Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
21 Mars 2011

Malawi - La Communauté de Sant’Egidio dénonce les très graves épisodes de violence qui, depuis trop longtemps déjà, frappent les enfants et les personnes âgées accusés de sorcellerie

 
version imprimable

Le Malawi a été traversé ces derniers mois par de graves épisodes de violence, qui ont conduit au meurtre de plusieurs personnes considérées comme possédées par des esprits malins et, pour cela, éliminées. Fin janvier, trois hommes ont battu à mort Chrispin Kaetano, un garçon de 12 ans de Blantyre. Ce jeune garçon, orphelin de ses deux parents, vivait avec ses oncles, qui l'avaient accusé d'avoir provoqué, à travers des pratiques de sorcellerie, un accès de malaria dont l'un des membres de la famille avait été frappé. Chrispin est mort après avoir été violemment frappé de coups de barre de bois et de métal.

Maureen Mbyale est morte le 21 février, à Karonga, dans le nord du pays. Cette jeune femme avait elle aussi été accusée de sorcellerie par les membres de sa famille. Maureen vivait avec ses neveux, les enfants d'un frère décédé un an auparavant. Lorsque l'un des enfants qui lui avaient été confiés est mort et qu'un autre est soudainement tombé malade, un sorcier a été consulté qui a accusé Maurren d'avoir été la cause de ces malheurs. Ainsi la décision a-t-elle été prise, au sein de la famille, de la tuer. Elle a été retrouvée avec le crâne fracturé.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Communauté de Sant’Egidio, qui œuvre au Malawi depuis plus de dix ans, dénonce les très graves épisodes de violence qui, depuis trop longtemps désormais, frappent des personnes accusées de sorcellerie. En tant que catholiques, nous nous indignons en particulier devant des formes inadmissibles de justice privée, quand ce n'est pas de lynchage, qui ne devraient pas avoir place dans la société civile, et dont les victimes sont surtout des personnes âgées et des enfants, c'est-à-dire la catégorie la plus faible de la population.

Nous sommes, au contraire, profondément convaincus qu'il faut diffuser avec force une culture qui, pour sanctionner les délits, en appelle seulement à la justice civile, qui œuvre pour éliminer les préjugés et qui refuse dans tous les cas la violence comme solution pour mettre fin à tout différend et à tout problème. Dans les écoles de la paix, que notre Communauté a ouvertes dans différentes villes du pays, nous aidons les enfants à grandir en leur transmettant les valeurs du vivre ensemble et de la paix et en enseignant toujours qu'aucune personne ne doit faire l'objet de violence même si elle a commis des erreurs et s'est rendue coupable aux yeux de la justice.

 
Une image d'amitié de la Communauté
avec les âgés et les adolescents au Malawi
 

Un enfant ne peut en aucun cas être un sorcier ni être condamné par des tribunaux improvisés dans les quartiers, par des citoyens ordinaires, et encore moins au sein des familles.
Une personne âgée ne doit jamais être battue et tuée pour ce même préjugé gravissime : l’âge avancé est une bénédiction de Dieu et non une malédiction. Nous connaissons et nous visitons chaque semaine des centaines de personnes âgées de ce pays. Elles sont pour nous une grande grâce. Beaucoup d'entre elles sont abandonnées et ont besoin de soutien et d'amitié : il faut estimer, protéger et aimer nos anciens, car ils représentent la mémoire de notre pays.

La Communauté de Sant’Egidio, réalité de l'Église catholique, présente depuis des années au  Malawi, en exprimant sa préoccupation devant ses épisodes de violence injustifiables, adresse avec force un appel à tous les habitants de ce pays : collaborons tous à créer et à soutenir une culture de l'accueil, du respect et de la cohabitation pacifique ; construisons ensemble un Malawi libre de la peur et de la violence !
Celui qui croit éliminer le mal par la violence ne fait qu'ajouter le mal au mal.
Celui qui est attiré par la violence pour résoudre les problèmes se blesse lui-même, fait du mal à sa propre vie et à celle de l'ensemble du pays.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
24 Octobre 2009

Buenos Aires (Argentine) : Fête du mouvement du Pays de l’arc-en-ciel sur le thème « Les visages de l’amitié »

IT | ES | DE | FR | NL | RU
30 Juin 2009

Djicoroni (Mali) - La fête du Pays de l’arc-en-ciel franchit le mur qui sépare le quartier du « village des lépreux »

IT | ES | DE | FR | PT | CA | ID
27 Février 2009

Repas de l’Amour pour les Amis de la rue à Abidjan, pour la fête de Saint Valentin

IT | EN | FR | ID
8 Juillet 2011

Garoua (Cameroun) : à l'école de la paix, on apprend à être solidaire avec les plus pauvres : une visite aux enfants abandonnés dans l'institut public de la ville

IT | EN | ES | DE | FR | CA | NL
5 Décembre 2011

Solidarité et écologie : nouvelle édition de l'opération "Recycle tes jouets". Les rendez-vous en Italie et dans le monde

IT | ES | DE | FR | CA
4 Juillet 2011

Jakarta (Indonésie) - Un grand nombre de participants à la manifestation du Pays de l'Arc-en-ciel pour dire "Moi, j'aime la paix"

IT | DE | FR | NL | ID
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
1 Juin 2010
Gazzetta di Parma

Parma - Canti, balli e giochi in piazzale Picelli

6 Juillet 2011
UCAN

Games teach young about tolerance

12 Juin 2011
Nuova Stagione

Più fratelli che mai

5 Juin 2011
Nuova Stagione

Nel paese dell'arcobaleno

10 Novembre 2010
La Repubblica

S.Egidio, rigiocattolando si nasce

14 Décembre 2009
Avvenire - Ed. Milano

Sant’Egidio lancia il Rigiocattolo

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

La homilía de mons. Matteo Zuppi

tous les documents

PHOTOS

378 visites

340 visites

366 visites

371 visites

284 visites
tous les médias associés