans le camp de réfugiés de Luwani, où vivent des milliers de Mozambicains

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | RU
4 Juillet 2016
LIBYE

Aides humanitaires en Libye après l’accord signé à Sant’Egidio : arrivée du premier container de médicaments

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | HU
10 Juin 2016
EQUATEUR

Sant’Egidio envoie des aides humanitaires à la population sinistrée par le tremblement de terre en Équateur

IT | ES | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
16 Novembre 2016
Münstersche Zeitung

"Grazie mille, Papa Francesco"

2 Novembre 2016
Il Sole 24 ore - Sanità

Connessi al Centrafrica

31 Octobre 2016
Vatican Insider

Iraq, Sant’Egidio: servono aiuti umanitari e dialogo per superare la crisi

2 Août 2016
kath.ch

«Wer willkommen geheissen wird, radikalisiert sich kaum»

21 Juin 2016
Huffington Post

La riunificazione della Libia passa (anche) dal Fezzan

19 Mai 2016
Famiglia Cristiana

Il Trump filippino spaventa il mondo

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS
Jean Asselborn

Discours de Jean Asselborn, Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Grand-Duché de Luxembourg

tous les documents
• LIVRES

Shabhaz Bhatti





Paoline
tous les livres

PHOTOS

152 visites

151 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri